Menu

Portefeuilles à 3 et 4 actifs - Quelle est la meilleure allocation stratégique des actifs

Portefeuilles à 3 et 4 actifs

Les portefeuilles à 3 et 4 actifs peuvent être utilisés pour simplifier votre approche.

Nous examinons différentes combinaisons pour vous aider à vous faire une idée de la manière de structurer un tel portefeuille.

Nous nous concentrons principalement sur les rendements ajustés au risque.

Alors que de nombreuses personnes souhaitent un portefeuille riche en actions pour essayer de maximiser leurs rendements, nous adoptons une approche plus proche du bêta équilibré ou de la parité des risques.

Généralement, le principal argument contre la diversification est qu'elle peut nuire à vos rendements.

Mais ce n'est pas nécessairement vrai lorsque vous pouvez concevoir le portefeuille en fonction des caractéristiques de risque et de rendement que vous souhaitez. (Cette question est abordée à la fin de l'article).

Nous utiliserons quatre actifs différents :

  • Actions (S&P 500)
  • Obligations (obligations nominales et obligations indexées sur l'inflation du gouvernement américain)
  • L'or
  • Liquidités

Dans tous les exemples, nous utilisons des données à partir de 1972. (Les performances passées ne préjugent pas des performances futures).

Principaux enseignements - Portefeuilles à 3 et 4 actifs

  • Une diversification de qualité est toujours possible avec des portefeuilles très simples.
  • À la fin de l'article, nous aborderons l'ingénierie financière afin d'expliquer comment mieux concevoir un portefeuille en fonction des caractéristiques de risque et de rendement souhaitées.
  • La diversification, l'ingénierie financière et la couverture sont les trois ingrédients de base de la construction d'un portefeuille, c'est-à-dire de l'allocation stratégique d'actifs (par opposition au trading tactique).

Comparatif des courtiers en bourse

CourtiersSupports financiersFrais de courtage
Actions Euronext
Notre avis
Compte titres, compte sur margePas de commissions pour un volume mensuel maximum de 100 000 EUR puis 0,20%XTB : Trading sans commissions, mais avec un choix de titres limité à 3500 actions et 400 ETF. Compte démo gratuit pour tester la plateforme.
Compte titres, PEA, PEA-PME, banque en ligne0.10% à 0.20% selon le profilService complet avec toutes les options d'une banque en ligne
Compte Titres1€ par ordreTrade Republic est accessible à tous les investisseurs avec une application mobile élégante et aucun dépôt minimum. Toutefois, l'accent mis sur le trading mobile limite les outils d'analyse.
Investir comporte des risques de perte

Première série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 40%
  • Obligations : 35%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 35%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 5%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 40%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 0%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 765 656 $ 857 618 $ 896 559 $
 TCAC 8.74% 8.98% 9.08%
 Écart-type 7.86% 8.38% 8.57%
 Meilleure année 30.37% 36.17% 35.74%
 Pire année -13.09% 35.74% -14.07%
 Max. Drawdown -16.81% -17.33% -18.16%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.82 0.77 0.76

Dans chaque cas, les actions représentaient 40 % de l'allocation.

Les obligations représentaient 35 à 40 %.

L'or représentait 15 à 20 %.

Les liquidités représentaient 0 à 10 %.

Tous ces portefeuilles sont généralement si similaires que les mesures ajustées au risque (Sharpe, Sortino) sont toutes identiques.

Le portefeuille le moins diversifié, à savoir le portefeuille 3, a enregistré la plus forte baisse (en raison d'un manque de liquidités).

Deuxième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 35%
  • Obligations : 40%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 35%
  • Obligations : 40%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 5%
  • Actions : 35%
  • Obligations : 45%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 0%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 688 757 $ 771 094 $ 805 403 $
 TCAC 8.52% 8.76% 8.20%
 Écart-type 7.43% 7.99% 8.20%
 Meilleure année 29.25% 35.05% 34.62%
 Pire année -12.87% -13.00% -13.85%
 Max. Drawdown -16.35% -16.87% -17.69%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.77 0.72 0.70

Ici, nous fixons les actions à 35 % de l'allocation et nous ajustons les allocations des quatre autres actifs.

Ici aussi, il n'y a pas de grande différence avec les portefeuilles précédents.

En raison de l'allocation légèrement plus élevée en obligations et plus faible en actions, les pertes sont un peu plus faibles, tout comme le taux de croissance annuel composé (TCAC).

Les corrélations avec le marché sont également plus faibles, pour ceux qui souhaitent une moindre corrélation avec le marché.

Troisième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 30%
  • Obligations : 45%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 30%
  • Obligations : 45%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 5%
  • Actions : 30%
  • Obligations : 50%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 0%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 616 663 $ 690 052 $ 720 133 $
 TCAC 8.29% 8.53% 8.62%
 Écart-type 7.08% 7.66% 7.90%
 Meilleure année 28.13% 33.93% 33.50%
 Pire année -12.65% -12.78% -13.63%
 Max. Drawdown -15.89% -16.40% -17.23%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.82
 Corrélation avec le marché 0.70 0.65 0.64

Les actions représentent désormais 30 % des allocations et nous avons ajusté les autres.

C'est à ce stade que l'on constate que les ratios de Sharpe et de Sortino commencent à baisser.

Cela signifie essentiellement que le portefeuille est un peu trop chargé en obligations.

Il indique également qu'une allocation plus importante en liquidités est également viable et que 0 à 5 % pourrait ne pas suffire.

Bien entendu, la question de savoir si les liquidités sont bonnes ou mauvaises dépend de l'environnement (les taux d'intérêt sont-ils suffisamment élevés par rapport à l'inflation et à d'autres actifs).

Mais cet exercice a pour but de donner une idée de la meilleure allocation stratégique des actifs tout en maintenant les actifs de notre portefeuille à un niveau relativement bas.

Quatrième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 45%
  • Obligations : 30%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 45%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 5%
  • Actions : 45%
  • Obligations : 35%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 0%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 847 118 $ 949 365 $ 993 355 $
 TCAC 8.96% 9.20% 9.29%
 Écart-type 8.35% 8.84% 9.00%
 Meilleure année 31.49% 37.29% 36.86%
 Pire année -13.31% -13.44% -14.29%
 Max. Drawdown -17.73% -17.79% -18.62%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.81 0.82 0.83
 Corrélation avec le marché 0.86 0.82 0.81

Les actions ont été portées à 45 % de l'allocation, étant donné que dans la dernière série de portefeuilles, les mesures ajustées au risque commençaient à s'estomper.

Avec 45 %, nous pouvons constater que les ratios de Sharpe sont élevés, mais que les ratios de Sortino sont un peu plus faibles, en particulier lorsqu'ils sont plus élevés pour les actions que pour les obligations.

Nous avons remarqué que les ratios de Sortino avaient tendance à être particulièrement affectés par toute allocation inférieure à 30 % d'obligations, quelle que soit la composition des autres actifs.

Cinquième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 40%
  • Obligations : 25%
  • Or : 25%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 15%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 869 967 $ 819 480 $ 731 620 $
 TCAC 9.01% 8.89% 8.65%
 Écart-type 8.68% 8.21% 7.69%
 Meilleure année 42.84% 36.61% 30.80%
 Pire année -11.65% -12.37% -12.24%
 Max. Drawdown -17.06% -16.50% -15.99%
 Ratio de Sharpe 0.53 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.82 0.83 0.82
 Corrélation avec le marché 0.74 0.79 0.84

Essayons à nouveau les actions à 40 %.

Dans le premier cas, nous testons le ratio obligations-or à 1:1. Cela produit un ratio de Sortino un peu plus faible, donc ce n'est pas retenu.

Nous testons maintenant le ratio or-argent dans les portefeuilles 2 et 3.

Le portefeuille 2 s'en sort un peu mieux, avec une combinaison 40/30/20/10 plutôt que 40/30/15/15.

Il préfère donc l'or aux liquidités à un ratio de 2:1 au lieu de 1:1.

Sixième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 42.5%
  • Obligations : 27.5%
  • Or : 17.5%
  • Liquidités : 12.5%
  • Actions : 42.5%
  • Obligations : 30%
  • Or : 17.5%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 815 411 $ 834 467 $ 819 480 $
 TCAC 8.88% 8.93% 8.89%
 Écart-type 8.18% 8.26% 8.21%
 Meilleure année 34.27% 34.05% 36.61%
 Pire année -12.42% -12.84% -12.37%
 Max. Drawdown -16.78% -16.89% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.82 0.82 0.83
 Corrélation avec le marché 0.83 0.86 0.79

Nous avons essayé de porter la part des actions à 42,5 % dans les portefeuilles 1 et 2, et nous l'avons comparée à la combinaison 40/30/20/10 qu'elle préférait.

La combinaison 40/30/20/10 est toujours la plus performante (meilleure année, meilleure année la plus défavorable, meilleure perte maximale, ratio de Sortino le plus élevé et corrélation avec le marché la plus faible).

Essayons les actions à 37,5 % dans le prochain lot.

Septième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 37.5%
  • Obligations : 32.5%
  • Or : 17.5%
  • Liquidités : 12.5%
  • Actions : 37.5%
  • Obligations : 32.5%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 735 718 $ 777 844 $ 819 480 $
 TCAC 8.66% 8.78% 8.89%
 Écart-type 7.71% 7.99% 8.21%
 Meilleure année 33.15% 36.05% 36.61%
 Pire année -12.20% -12.26% -12.37%
 Max. Drawdown -16.01% -16.27% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.79 0.76 0.79

Ils sont tous pratiquement identiques.

C'est comme couper les cheveux en quatre.

Huitième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 35%
  • Obligations : 32.5%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 12.5%
  • Actions : 37.5%
  • Obligations : 30%
  • Or : 22.5%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 720 894 $ 802 323 $ 819 480 $
 TCAC 8.62% 8.84% 8.89%
 Écart-type 7.70% 8.22% 8.21%
 Meilleure année 35.70% 39.16% 36.61%
 Pire année -11.73% -11.90% -12.37%
 Max. Drawdown -15.63% -16.12% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.53 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.74 0.74 0.79

Dès que l'or est un peu trop abondant (plus de 20 %), ses paramètres ajustés au risque commencent à chuter.

Neuvième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 35%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 15%
  • Actions : 37.5%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 12.5%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 704 516 $ 760 211 $ 819 480 $
 TCAC 8.57% 8.73% 8.89%
 Écart-type 7.61% 7.91% 8.21%
 Meilleure année 35.92% 36.26% 36.61%
 Pire année -11.30% -11.84% -12.37%
 Max. Drawdown -15.21% -15.86% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.75 0.77 0.79

Ici, nous maintenons le même montant pour l'or et les obligations et nous ajustons les actions et les liquidités.

Ils sont tous à peu près identiques.

Des portefeuilles plus riches en liquidités réduisent le montant de l'amortissement et la volatilité, mais diminuent les rendements.

Mais en termes de rendement corrigé du risque, ils sont à peu près identiques.

Dixième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 33%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 20%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 35%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 5%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 603 232 $ 857 618 $ 819 480 $
 TCAC 8.24% 8.98% 8.89%
 Écart-type 7.05% 8.38% 8.21%
 Meilleure année 35.23% 36.17% 36.61%
 Pire année -10.23% -13.22% -12.37%
 Max. Drawdown -13.93% -17.33% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.53 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.69 0.77 0.79

Morale de l'histoire : il ne faut pas que les liquidités soient trop élevées (ce qui correspond à 20 % dans ce cas).

Onzième série de portefeuilles

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Allocation
  • Actions : 35%
  • Obligations : 40%
  • Or : 15%
  • Liquidités : 10%
  • Actions : 35%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 15%
  • Actions : 40%
  • Obligations : 30%
  • Or : 20%
  • Liquidités : 10%
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 688 757 $ 704 516 $ 819 480 $
 TCAC 8.52% 8.57% 8.89%
 Écart-type 7.43% 7.61% 8.21%
 Meilleure année 29.25% 35.92% 36.61%
 Pire année -12.87% -11.30% -12.37%
 Max. Drawdown -16.35% -15.21% -16.50%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Corrélation avec le marché 0.77 0.75 0.79

Nous sommes donc au point de rendement décroissant.

Certaines allocations sont équivalentes en termes de rendement corrigé du risque.

La préférence d'un investisseur doit donc être définie en fonction de facteurs tels que :

  • Volatilité
  • TCAC
  • Drawdown
  • Corrélation avec le marché

Nous pouvons également examiner des mesures plus approfondies :

Metric Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Moyenne arithmétique (mensuelle) 0.71% 0.71% 0.74%
 Moyenne arithmétique (annualisée) 8.82% 8.88% 9.25%
 Moyenne géométrique (mensuelle) 0.68% 0.69% 0.71%
 Moyenne géométrique (annualisée) 8.52% 8.57% 8.89%
 Écart-type (mensuel) 2.15% 2.20% 2.37%
 Écart-type (annualisé) 7.43% 7.61% 8.21%
 Écart à la baisse (mensuel) 1.18% 1.21% 1.34%
 Drawdown maximum -16.35% -15.21% -16.50%
 Corrélation avec le marché boursier 0.77 0.75 0.79
 Bêta 0.36 0.36 0.41
 Alpha (annualisé) 4.45% 4.53% 4.33%
 R2 58.96% 55.53% 61.67%
 Ratio de Sharpe 0.54 0.54 0.54
 Ratio de Sortino 0.83 0.83 0.83
 Ratio de Treynor (%) 11.14 11.36 10.83
 Ratio de Calmar 0.02 0.08 0.10
 Rendement actif -1.80% -1.75% -1.43%
 Erreur de suivi 11.11% 11.27% 10.59%
 Ratio d'information -0.16 -0.16 -0.14
 Skewness -0.09 -0.07 -0.15
 Excès de Kurtosis 1.33 1.72 1.71
 Valeur à risque historique (5%) 2.79% 2.64% 2.96%
 Valeur à risque analytique (5%) 2.82% 2.90% 3.16%
 Valeur à risque conditionnelle (5%) 3.92% 3.99% 4.37%
 Ratio de capture à la hausse (%) 44.18 44.13 48.62
 Ratio de capture à la baisse (%) 27.69 27.32 32.93
 Taux de retrait sûr 4.92% 5.25% 5.39%
 Taux de retrait perpétuel 4.26% 4.30% 4.58%
 Périodes positives 399 sur 621 (64.25%) 400 sur 621 (64.41%) 400 sur (64.41%)
 Ratio gains/pertes 1.30 1.28 1.24

Glossaire des termes techniques

  • La moyenne arithmétique (mensuelle) est calculée en additionnant les rendements mensuels et en les divisant par le nombre de mois.
  • La moyenne arithmétique (annualisée) est calculée en extrapolant les rendements mensuels sur une année.
  • La moyenne géométrique (mensuelle) est utilisée pour calculer le taux de rendement composé.
  • La moyenne géométrique (annualisée) représente le taux de rendement composite sur une année.
  • L'écart-type des rendements mensuels d'un portefeuille mesure la volatilité des rendements.
  • Le drawdown maximum mesure la perte maximale cumulée d'un portefeuille par rapport à son sommet historique.
  • La corrélation avec le marché boursier mesure la relation entre les mouvements d'un portefeuille et ceux du marché dans son ensemble.
  • Le bêta mesure de la sensibilité d'un portefeuille aux mouvements du marché. Un bêta de 1 indique que le portefeuille suit le marché.
  • L'alpha mesure la performance excédentaire d'un portefeuille par rapport à son indice de référence sur une base annuelle.
  • R2: Coefficient de détermination, mesurant la proportion de la variance des rendements du portefeuille expliquée par le marché.
  • Le Ratio de Sharpe mesure le rendement ajusté en fonction du risque d'un portefeuille en divisant le rendement excédentaire par l'écart-type des rendements.
  • Le Ratio de Sortino est une variation du ratio de Sharpe qui ne prend en compte que les rendements négatifs pour évaluer le risque.
  • Le Ratio de Treynor (%) mesure la performance ajustée au risque en utilisant le bêta comme mesure du risque systémique.
  • Le Ratio de Calmar mesure le rendement ajusté au risque qui divise le rendement annuel moyen par le drawdown maximum.
  • Le rendement actif est la différence entre le rendement du portefeuille et celui de l'indice de référence.
  • L'erreur de suivi mesure l'écart entre les rendements du portefeuille et ceux de l'indice de référence.
  • Le Ratio d'information mesure le rendement excédentaire ajusté au risque par rapport à l'indice de référence.
  • Le Skewness mesure l'asymétrie de la distribution des rendements du portefeuille.
  • L'excès de Kurtosis mesure la forme de la distribution des rendements par rapport à une distribution normale.
  • La valeur à risque historique (5%) mesure le montant maximal de perte attendu avec une probabilité de 5% sur une période donnée.
  • La valeur à risque analytique (5%) est une estimation de la valeur à risque basée sur des modèles statistiques.
  • La valeur à risque conditionnelle (5%) est basée sur des facteurs spécifiques du marché.
  • Le ratio de capture à la hausse (%) mesure la capacité du portefeuille à profiter des hausses du marché.
  • Le ratio de capture à la baisse (%) mesure la capacité du portefeuille à résister aux baisses du marché.
  • Le taux de retrait sûr représente le taux de retrait annuel maximum qui permet au portefeuille de durer indéfiniment.
  • Le taux de retrait perpétuel représente le taux de retrait annuel permettant au portefeuille de durer éternellement, sans épuiser le capital initial.
  • Les périodes positives représentent le nombre de périodes au cours desquelles le portefeuille a généré des rendements positifs.
  • Le ratio gains/pertes est une comparaison entre les gains et les pertes générés par le portefeuille sur une période donnée.

Allocations optimales

A partir de là, nous pouvons dire que les allocations idéales se situent aux alentours de

  • 35-40 % d'actions
  • 30-40% d'obligations
  • 15-20% d'or
  • 5-15% de liquidités

Et ceci est basé sur le backtesting.

Il convient donc de se demander si cette répartition est logique.

En ce qui concerne les obligations, quelle part voulez-vous répartir entre les obligations nominales et les obligations indexées sur l'inflation ?

Quelle est la part de l'or ou d'autres matières premières ?

Quelle part de liquidités préférez-vous ?

Considérations d'ingénierie financière

Dans la gestion de portefeuille, l'ingénierie financière se rapporte à la conception et à l'adaptation des portefeuilles pour atteindre des objectifs spécifiques en matière de risque et de rendement.

En utilisant une combinaison d'instruments, de produits dérivés et de stratégies, un portefeuille peut être conçu ou rééquilibré pour correspondre au profil risque-rendement souhaité, en veillant à ce que les investissements correspondent aux objectifs et à la tolérance au risque de l'investisseur.

Par exemple, les actions peuvent être détenues par le biais de contrats à terme. Certaines obligations peuvent être détenues par le biais de contrats à terme. Il en va de même pour l'or.

Avec les contrats à terme, le montant de la garantie est faible par rapport au montant de l'exposition.

Toutefois, il convient de gérer cela avec soin.

Examinons les portefeuilles suivants, conçus avec un effet de levier de de 2:1 :

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 34 893 610 $ 35 995 127 $ 46 268 458 $
 TCAC 14.86% 15.23% 16.43%
 Écart-type 7.43% 7.61% 8.21%
 Meilleure année 64.42% 81.25% 82.89%
 Pire année -25.10% -22.25% -24.32%
 Max. Drawdown -30.78% -28.79% -31.08%
 Ratio de Sharpe 0.84 0.83 0.81
 Ratio de Sortino 1.40 1.39 0.75
 Corrélation avec le marché 0.77 0.75 0.79

Nous pouvons constater qu'avec notre portefeuille équilibré simple, nous aurions obtenu une volatilité similaire à celle des actions (environ 14-16 % annualisés), mais des rendements nettement supérieurs.

Nous avons évoqué dans d'autres articles le fait que les drawdowns sont la pire chose qui soit dans le du trading (une perte de 30 % nécessite un gain de 43 % pour atteindre le seuil de rentabilité nominal) et qu'il est généralement bon de les limiter à un certain niveau.

Cela peut se faire grâce à une meilleure diversification ou à l'utilisation d'options OTM pour se couvrir.

Ces mesures coûtent de l'argent et réduisent votre rendement. Mais la défense et la gestion du risque sont les éléments les plus importants.

Si vous utilisez un effet de levier de 3:1 :

  Portefeuille 1 Portefeuille 2 Portefeuille 3
 Solde initial 10 000 $ 10 000 $ 10 000 $
 Solde final 1 308 048 927 $ 1 341 158 502 $ 1 807 860 832 $
 TCAC 25.57% 25.63% 26.35%
 Écart-type 22.30% 22.84% 24.64%
 Meilleure année 105.97% 137.45% 140.26%
 Pire année -36.52% -32.70% -35.63%
 Max. Drawdown -43.39% -40.79% -43.82%
 Ratio de Sharpe 0.94 0.93 0.90
 Ratio de Sortino 1.61 1.59 1.52
 Corrélation avec le marché 0.77 0.75 0.79

Votre TCAC est très élevé (sur la base des données passées), mais votre drawdown maximal est supérieur à 40 %.

C'est généralement une bonne idée de limiter cela.

S'il y a une chose à retenir de cette section, c'est que la diversification combinée à une ingénierie financière prudente et à la couverture (c'est-à-dire la réduction du risque de queue) peut être une combinaison puissante pour obtenir un portefeuille avec le type de risque et de récompense que vous recherchez.