Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 02-04-2024 16:32:50

Climax
Administrateur
Inscription: 30-08-2008
Messages: 6 101
Windows 10Firefox 124.0

Stratégies de trading de convergence


obligations-options.jpg

Les stratégies de trading de convergence tentent de tirer profit de la mauvaise évaluation temporaire de deux instruments financiers liés qui ont divergé de leur relation d'équilibre à long terme.

Les traders établissent des positions qui seront idéalement gagnantes lorsque la mauvaise évaluation identifiée se corrigera d'elle-même et que les actifs convergeront à nouveau vers leur équilibre prévu.

Une compréhension approfondie des mécanismes de cause à effet et des moteurs de chaque marché et de chaque stratégie est très importante, de même qu'une approche disciplinée d'entrée et de sortie allant de pair avec une gestion stricte des risques.

Des prix temporairement divergents peuvent persister pendant un certain temps avant que la convergence attendue ne se produise.

Principaux enseignements :

  • Trading sur la base des contrats à terme

  • Convergence sur les titres à revenu fixe

  • Arbitrage d'obligations préfinancées

  • Arbitrage de fusion

  • Trading de paires

  • Spreads de calendrier (Futures)

  • Parité des taux d'intérêt couverte (FX)

  • Arbitrage statistique

  • Trading de paniers

  • Arbitrage d'ETF

  • Arbitrage de régulation

  • Arbitrage de dividendes

  • Arbitrage triangulaire (FX)

  • Trading sur la dispersion de la volatilité

  • Trading d'écarts sur matières premières

  • Trading de spreads inter-marchés (contrats à terme)

  • Trading d'options à valeur relative

  • Arbitrage de warrants

  • Arbitrage de sociétés à double cotation

  • Arbitrage de convertibles synthétiques

  • Arbitrage de volatilité

  • Opérations sur la parité achat-vente

  • Arbitrage d'indice

  • Arbitrage d'obligations convertibles

Trading sur la base des contrats à terme

C'est l'une des opérations de convergence les plus courantes.

Elle consiste à tirer parti de la différence entre le prix d'un actif sous-jacent (par exemple, une matière première comme l'or, le pétrole, les obligations du Trésor ou le blé) et le contrat à terme correspondant.

Si le contrat à terme se négocie à un prix supérieur au prix au comptant (actuel), un trader peut acheter l'actif et vendre simultanément le contrat à terme.

Il s'attend à ce que l'écart de prix se réduise à l'approche de l'expiration du contrat à terme.

Voir aussi : Stratégie de trading d'adjudications (ventes aux enchères) d'obligations

Convergence des titres à revenu fixe

Cette stratégie se concentre sur les erreurs d'évaluation sur le marché des titres à revenu fixe (obligations).

Les traders recherchent des obligations présentant des caractéristiques similaires (échéance, notation de crédit, etc.) mais dont le prix est différent.

Ils achètent l'obligation sous-évaluée et vendent à découvert l'obligation surévaluée, et s'attendent à ce que leurs prix s'alignent au fil du temps.

Arbitrage d'obligations préfinancées

Liée aux obligations remboursables par anticipation, cette stratégie exploite les différences de prix entre les obligations "pré-remboursées" (mises de côté pour un remboursement anticipé) et les obligations ordinaires.

Arbitrage de fusion

Il s'agit de prendre des positions sur des sociétés impliquées dans une fusion ou une acquisition.

Si l'on s'attend à ce que la fusion se réalise, un trader peut acheter des actions de la société en cours d'acquisition (qui sont souvent temporairement décotées au cas où l'opération ne se réaliserait pas) et vendre à découvert des actions de la société acquéreuse (car ses actions peuvent être temporairement gonflées).

L'objectif est de tirer profit de la convergence des prix lorsque la fusion est conclue.

En savoir plus : Stratégies d'investissement basées sur des événements

Trading de paires

Il s'agit d'une stratégie d'arbitrage statistique plus large, dans laquelle un trader trouve deux actifs historiquement corrélés ou cointégrés dont les prix ont divergé.

Le trader prend une position longue sur l'actif sous-performant et une position courte sur l'actif surperformant, c'est-à-dire qu'il parie sur la réaffirmation de la corrélation et la convergence des prix.

Spreads de calendrier (Futures)

Similaire à l'opération de base sur les futures, mais axée sur l'achat d'un contrat à terme avec une échéance proche et la vente d'un contrat avec une échéance plus lointaine sur le même actif sous-jacent.

Ou vice versa, en fonction de la forme de la courbe des contrats à terme (backwardation ou contango).

Le trader prévoit que la différence de prix entre les contrats se réduira au fil du temps.

Parité des taux d'intérêt couverte (FX)

Il s'agit de tirer parti des écarts temporaires entre les taux de change au comptant, les taux de change à terme et les taux d'intérêt entre deux pays.

Les traders utilisent plusieurs instruments (devises, obligations, contrats à terme) pour tenter de bloquer un profit en cas de désalignement.

Arbitrage statistique (Stat Arb)

L'arbitrage statistique est une vaste catégorie qui comprend diverses stratégies utilisant des modèles statistiques pour exploiter les inefficacités de prix entre des instruments financiers apparentés.

Trading de paniers

Au lieu d'un seul actif, il peut s'agir de divergences entre un panier de titres apparentés (comme un ETF sectoriel) et des contrats à terme ou des options sur ce panier sous-jacent.

Ce type d'arbitrage est similaire à l'arbitrage sur indice, mais il peut s'appliquer à des ensembles d'actifs plus personnalisés.

Il entre généralement dans la catégorie "stat arb".

Arbitrage de fonds négociés en bourse (ETF)

Sous-ensemble de l'arbitrage sur panier, l'arbitrage sur ETF exploite les écarts de prix entre un ETF et ses actifs sous-jacents en achetant simultanément les actifs sous-évalués et en vendant les actifs surévalués afin de bloquer les profits sans risque.

Arbitrage de règlement

Il s'agit d'un arbitrage plus opportuniste qui cherche à exploiter les différences de prix ou de réglementation d'un même actif sur différents marchés ou bourses.

Par exemple, une action peut se négocier à des prix différents sur deux bourses mondiales, ou il peut y avoir des différences de prix temporaires entre une action et son ADR (American Depository Receipt) correspondant.

Cela nécessite souvent une compréhension plus approfondie de plusieurs instruments, des relations entre les marchés ou même des structures réglementaires dans différentes juridictions.

Arbitrage de dividendes

L'arbitrage de dividendes consiste à acheter une action avant la date de détachement du dividende et à couvrir la position avec des options de vente afin de profiter du paiement du dividende tout en réduisant le risque de prix.

Arbitrage triangulaire (FX)

L'arbitrage triangulaire sur le marché des changes consiste à exécuter trois opérations sur devises dans un triangle afin d'exploiter les écarts entre les taux de change et de réaliser un bénéfice sans risque.

Exemple n° 1

Imaginez que vous êtes un trader sur le marché des changes et que vous surveillez les trois devises suivantes :

Normalement, ces taux devraient être indirectement liés (par exemple, 1 USD = 0,8 EUR, 0,8 EUR = 0,7 GBP, donc 1 USD devrait être approximativement égal à 0,7 GBP).

L'arbitrage triangulaire exploite les situations où ces conversions indirectes sont erronées.

Supposons que

  • 1 USD = 0,8 EUR (normal)

  • 0,8 EUR vous permet d'acheter 0,72 GBP (GBP sous-évaluée)

  • 0,72 GBP vous rachète ~1,03 USD (empochez la différence)

En convertissant rapidement des USD en EUR, puis des EUR en GBP (au taux sous-évalué), et enfin des GBP en USD (au taux gonflé), vous empochez un bénéfice bien que vous tourniez en rond.

Il s'agit d'un exemple simplifié, mais il illustre l'essentiel de l'exploitation de ces opportunités temporaires de mauvaise évaluation sur le marché des changes.

Exemple n° 2

De nombreuses entreprises sont essentiellement des entreprises d'arbitrage.

Certaines se contentent d'acheter en gros et de vendre à l'unité.

D'autres ont une valeur ajoutée (par exemple, des citrons, du sucre et de l'eau achetés en vrac et transformés en gobelets individuels de limonade).

Imaginons par exemple que vous trouviez en Chine un étui de téléphone à la mode pour 5 dollars (en équivalent RMB) et qu'il se vende 20 dollars aux États-Unis.

  • Le coût total de l'acheminement du produit aux États-Unis s'élève à 15 dollars (les 5 dollars plus les frais).

  • Vous affichez l'étui chinois dans votre boutique américaine au prix de 20 dollars.

  • Lorsqu'un client américain l'achète, vous utilisez son paiement pour acheter l'étui américain à 15 dollars et le faire expédier directement à votre client.

Vous exploitez ainsi la différence de prix entre les produits américains et chinois pour empocher un bénéfice.

Pour ceux qui sont plus avancés et qui veulent éviter l'impact des variations de change sur leurs marges, ils peuvent construire des opérations à terme pour bloquer leur taux de change.

Trading de dispersion de la volatilité

Cette stratégie consiste à parier sur la différence de volatilité implicite entre un indice et les actions qui le composent, généralement en négociant des options.

Il s'agit d'acheter des options sur l'indice (par exemple, des straddles longs, qui sont des paris sur la volatilité pure) et de vendre des options sur les actions individuelles (par exemple, des straddles courts).

Trading de spreads sur matières premières

Le trading de spreads sur matières premières exploite les différences de prix entre des matières premières liées, par exemple en achetant un contrat à terme d'un mois et en vendant celui d'un autre mois afin de tirer profit de l'écart.

Trading de spreads inter-marchés (contrats à terme)

Le spread inter-marchés consiste à négocier des contrats à terme sur différents marchés (comme les matières premières et les devises) afin de tirer parti des différences de prix entre des actifs apparentés.

Trading d'options à valeur relative

Cette stratégie consiste à tirer profit des différences de valeur perçues entre les options basées sur le même actif sous-jacent ou sur des actifs connexes.

Arbitrage de warrants

L'arbitrage de warrants consiste à exploiter les différences de prix entre les actions d'une société et ses warrants, c'est-à-dire à acheter l'une et à vendre l'autre pour réaliser un bénéfice sans risque.

Arbitrage de sociétés à double cotation

Cette stratégie consiste à exploiter les différences de prix entre les actions d'une même société cotée sur plusieurs places boursières en achetant les actions sous-évaluées sur une place boursière et en vendant les actions surévaluées sur une autre.

Cette stratégie a également été utilisée sur les marchés des cryptomonnaies.

Arbitrage synthétique de convertibles

L'arbitrage synthétique de convertibles consiste à utiliser une combinaison d'options et d'actions pour imiter les caractéristiques d'une obligation convertible.

Exemple

Voici un exemple concis d'arbitrage synthétique de convertibles :

Imaginons que l'obligation convertible d'une société vous permette de la convertir en actions au prix de 15 dollars par action.

Au lieu d'acheter l'obligation, un arbitragiste synthétique de convertibles pourrait.. :

  • acheter des actions de la société

  • vendre une option d'achat (droit d'acheter l'action) avec un prix d'exercice de 15 $, expirant à peu près en même temps que l'obligation.

Cette configuration offre:

  • un potentiel de hausse si l'action augmente (comme l'obligation)

  • une certaine protection à la baisse si l'action chute (comme l'obligation), mais limitée à la prime de l'option

  • un revenu potentiel provenant des primes d'option.

Stratégies de convergence basées sur les options

Arbitrage de volatilité

Cherche à exploiter les écarts entre la volatilité implicite d'une option et la volatilité réalisée de l'actif sous-jacent.

Si la volatilité implicite (l'anticipation par le marché de l'évolution future des prix) est supérieure à la volatilité réelle, un trader peut vendre des options (en espérant qu'elles perdent de leur valeur) et acheter l'actif sous-jacent pour se couvrir.

Trading de parité entre options de vente et options d'achat

Exploite la relation théorique entre les options de vente et les options d'achat de même prix d'exercice et de même date d'expiration sur le même actif sous-jacent.

Si cette relation n'est pas respectée, les traders peuvent acheter l'option sous-évaluée et vendre l'option surévaluée, en espérant que les prix convergent à nouveau vers la relation de parité.

Défauts de la parité entre les options de vente et les options d'achat

Il existe cependant de nombreuses raisons légitimes pour lesquelles les prix des options de vente et des options d'achat ayant le même prix d'exercice et la même échéance diffèrent.

Par exemple, dans le cas d'options sur actions de longue durée, comme on s'attend à ce que le prix des actions augmente avec le temps, le prix des options d'achat sera normalement plus élevé que celui des options de vente.

Bien entendu, il y a toujours des exceptions.

Convergence des actifs

Arbitrage sur indice

Il s'agit de tirer parti des différences temporaires de prix entre un indice boursier et ses composantes sous-jacentes (les actions individuelles au sein de l'indice).

Si l'indice se négocie avec une prime par rapport au panier de ses composants, un trader peut vendre à découvert l'indice et acheter les composants, en espérant que les prix convergent.

Arbitrage d'obligations convertibles

Se concentre sur les obligations convertibles, des titres qui peuvent être convertis en un nombre prédéterminé d'actions d'une société.

Les traders recherchent des situations où l'obligation convertible est sous-évaluée par rapport à l'action sous-jacente.

Ils peuvent acheter l'obligation convertible et vendre l'action à découvert, en espérant que le prix de l'obligation augmentera au fur et à mesure qu'il convergera vers la valeur de l'action.

Facteurs importants dans le trading de convergence

Mauvaise évaluation

La réussite du trading de convergence dépend de l'identification précise des erreurs temporaires d'évaluation des actifs liés.

Cela nécessite souvent une analyse sophistiquée (il n'est pas facile de trouver une erreur de prix) et il faudra du temps pour mettre en place votre processus (code et sources de données).

Commencer par une seule stratégie

Maîtrisez une stratégie avant de passer à une autre.

Chronologie de la convergence

Il est important de comprendre les facteurs de cause à effet qui influencent la convergence des prix et le moment où elle peut se produire.

Pour les opérations sur les marchés à terme, vous devez la programmer avant l'expiration du contrat.

Risque

La convergence n'est pas garantie.

Si les prix divergent davantage au lieu de converger, vous risquez de subir des pertes importantes.

La plupart des stratégies de convergence sont mises en œuvre sur les marchés des taux d'intérêt et des obligations avant de fonctionner de manière plus mathématique.

Les actions et les devises peuvent être davantage influencées par les flux et le "sentiment" et peuvent rester sous-évaluées ou surévaluées pendant de plus longues périodes.

L'effet de levier

De nombreuses opérations de convergence utilisent l'effet de levier pour amplifier les rendements, car les marges bénéficiaires initiales peuvent être minces.

L'effet de levier amplifie également le risque.

Avant de commencer

Le trading de convergence est généralement plus complexe que les styles traditionnels de trading/investissement de type "buy-and-hold".

Il vous faut:

Une connaissance approfondie du marché

L'expertise dans la classe d'actifs spécifique (matières premières, titres à revenu fixe, actions) est le point n° 1.

Compétences analytiques

Vous devrez identifier les relations entre les prix, les erreurs d'évaluation potentielles et les facteurs susceptibles d'influencer la convergence.

Gestion du risque

En raison des risques encourus, il est important d'appliquer des stratégies strictes de gestion des risques, notamment en ce qui concerne les contraintes de taille des positions, la diversification et l'utilisation d'options.

Autres considérations

Evénements

Les événements d'entreprise tels que les fusions, les scissions ou les annonces de dividendes peuvent créer des dislocations temporaires de prix.

Cela peut potentiellement créer des opportunités de transactions de convergence.

Trading à haute fréquence (HFT)

Certaines opérations de convergence et d'arbitrage, en particulier celles qui portent sur des actifs très liquides et corrélés, sont identifiées et exécutées par des systèmes algorithmiques sophistiqués de HFT qu'il est difficile pour les traders individuels de reproduire.

L'opportunité peut être éphémère

Les erreurs d'évaluation à l'origine des opérations de convergence peuvent être corrigées très rapidement, en particulier sur les marchés efficients.

La rapidité et la précision de l'analyse sont importantes.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums