Menu

Les brokers forex Russes et la réglementation du marché des changes en Russie

Broker Russes

Officiellement connue sous le nom de Fédération de Russie, la Russie est une superpuissance économique d'Europe de l'Est avec une population de plus de 145,9 millions d'habitants, un territoire de 17,1 millions de km2 et un PIB par habitant de 11 289 dollars US.

Après la disparition de l'Union soviétique en 1991, le gouvernement russe a mis en œuvre une série de réformes radicales visant à transformer l'économie du pays d'une économie centralisée à une économie basée sur les principes du capitalisme.

Aujourd'hui, l'économie de Russe continue d'être alimentée par ses énormes réserves d'énergie naturelles. Le pays est le premier exportateur mondial de gaz naturel et le deuxième exportateur de pétrole.

Selon la Banque mondiale, la valeur globale de ses ressources naturelles s'élève à 75 000 milliards de dollars US. Terre de superlatifs, la Russie abrite également les plus grandes réserves forestières de la planète, plus des deux cinquièmes de son territoire étant boisés.

Après la dissolution de l'Union soviétique, le pays a continué à utiliser le rouble russe (RUB) comme principale unité monétaire. Le rouble, ainsi que le système monétaire du pays, sont réglementés par la Banque centrale russe dont la fonction principale est de stabiliser la monnaie locale par le contrôle des changes.

Le commerce extérieur est extrêmement important pour l'économie russe, en particulier l'exportation de pétrole brut, de machines, de métaux, de matériaux chimiques et de produits forestiers. Ses principaux partenaires commerciaux sont d'autres grandes économies mondiales comme l'Allemagne, la Chine et les États-Unis.

Le trading forex est également de plus en plus populaire auprès des citoyens russes. Les experts de l'industrie affirment qu'il existe plus de 200 brokers offshores pour servir le marché local et environ 500 000 traders. Beaucoup de ces sociétés opèrent sans autorisation locale. Cela a obligé les autorités russes à durcir leur position réglementaire ces dernières années.

Réglementation du forex en Russie

Les premiers efforts de la Russie pour réguler son secteur du Forex ont commencé en 2008 lorsque le Service fédéral des marchés financiers a introduit un ensemble de règles pour les brokers sur le marché local.

Cependant, les directives réglementaires étaient si strictes que seules huit sociétés avaient demandé des licences russes. En 2018, cinq brokers ont vu leur licence révoquée après n'avoir pas satisfait aux exigences strictes de l'autorité de régulation locale.

Les licences elles-mêmes sont délivrées par la Banque centrale de Russie, qui est chargée de la surveillance du marché local du Forex. L'une des conditions concerne le capital opérationnel des brokers, qui doit s'élever à au moins ₽100 millions (environ 1,5 millions de dollars US).

Certaines des conditions d'agrément visent à garantir un environnement de trading transparent et sûr pour les traders russes. Par exemple, les sociétés agréées sont censées contribuer à un fonds d'indemnisation destiné à rembourser les traders en cas de faillite du broker. Un plafond de levier de 50:1 est en place pour protéger les clients particuliers contre les pertes d'argent considérables.

Les entités agréées doivent également informer leurs clients des risques liés à la conclusion d'un contrat pour différence. Les informations doivent être présentées de manière claire et compréhensible afin que même les clients ayant une connaissance limitée du Forex puissent les comprendre.

Les autorités ont mené une enquête auprès des traders locaux en 2015 pour leur demander leur avis sur ce que devrait être l'effet de levier maximum. Seuls 6 % des participants à l'enquête ont approuvé le plafond de 50:1, tandis que la majorité a voté en faveur d'un effet de levier plus généreux.

Malgré ces opinions, les régulateurs russes ont annoncé en octobre 2018 une nouvelle loi pour réduire encore le plafond de l'effet de levier à 30:1 pour les produits dérivés complexes, conformément au maximum prescrit dans la plupart des autres pays européens.

Les régulateurs ont proposé de nouvelles réductions après avoir reçu de multiples plaintes de traders russes qui ont subi des pertes énormes avec des transactions sur marge. Il est également question d'interdire totalement les opérations à effet de levier pour les clients russes non-professionnels.

Si elles sont approuvées, les nouvelles règles permettront également aux brokers agréés localement de se couvrir contre les transactions de leurs clients, une pratique qui est interdite en Russie depuis 2015. En l'absence de couverture, les pertes des traders deviennent les bénéfices des brokers et vice-versa.

Les autorités prévoient également d'augmenter le nombre de produits de trading que les brokers agréés localement peuvent offrir aux clients qui font du trading avec un effet de levier. Des actions et des titres sont susceptibles d'être ajoutés. À l'heure actuelle, les brokers autorisés localement peuvent uniquement proposer des contrats sur différence (CFD) pour le Forex.

La plupart des activités de trading dans le pays sont traitées par des brokers étrangers, malgré les efforts des autorités locales pour restreindre l'accès à leurs sites web. Le climat réglementaire difficile en Russie a poussé les traders locaux à se réfugier sur les sites web des sociétés offshores où les conditions de trading sont plus favorables.

Selon l'Association russe des cambistes, seulement 1,75 % des traders russes utilisent les services de brokers autorisés localement. Cela signifie que seulement 7 000 des 400 000 clients particuliers font appel aux services de brokers agréés localement.

Il semble que très peu d'investisseurs locaux adoptent l'idée d'utiliser les services de sociétés de courtage qui négocient en fait contre eux. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles les autorités russes prévoient d'autoriser les opérations de couverture.

De nombreuses sociétés offshores qui acceptent des traders russes voient leurs opérations surveillées dans d'autres juridictions européennes comme le Royaume-Uni ou Chypre. Ces sociétés de courtage respectent les directives strictes de leurs autorités de régulation locales, offrant à leur clientèle des conditions de trading transparentes et sûres ainsi qu'une sélection plus polyvalente de produits financiers à effet de levier.

Les régulateurs du forex en Russie

Le trading en Russie était auparavant soumis à l'examen du Service fédéral des marchés financiers (FFMS), fondé en 2004. Toutefois, cet organisme a été dissous en 2013 et ses responsabilités réglementaires ont été transférées à la banque centrale de Russie.

Elle supervise le secteur financier du pays et s'assure que tous les acteurs du marché respectent les directives réglementaires locales. La banque centrale émet des billets de banque et des pièces de monnaie en roubles et assure la stabilité du système financier local.

Il existe également le centre de régulation des relations sur le marché financier (FMRRC), une entité non-commerciale chargée de réguler la qualité des services offerts par les sociétés de courtage en Russie. Sa mission est de garantir un environnement sûr et équitable pour les traders en valeurs mobilières et en devises dans le pays.

Il s'agit d'une organisation indépendante, c'est pourquoi il n'y a pas de brokers parmi ses fondateurs afin d'éviter les préjugés et les conflits d'intérêts. Le FMRRC délivre des certificats aux sociétés agréées, contrôle leur conformité et participe activement à la résolution des litiges avec les clients. Le régulateur gère également un fonds d'indemnisation pour rembourser les traders locaux au cas où un broker agréé ferait faillite.

Enfin, les sociétés certifiées doivent devenir membre de l'association locale des cambistes. L'AFD est une entité d'autorégulation qui a été créée en 2015. Elle est accréditée par la Banque centrale du pays et exige des entreprises qu'elles s'engagent par un dépôt de ₽2 millions après leur adhésion.

Les entreprises qui deviennent membre doivent également mettre en place des bureaux locaux pour traiter les plaintes des clients. Les brokers agréés doivent avoir au moins cinq ans d'expérience dans le secteur financier.

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 Site HF Markets
ASIC, CBFSAI, FRSA, BVI FSC, FSCA, JFSA MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site XTB
FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Méthodes pour financer un compte de trading en Russie

Les brokers forex russes offrent aux clients locaux la possibilité de négocier avec des crédits virtuels en ouvrant des comptes de démonstration. Bien que ce soit un bon moyen d'améliorer vos compétences de trader et de tester de nouvelles stratégies, vous devez disposer d'un compte réel pour négocier avec de l'argent réel.

Bien qu'elles soient couramment disponibles, les cartes de crédit et de débit ne sont pas si largement utilisées par les cambistes russes. Ils préfèrent traiter leurs paiements via des portefeuilles numériques comme ceux fournis par Yandex et Qiwi.

Ces deux systèmes sont spécialement adaptés aux besoins des clients des marchés russes et d'Europe de l'Est, ils permettent de compléter le solde de leur portefeuille par des transferts d'argent électronique, des cartes ou de l'argent liquide dans des kiosques en libre-service.

Les traders russes sont friands des porte-monnaies électroniques, car ils facilitent les transactions électroniques instantanées et sécurisées dans la monnaie locale, le rouble russe. Lorsqu'un client choisit d'effectuer un dépôt auprès de Qiwi ou de Yandex, il est redirigé vers la plateforme du porte-monnaie électronique correspondant. Cela lui permet d'effectuer le transfert d'argent de manière anonyme et avec un risque minimal.

Les brokers russes proposent également des porte-monnaie électroniques disponibles dans le monde entier, comme ceux fournis par PayPal, Skrill et Neteller. WebMoney, qui a son origine en Russie et son siège à Moscou.

Les personnes qui souhaitent effectuer des dépôts ou des retraits par carte devraient se sentir libres d'utiliser les cartes Visa, Mastercard et Maestro. Il est également possible d'effectuer un virement bancaire standard, mais le traitement de la transaction peut prendre quelques jours.

Moneta.ru est une autre méthode disponible localement qui permet aux Russes d'effectuer des transferts d'argent en ligne. L'inscription à ce porte-monnaie électronique est gratuite, les utilisateurs ayant le choix entre trois devises de compte de base, le RUB, l'USD et l'EUR. Vous pouvez recharger votre solde Moneta.ru avec des cartes Visa et Mastercard, des virements bancaires ou d'autres portefeuilles numériques comme Yandex et Neteller.

Plateformes de trading populaires en Russie

Les meilleures sociétés de courtage russes utilisent des logiciels de trading avancés, à la fois intuitifs et faciles à utiliser. Une plateforme de trading sur le marché des changes digne de ce nom devrait également disposer d'outils supplémentaires pour l'analyse du marché et des vitesses d'exécution rapides comme l'éclair.

Une telle plateforme devrait fournir aux traders des cotations en temps réel afin qu'ils puissent réagir de manière adéquate aux mouvements de prix, quelle que soit leur importance. Elle devrait inclure divers outils de graphiques avancés au profit des opérateurs plus expérimentés.

Une plateforme qui répond à tous les critères ci-dessus est MetaTrader 4 (MT4). Il est intéressant de noter qu'elle a été créée par le développeur russe MetaQuotes Software. La société a été fondée en 2000 sous le nom de FX Charts et a initialement fourni des progiciels graphiques pour le trading sur le marché des changes.

Elle a été rebaptisée MetaQuotes en 2001, quatre ans avant le lancement officiel de MetaTrader 4. MT4 est devenu le logiciel de trading le plus utilisé non seulement en Russie, mais aussi dans le monde entier.

La plateforme est très intuitive, facile à utiliser et est dotée d'une pléthore de fonctions intéressantes, notamment le trading automatisé, les graphiques personnalisables avec des objets graphiques et plusieurs horizons de temps. Trente indicateurs qui facilitent une analyse technique puissante.

Cinq ans après le lancement de MT4, MetaQuotes a lancé son successeur, MetaTrader 5. MT5 diffère de son prédécesseur à plusieurs égards. Tout d'abord, cette plateforme facilite les transactions avec un plus grand nombre de produits financiers.

En plus du Forex, les utilisateurs de MT5 peuvent négocier des actions, des contrats à terme, des obligations et des options. MT5 est également doté d'un testeur de stratégie multi-threads (celui du MT4 est à thread unique) et de la fonctionnalité de profondeur de marché qui permet aux utilisateurs de gérer facilement les niveaux de stop de leurs positions et les ordres en attente.

Bien que moins populaires, cTrader, NinjaTrader et ZuluTrade sont également utilisés par certains sites de trading russes. D'autres s'appuient sur des plateformes propriétaires dont les caractéristiques sont propres aux brokers. Les meilleurs brokers sur le marché russe proposent un choix parmi de multiples plateformes de trading afin de satisfaire tous les traders.

Le trading mobile en Russie

Que vous soyez un trader professionnel Russe ou que vous cherchiez simplement à négocier pendant votre temps libre, avoir un accès permanent aux marchés financiers est d'une importance vitale pour vos performances. Pour réussir, les traders doivent être capables de réagir à temps aux fluctuations de prix, en particulier lorsqu'ils traitent des volumes importants et c'est également particulièrement important pour les investisseurs à court terme.

Le moyen le plus simple d'y parvenir est d'installer une application de trading forex sur votre smartphone ou votre tablette. Cela vous offre un accès constant aux données importantes du marché en temps réel. De nombreux brokers russes proposent des applications mobiles dédiées, optimisées pour une utilisation sur des appareils à écran tactile, tout en conservant les mêmes fonctionnalités que celles offertes par les versions de bureau.

Chaque application de courtage a ses caractéristiques propres, mais les traders russes bénéficient généralement de cotations précises en temps réel, de graphiques, de notifications, de divers outils d'analyse et d'une grande diversité de paires de devises. La plupart des applications sont compatibles avec les deux systèmes d'exploitation les plus courants, Android et iOS.

Les applications donnent aux traders russes un contrôle total sur leurs comptes de trading, leur permettant de consulter leurs portefeuilles et l'historique de leurs transactions précédentes quand ils le souhaitent. Les meilleurs logiciels mobiles prennent également en charge différentes méthodes d'exécution et donnent aux utilisateurs l'accès aux dernières nouvelles financières.

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la sécurité lors des transactions en déplacement. Tous les brokers russes de confiance équipent leurs applications forex d'un pare-feu hautement efficaces et cryptés pour protéger les utilisateurs contre les attaques de pirates et la fraude. Il va sans dire que les applications sont disponibles en russe et permettent de payer dans la monnaie locale, le rouble.

F.A.Q.

1. Y a-t-il des avantages à choisir une société de courtage réglementée par la Russie ?
Les autorités réglementaires russes sont très strictes en matière d'octroi de licences, ce qui réduit considérablement les risques de voir les opérateurs devenir victimes d'escroqueries financières. Il existe également le fonds d'indemnisation FMRRC qui rembourse les traders locaux si les courtiers certifiés ne sont pas en mesure de les payer pour une raison ou une autre. Cela dit, les traders russes sont confrontés à un choix limité de brokers locaux certifiés. C'est pourquoi de nombreux investisseurs locaux recherchent les services de brokers étrangers qui opèrent avec des licences d'autres pays, comme Chypre. Les brokers agréés dans ces juridictions de premier plan adhèrent aux mêmes normes élevées d'équité et de protection des clients que ceux agréés par les autorités russes de réglementation.

2. Quels types de comptes les cambistes russes peuvent-ils choisir ?
Les meilleures sociétés de courtage sur le marché russe offrent aux traders un choix parmi plusieurs types de comptes afin de répondre aux besoins et aux budgets des différents clients. Certaines sociétés s'adressent aux petits traders amateurs avec des mini et micro comptes où la taille minimale du lot et le montant du dépôt sont plus faibles. Les autres options couramment disponibles sont les comptes standards, les comptes sans swap et les comptes professionnels. Les traders doivent cependant satisfaire à des critères spécifiques avant d'être autorisés à ouvrir des comptes professionnels.

3. Je veux diversifier mon portefeuille. Quels sont les autres produits financiers proposés par les brokers russes ?
De nombreux brokers qui servent des clients Russes proposent d'autres produits financiers en plus du forex. Il existe de nombreuses options, notamment le trading des matières premières, des actions, des obligations, des contrats à terme et des indices. Assurez-vous simplement de bien connaître les particularités de ces instruments avant de les intégrer à votre portefeuille de trading.

4. Puis-je négocier des devises si je ne possède pas les actifs sous-jacents ?
Oui, vous pouvez le faire. Les grands brokers russes proposent généralement différents types de contrats qui permettent aux clients d'investir sur les marchés des changes sans avoir à acheter les actifs sous-jacents. Le contrat pour différence (CFD) en est un exemple. Dans de nombreux cas, il est également possible d'acheter ou de vendre des options portant sur les paires de devises qui vous intéressent. Les contrats à terme sont une autre alternative. N'oubliez pas qu'il s'agit d'instruments plus complexes et qu'en tant que tels, ils peuvent ne pas convenir aux traders novices.

5. Je suis nouveau sur le Forex. Les brokers russes proposent-ils des guides ou du matériel pédagogique que je peux utiliser ?
Les meilleurs brokers russes proposent aux traders débutants un large éventail de matériel éducatif, des articles sur les bases du trading forex et des vidéos informatives. Dans certains cas, il existe même des webinaires auxquels les débutants peuvent participer gratuitement. Plus important encore peut-être, des comptes de démonstration sont toujours disponibles, vous permettant de commencer sans exposer votre capital à des risques.

Brokers recommandés pour les traders russes

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 Site HF Markets
ASIC, CBFSAI, FRSA, BVI FSC, FSCA, JFSA MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site XTB
FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.