Menu

Les brokers marocains et la réglementation du trading au Maroc

trading au Maroc

Le Royaume du Maroc est une monarchie constitutionnelle, située dans le nord-ouest de l'Afrique. Sa superficie est de 458 730 kilomètres carrés ou 177 120 miles carrés. Il est bordé par l'Algérie à l'est, la Mauritanie au sud, la mer Méditerranée au nord et l'océan Atlantique à l'ouest. Le Sahara, qui était autrefois le Sahara espagnol, est maintenant considéré comme faisant partie du royaume marocain.

Le Maroc fait partie de la région du Maghreb qui comprend la Tunisie, l'Algérie, la Mauritanie et la Libye. Tous ces pays partagent la même histoire, la même langue et la même culture.

La capitale du Maroc est Rabat, qui est également la plus grande ville du Royaume.

Depuis la nuit des temps, la situation stratégique du Maroc a permis à différentes cultures de s'y installer, des Phéniciens aux Grecs byzantins, en passant par les Arabes. Cependant, en 1904, après la reconnaissance du Royaume-Uni, le Maroc a été confié conjointement à la France et à l'Espagne. Le traité de Fès a fait du Maroc un protectorat de la France, l'Espagne assumant le rôle de puissance protectrice dans la zone du Sahara. Le Maroc a été gouverné de cette manière jusqu'en 1956, date à laquelle il a repris le contrôle de son propre pays.

L'économie du Maroc est stable, avec une faible inflation et des taux de croissance élevés. Elle est très libérale et les investissements privés sont encouragés. La France est considérée comme le plus grand partenaire d'investissement du Maroc. Le Maroc est connu pour son agriculture, la production de la plante de cannabis qui est utilisée dans les médicaments, l'exploitation minière et le tourisme.

La capitale du Maroc et la deuxième plus grande ville sont Rabat. Rabat est considérée comme la capitale politique du Maroc, où se trouve le gouvernement et où réside le roi. La particularité de Rabat est qu'elle est moins peuplée que les autres villes du Maroc.

Le Royaume du Maroc était à l'origine peuplé de Berbères, mais lorsque les Arabes sont arrivés au Maroc et l'ont envahi, la plupart de la population est devenue arabe. Le pays est actuellement occupé par des Arabes, des Berbères, et une petite quantité d'Africains et d'Européens. En tant que pays arabe, la religion officielle du pays est l'Islam, 98% de la population étant musulmane sunnite, les 2% restants étant issus du christianisme et du judaïsme. La langue officielle du Maroc est l'arabe, mais le français, l'espagnol et le berbère sont aussi largement répandus. Selon l'OIF, 33 % des Marocains parlent français, dont 13,5 % sont pleinement francophones.

Le Maroc est membre des Nations unies, du Mouvement des non-alignés, de la Ligue arabe, de l'Organisation de la conférence islamique, de l'OUA et de l'Union du Maghreb arabe.

Réglementation du marché financier Marocain

Le secteur financier au Maroc est régi par deux institutions - la banque centrale du Royaume du Maroc - Bank Al-Maghrib, qui supervise toutes les banques commerciales et est responsable de la politique monétaire et de la stabilité des prix dans le pays et l'Office des Changes - le régulateur officiel des changes, qui supervise les marchés financiers.

En ce qui concerne les opérations de change au détail au Maroc, elles ne sont pas interdites, mais elles ne sont pas non plus réglementées. Et comme d'habitude dans de tels cas, si vous résidez au Maroc, nous vous conseillons de choisir parmi la liste des brokers autorisés par des institutions très respectées telles que la Financial Conduct Authority (FCA) au Royaume-Uni, la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC) ou l'Australian Securities and Investments Commission (ASIC). Pratiquement tous les brokers légitimes proposent leurs pages Web en français et en anglais et beaucoup d'entre eux proposent des versions en arabe et des comptes islamiques ou sans swap.

Il existe néanmoins certaines restrictions. N'oubliez pas qu'en novembre 2017, l'Office des Changes a fait une déclaration officielle interdisant l'utilisation de toutes les crypto-monnaies, indiquant qu'il est illégal d'émettre, de fournir ou d'utiliser de toute autre manière des crypto-monnaies, car elles ont été désignées comme un moyen de paiement illégal.

La monnaie du Maroc est le dirham marocain, abrégé en MAD. Il est divisé en 100 santim. Selon la loi marocaine, l'importation et l'exportation de dirhams est tolérée dans la limite d'un montant de 2.000 dirhams. Vous ne pouvez échanger la monnaie qu'à l'aéroport à l'arrivée, ou dans les banques ou les hôtels. L'exportation de devises en billets de banque par les non-résidents d’un montant égal ou supérieur à la contre-valeur de 100.000 dirhams doit être justifiée au bureau douanier de sortie sur présentation notamment de la déclaration souscrite lors de l’entrée sur le territoire national.

L'une des méthodes de paiement, qui est assez populaire au Maroc, est CashU. Bien sûr, vous pouvez également utiliser les principales cartes de crédit ou de débit comme VISA et MasterCard, ainsi que AmanPay, PayZone et F-Pay.

Trouver le meilleur broker forex au Maroc

La première étape consiste à vérifier que le broker est réglementé dans un pays digne de confiance. Le trader peut ensuite expérimenter le service du broker en ouvrant un compte de démonstration ou avec un petit dépôt sur un compte réel. L'autre façon de tester le service du broker est de retirer un montant en ayant l'assurance que la procédure sera rapide et fiable.

Pour aller au fond des choses, la taille du broker est importante et il faut savoir s'il est lié au marché des changes. Certains brokers ont un lien direct avec le marché, tandis que d'autres peuvent être des brokers en marque blanche qui font des affaires pour d'autres brokers en tant que partenaires percevant des commissions.

Dans le monde du trading en ligne, vous pouvez choisir parmi des centaines de brokers. Bien qu'ils puissent avoir de nombreux avantages et bénéfices différents, la plupart des futurs traders forex ne recherchent pas les aspects les plus importants lors du choix d'un broker au Maroc. Le facteur le plus important dans le choix d'un broker est sans doute les plateformes de trading qu'il supporte et fournit.

La plupart des grands brokers les plus connus au Maroc prennent en charge une plateforme communément appelée MetaTrader. Cette plateforme est entièrement gratuite et offre de nombreuses fonctions fantastiques.

Cependant, certains brokers créent également leurs propres plateformes spécifiques qui peuvent fonctionner dans des pages Web ou même sur des smartphones si vous téléchargez leurs applications. C'est une excellente solution pour les traders qui sont toujours en déplacement et qui n'ont pas accès à un ordinateur personnel lorsqu'ils ont besoin de négocier sur les marchés boursiers.

Lorsque vous évaluez une plateforme de trading, vous devez rechercher certaines caractéristiques clés. Passons en revue les principales d'entre elles.

Tout d'abord, la plateforme doit être rapide. Lorsque vous souhaitez entrer dans une transaction, il est impératif que l'ordre soit exécuté en moins d'une seconde. Bien que cette vitesse soit influencée par de nombreux facteurs, la plateforme aura certainement un impact sur ce facteur de performance.

Deuxièmement, combien de fonctions personnalisables sont prises en charge par la plateforme ? Vous devez rechercher des moyens de modifier l'apparence des graphiques et des indicateurs. Par exemple, vous devez être en mesure de changer un graphique de chandeliers en barres, ou même en graphiques linéaires. Vous devez également être en mesure de modifier la taille et les couleurs des différents indicateurs et graphiques. Les sélections d'horizons temporels doivent également entrer en ligne de compte. Cela signifie que vous devez pouvoir choisir une grande variété d'horizons temporels à afficher sur vos graphiques, généralement de 1 minute à 1 mois, et bien plus encore.

Troisièmement, la plateforme permet-elle l'ajout d'indicateurs personnalisés ou de robots de trading ? De nombreux traders arrivent à un point où les indicateurs courants ne fournissent pas assez d'informations pour prendre une décision de trading précise. Pour remédier à cela, de nombreux traders créent leurs propres indicateurs à utiliser sur les graphiques pour faciliter le processus de prise de décision sur les transactions. Les robots de trading sont également très populaires, mais seules quelques plateformes permettent de les utiliser. Sans entrer dans les détails, un robot de trading est configuré pour rechercher certaines conditions sur un marché, et une fois qu'elles sont remplies, il place, modifie et ferme les transactions tout seul, sans aucune intervention humaine.

Avantages et inconvénients du forex au Maroc

Le marché des changes est le marché financier le plus liquide et le moyen le plus simple pour tout individu d'obtenir de l'argent tout en restant chez lui. En raison de ses rendements rapides et importants, un bon nombre de personnes dans le monde ont rejoint ce type de trading. Cependant, le trading des devises a aussi ses effets positifs et négatifs qui sont décrits ci-dessous.

Avantages

  • L'un des avantages du trading sur le marché des changes au Maroc est qu'une personne peut trader quand elle le souhaite. Elle n'a pas besoin de modifier son emploi du temps pour s'impliquer dans le marché des changes. Le marché est ouvert 24 heures sur 24 tout au long de la semaine et il est partout à tout moment, ce qui permet aux gens de négocier en achetant et en vendant des devises.
  • Le succès du trading mondial et la taille du marché du forex offrent à un investisseur au Maroc une bonne quantité de liquidités qui peuvent être presque instantanées.
  • Un trader marocain impliqué dans le trading sur le marché du forex peut obtenir un effet de levier énorme et parfois il peut aller jusqu'à un point où le ratio sera d'environ 100:1. Cela signifie qu'un trader peut réaliser des profits élevés à partir de dépôts minimaux. Un investisseur peut générer de gros profits même s'il y a une légère fluctuation du taux de change.
  • Un trader forex Marocain peut se trouver à un point d'équilibre où il y aura un équilibre dans les gains provenant d'un marché croissant et décroissant. En plus de gagner en achetant à un taux plus bas et en vendant à un taux plus élevé, un trader peut vendre et acheter une devise au moment où les prix sont plus bas.

Inconvénients

  • Un trader marocain peut perdre ce qu'il a investi en raison de la volatilité du marché des changes et de l'effet de levier. Un trader doit donc posséder les connaissances requises pour gérer le risque.
  • Un effet de levier important sur le marché des changes au Maroc peut obliger un investisseur à injecter plus de capitaux. L'effet de levier augmente considérablement le risque de ruine rapide s'il n'est pas parfaitement maîtrisé par le trader.
  • Sachez toujours que le marché du forex présente de nombreuses opportunités ainsi que des risques, en particulier pour ceux qui ont peu de connaissances. Il est nécessaire de se former avant de rejoindre ce marché. Il faut être discipliné lorsqu'on investit.

Brokers recommandés pour les traders marocains

Brokers Réglementation Compte islamique Site officiel
DFSA, CNMV, FCA, KNF, CySEC, BIFSC, FSCA Site XTB Brokers
CySEC, ASIC, BIFSC Site XM
DFSA, FSCA, FCA, CySEC, FSA Site Admiral Markets
FCA, ASIC, CySECSite Admiral Markets
ASIC, CBFSAI, FRSA, BVIFSC, FSCA, JFSA Site AvaTrade
CNMV : Espagne, KNF : Pologne, FCA : Royaume-Uni, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, ASIC : Australie, DFSA: Dubaï, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, CBFSAI : Irlande, FRSA : Abu Dhabi, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.