Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 09-07-2024 15:53:33

Climax
Administrateur
Inscription: 30-08-2008
Messages: 6 153
Windows 10Firefox 127.0

Les superpositions (overlays) dans le trading


superpositions.png

Dans le domaine du trading, les overlays consistent à ajouter des stratégies ou des positions spécifiques afin de gérer les risques ou d'améliorer les rendements sans s'éloigner des positions de base du portefeuille.

Les overlays peuvent être appliqués à divers aspects des marchés financiers, notamment les devises, la volatilité, les matières premières, etc.

Points clés :

  • Gestion des risques - Les superpositions permettent une plus grande précision dans les expositions et le contrôle des risques sans perturber les positions de base. Ils permettent aux traders de couvrir des expositions spécifiques ou d'ajuster le risque du portefeuille de manière dynamique.

  • Flexibilité - Les traders peuvent s'adapter rapidement aux changements du marché en utilisant les overlays, en affinant les stratégies sans restructurer l'ensemble du portefeuille.

  • Optimisation des performances - Les stratégies de superposition permettent d'accroître les rendements grâce à une exposition ciblée à des facteurs, des thèmes, des inefficacités de marché, etc. qui ne sont pas pris en compte dans le portefeuille de base.

Comment les superpositions améliorent la gestion de portefeuille

Exposition sans perturbation de l'actif de base

  • Ciblage sélectif - Les superpositions permettent de cibler des risques ou des opportunités spécifiques sans modifier l'allocation d'actifs du portefeuille de base. Par exemple, si un trader souhaite placer 15 % d'un portefeuille d'actions/obligations dans l'or, il ne vend pas 15 % du portefeuille d'actions ou d'obligations pour acheter de l'or.

  • Flexibilité - Les traders peuvent rapidement ajuster leur exposition à certains facteurs (par exemple, les devises, la volatilité) sans acheter ou vendre les actifs sous-jacents.

Atténuation des risques et amélioration du rendement

  • Diversification des risques - L'ajout d'overlays permet de diversifier les sources de risque et de réduire la volatilité globale du portefeuille.

  • Revenus supplémentaires - Des stratégies telles que la vente d'options (overlays de volatilité) ou la couverture du risque de change peuvent fournir des flux de revenus supplémentaires.

Comment les superpositions sont-elles construites dans un portefeuille ?

Les superpositions sont mises en œuvre dans les portefeuilles par le biais de divers instruments financiers et stratégies.

Les méthodes les plus courantes sont les suivantes :

Produits dérivés

Utilisation de contrats à terme, d'options ou de swaps pour ajuster l'exposition.

Le montant de la garantie requise par rapport à l'exposition qu'ils fournissent est faible, ce qui les rend intéressants pour une utilisation en tant qu'instruments de superposition.

ETF

Ajout d'ETF sectoriels ou thématiques pour une exposition ciblée.

Opérations à court terme

L'utilisation de transactions tactiques parallèlement à des positions à long terme.

Stratégies systématiques

Appliquer des approches basées sur des règles pour ajuster dynamiquement les positions.

Instruments de couverture

Utilisation d'options de vente pour la protection contre les baisses.

Positions synthétiques

Création d'expositions grâce à des combinaisons de produits dérivés, par le biais de diverses structures de transaction.

Comptes gérés séparément

Consacrer une partie du portefeuille à des stratégies d'overlay spécialisées.

La mise en œuvre spécifique dépend du type d'overlay, des objectifs du portefeuille et des marchés.

Superposition de devises

La superposition de devises consiste à gérer le risque de change séparément des investissements/opérations sous-jacents du portefeuille.

C'est important pour les portefeuilles à vocation internationale, où les fluctuations de change peuvent avoir un impact sur les rendements.

Lorsqu'un trader basé aux États-Unis négocie des actions européennes, par exemple, ce ne sont pas seulement les variations de l'action qui comptent, mais aussi les effets de change.

Objectif et avantages

  • Gestion des risques - Se couvrir contre les fluctuations défavorables des devises.

  • Amélioration des rendements - Exploiter les tendances des devises pour réaliser des gains supplémentaires.

  • Exemple - Un portefeuille d'actions européennes peut utiliser une couverture de change pour se prémunir contre l'affaiblissement de l'euro par rapport au dollar, s'il détient des actifs basés sur l'euro.

Superposition de la prime de risque de volatilité

Les superpositions de primes de risque de volatilité impliquent des stratégies qui capitalisent sur la différence entre la volatilité implicite et la volatilité réalisée.

En règle générale, il s'agit de vendre des options pour gagner la prime que les acheteurs sont prêts à payer pour se protéger, mais cela peut aussi signifier l'inverse en fonction de l'analyse et des circonstances.

Objectif et avantages

  • Génération de revenus - Obtenir un revenu sous forme de prime en vendant des options.

  • Réduction du risque - Gérer l'exposition à la volatilité du marché.

  • Exemple - Un fonds peut vendre des options sur l'indice S&P 500 et percevoir des primes à titre de revenu, en supposant que la volatilité réalisée sera inférieure à la volatilité implicite.

Superposition de matières premières

Les superpositions de matières premières ajoutent à un portefeuille des positions sur les marchés des matières premières, soit à des fins de couverture, soit pour s'exposer à l'évolution des prix des matières premières.

Ils sont parfois utilisés comme couverture de l'inflation.

Objectif et avantages

  • Diversification - Réduire le risque du portefeuille en ajoutant des actifs non corrélés ou, du moins, des actifs qui se comportent bien dans un type d'environnement particulier (croissance et inflation croissantes).

  • Protection contre l'inflation - Les matières premières servent souvent de couverture contre l'inflation.

  • Exemple - Un portefeuille superposé peut inclure des contrats à terme sur le pétrole ou les produits agricoles afin de se protéger contre l'inflation ou de bénéficier des hausses de prix anticipées.

Superposition d'alpha sur les superpositions de bêta

La combinaison des superpositions alpha et bêta consiste à séparer les rendements du portefeuille en composantes de marché (bêta) et de gestion active (alpha), puis à appliquer des stratégies supplémentaires pour améliorer chacune d'entre elles.

Objectif et avantages

  • Amélioration des rendements - Utiliser des stratégies de gestion active (alpha) pour surperformer le marché.

  • Gestion du risque - Utiliser des stratégies passives (bêta) pour s'exposer à l'ensemble du marché.

  • Exemple - Un portefeuille de base composé d'actions du S&P 500 (bêta) combiné à une stratégie d'actions long/short visant à surperformer l'indice (alpha).

Superposition de taux d'intérêt

Gérer l'exposition aux taux d'intérêt séparément des investissements à revenu fixe sous-jacents.

Objectif et avantages

  • Couverture - Se couvrir contre le risque de taux d'intérêt ou tirer parti des mouvements de taux d'intérêt. Les swaps et les contrats à terme sur obligations sont courants.

  • Exemple - Utilisation de swaps de taux d'intérêt pour gérer la durée d'un portefeuille d'obligations.

Superpositions de crédit

Se concentrer sur la gestion du risque de crédit au sein d'un portefeuille d'obligations.

Objectif et avantages

  • Orientation vers le risque de crédit - Se protéger contre les variations des spreads de crédit ou en bénéficier.

  • Exemple - Utilisation de swaps de défaut de crédit (CDS) pour se couvrir contre les défaillances d'un portefeuille d'obligations d'entreprise.

Superposition d'actions

Les superpositions d'actions impliquent l'utilisation d'instruments dérivés pour obtenir ou couvrir une exposition à des actions spécifiques ou à des indices d'actions sans détenir directement les actions sous-jacentes.

Objectif et avantages

  • Ajustements tactiques - Ajuster rapidement l'exposition aux actions en fonction des vues du marché.

  • Gestion du risque - Se couvrir contre les baisses potentielles du marché des actions.

  • Exemple - Utilisation de contrats à terme ou d'options sur actions pour ajuster le bêta d'un portefeuille ou pour se protéger contre les baisses du marché.

Superpositions ESG

Les superpositions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) consistent à intégrer des critères ESG dans les stratégies d'investissement afin d'aligner les portefeuilles sur les normes de durabilité et d'éthique.

Objectif et avantages

  • Investissement responsable - Aligner les transactions sur les valeurs et les objectifs ESG.

  • Réduction des risques - Traiter les risques à long terme liés aux questions environnementales et sociales.

  • Exemple - Mise en place d'un filtre négatif pour exclure les entreprises mal notées sur le plan ESG ou utilisation de produits dérivés pour ajuster l'exposition du portefeuille.

Stratégies de superposition à l'inflation

Les stratégies de couverture de l'inflation sont conçues pour protéger le portefeuille contre les effets érodants de l'inflation.

Objectif et avantages

  • Protection contre l'inflation - Se protéger contre la hausse de l'inflation qui peut éroder le pouvoir d'achat.

  • Diversification/exposition unique au portefeuille - Inclure des actifs qui se comportent généralement bien en période d'inflation.

  • Exemple - Utilisation d'obligations indexées sur l'inflation (par exemple, TIPS) ou de matières premières dans le cadre d'une stratégie de superposition à l'inflation.

Superposition du risque de queue (Tail Risk Overlay)

Les superpositions de risque de queue impliquent des stratégies visant à protéger le portefeuille contre les événements extrêmes du marché ou les événements de type "cygne noir".

Objectif et avantages

  • Protection contre les événements extrêmes - Se prémunir contre les baisses rares mais graves des marchés.

  • Amélioration de la stabilité du portefeuille - Améliorer la stabilité globale du portefeuille en réduisant l'impact des fluctuations extrêmes du marché.

  • Tranquillité d'esprit - Fournir un filet de sécurité pendant les périodes de tensions sur les marchés.

  • Exemple : achat d'options de vente très éloignées de la monnaie ou utilisation de produits structurés conçus pour rapporter en cas de chute extrême des marchés.

Superposition de durée

Les overlays de duration sont utilisés dans les portefeuilles à revenu fixe pour gérer le risque de taux d'intérêt en ajustant la duration du portefeuille.

Objectif et avantages

  • Gestion du risque de taux d'intérêt - Couverture contre les mouvements défavorables des taux d'intérêt.

  • Amélioration du rendement - Tirer parti des variations attendues des taux d'intérêt pour améliorer les rendements.

  • Exemple - Utilisation de swaps de taux d'intérêt ou de contrats à terme pour allonger ou raccourcir la durée d'un portefeuille obligataire.

Superpositions sectorielles

Les superpositions sectorielles consistent à orienter l'exposition du portefeuille vers des secteurs économiques spécifiques ou à s'en éloigner.

Par exemple, un trader oriente une plus grande partie du portefeuille vers les biens de consommation de base ou les services publics afin d'obtenir une performance plus stable.

Objectif et avantages

  • Rotation sectorielle - Tirer parti de la surperformance ou de la sous-performance attendue de certains secteurs.

  • Gestion du risque - Réduire l'exposition aux secteurs perçus comme risqués ou surévalués.

  • Exemple - Utiliser des ETF sectoriels pour surpondérer ou sous-pondérer certains secteurs en fonction des perspectives économiques.

Superposition de liquidités

Les superpositions de liquidité visent à s'assurer que le portefeuille dispose de liquidités suffisantes pour faire face aux obligations et tirer parti des opportunités du marché.

Objectif et avantages

  • Gestion des liquidités - Maintenir des liquidités suffisantes pour faire face aux rachats et aux autres besoins de trésorerie.

  • Investissement opportuniste - Disposer de liquidités pour tirer parti des bouleversements du marché.

  • Exemple - Détenir des instruments à court terme tels que des bons du Trésor ou utiliser des ETF axés sur la liquidité.

Superpositions de qualité de crédit

Les superpositions de qualité de crédit consistent à gérer le risque de crédit au sein d'un portefeuille en ajustant l'exposition à différentes qualités de crédit.

Objectif et avantages

  • Gestion du risque de crédit - Réduire l'impact de la détérioration des conditions de crédit.

  • Optimisation du rendement - Améliorer les rendements en augmentant de manière sélective l'exposition aux titres à haut rendement.

  • Exemple - Utilisation de swaps de défaut de crédit (CDS) pour se couvrir contre les défauts de paiement ou ajustement de la répartition entre les obligations de bonne qualité et les obligations à haut rendement.

Superpositions de contrôle de la volatilité

Les overlays de contrôle de la volatilité consistent à ajuster dynamiquement l'exposition du portefeuille en fonction des niveaux de volatilité du marché.

Objectif et avantages

  • Contrôle du risque - Maintenir un niveau cible de volatilité du portefeuille.

  • Stabilité - Réduire l'impact des fluctuations du marché sur le portefeuille.

  • Exemple - Utilisation d'une combinaison d'instruments dérivés sur actions et sur titres à revenu fixe pour maintenir des niveaux de volatilité cohérents.

Superpositions thématiques

Les recouvrements thématiques se concentrent sur des thèmes d'investissement ou de trading spécifiques, tels que l'innovation technologique, les changements démographiques ou le changement climatique.

Objectif et avantages

  • Exposition ciblée à la croissance - S'exposer à des thèmes d'investissement à long terme. Investissez dans des secteurs ou des industries qui devraient bénéficier de tendances spécifiques.

  • Exemple : ETF axés sur les énergies renouvelables ou l'innovation dans le domaine de la santé.

Autres types de superpositions dans le trading

Superpositions de facteurs

Ils se concentrent sur des facteurs d'investissement spécifiques tels que la valeur, la dynamique, la qualité ou la taille.

Les superpositions factorielles tentent de faire pencher le portefeuille vers des caractéristiques particulières qui ont été historiquement associées à une surperformance.

Superposition de risques géopolitiques

Ces stratégies tentent de protéger les portefeuilles des risques associés aux événements politiques, aux conflits internationaux ou aux changements de politique qui pourraient avoir un impact sur les marchés mondiaux.

Superpositions multi-actifs

Bien que le document mentionne plusieurs superpositions d'actifs spécifiques, une stratégie de superposition multi-actifs pourrait être utilisée pour ajuster dynamiquement l'exposition à différentes classes d'actifs en fonction de l'environnement de marché ou des perspectives économiques.

Superposition dynamique de l'allocation d'actifs

Il s'agit d'ajuster activement l'allocation d'actifs du portefeuille sur la base de vues à court terme du marché ou de signaux quantitatifs.

Superpositions basées sur les options

Si les superpositions de volatilité sont mentionnées, une discussion plus spécifique sur les stratégies basées sur les options (telles que les stratégies de collar, la vente d'options d'achat couvertes ou les collars de spreads de vente) pourrait être incluse.

Recouvrement de l'effet de levier

Il s'agit de l'utilisation stratégique de l'effet de levier pour améliorer le rendement ou gérer le risque d'un portefeuille.

Superpositions fiscales

Particulièrement adaptées aux comptes imposables, ces stratégies tentent d'optimiser les rendements après impôt grâce à des techniques telles que la récupération des pertes fiscales ou la gestion de la réalisation des plus-values.

Stratégies macroéconomiques

Ces stratégies ajustent le positionnement du portefeuille en fonction de facteurs macroéconomiques tels que les prévisions de croissance du PIB, les prévisions d'inflation, l'évolution des primes de risque ou les politiques des banques centrales.

Conclusion

Les superpositions sont des techniques de gestion de portefeuille qui permettent aux traders/investisseurs de gérer les risques et de saisir les opportunités sans pour autant s'éloigner des actifs de base du portefeuille.

En incorporant différents types d'overlays, les traders peuvent affiner leurs portefeuilles afin de mieux les aligner sur leur tolérance au risque, leurs objectifs de rendement et leurs convictions.

Ces superpositions offrent une plus grande souplesse et une plus grande précision dans la gestion des portefeuilles, ce qui permet aux traders de s'adapter à l'évolution des marchés et à des facteurs de risque spécifiques sans perturber leur stratégie d'investissement/de trading de base.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums