Menu

L'indice boursier brésilien Bovespa (Ibovespa)

Ibovespa

L'indice Bovespa, plus communément appelé Ibovespa, est l'indice de référence des actions négociées sur le B3 à Sao Paulo, au Brésil. Dans cet article, nous examinerons l'histoire de l'Ibovespa, son mode de calcul et ce qu'il peut apporter aux investisseurs potentiels. Enfin, nous expliquerons plus en détail comment vous pouvez commencer à investir sur l'Ibovespa.

Qu'est-ce que l'Ibovespa ?

L'Ibovespa a été créé au Brésil en 1968 en tant que portefeuille théorique d'actions représentant au mieux l'économie brésilienne au sens large. Il tire son nom de la Bovespa, l'ancien nom de la bourse de Sao Paulo.

En 2008, la Bovespa a fusionné avec le Brazilian Mercantile and Futures Exchange (BM&F) pour former le BM&FBOVESPA. En 2017, la BM&FBOVESPA a racheté la société concurrente Cetip SA Mercados Organizados, et Brasil Bolsa Balcao SA - B3 - a été créée.

L'Ibovespa est un indice pondéré par le rendement total (qui sera expliqué ci-dessous) et, contrairement à d'autres indices de référence tels que le FTSE-100 et le S&P-500, il n'a pas un nombre constant de sociétés constitutives. Actuellement, 65 sociétés composent l'indice.

Horaires de trading et intervalles de calcul

Les heures de trading de l'Ibovespa sont du lundi au vendredi, de 10h00 à 17h00, heure d'Amérique/Sao_Paulo (13h00 à 20h00 GMT). La valeur de l'indice est mesurée toutes les trente secondes pendant les heures d'ouverture.

Autres indices B3

Il existe de nombreux autres indices B3, qui sont tous des portefeuilles théoriques pondérés par le rendement total. Ils portent sur différents secteurs, types d'investissement et nombres d'actions. Toutefois, l'Ibovespa est le principal indicateur des performances de l'économie brésilienne pour les investisseurs locaux et internationaux.

À quoi sert l'Ibovespa ?

En tant que portefeuille théorique, l'Ibovespa est censé représenter une image globale de l'économie brésilienne à un moment donné, tant en termes de valeur que de composition sectorielle. En tant qu'indice de référence du B3, il est également l'indice de référence pour les investisseurs au Brésil et dans le monde entier.

Le Brésil étant la plus grande économie d'Amérique latine, l'Ibovespa est sans doute aussi un bon baromètre de la santé de l'ensemble de l'économie latino-américaine.

Certains économistes ont affirmé qu'en plus de répondre à des facteurs économiques, l'orientation de l'Ibovespa peut également anticiper l'avenir de l'économie brésilienne. On a pu le constater lorsqu'elle est devenue haussière alors que le PIB diminuait.

Par exemple, en 2016, le Brésil était en pleine crise économique et récession ; le PIB a chuté de 3,3 %, mais l'Ibovespa a augmenté de 38,9 % en prévision de la destitution du président de l'époque et de la formation d'un gouvernement plus soucieux des finances publiques.

Comment fonctionne l'Ibovespa

Pour être éligibles à l'Ibovespa, les actions doivent remplir un certain nombre de critères :

  • Faire partie des actions qui représentent 85 % du nombre total de transactions et du volume financier du marché brésilien au cours des trois cycles de portefeuille précédents.
  • Avoir participé activement à au moins 95 % des séances de trading au cours des trois cycles de portefeuille précédents
  • Représenter au moins 0,1% de la valeur totale négociée sur le marché des actions au comptant au cours des trois cycles de portefeuille précédents
  • Ne pas être une penny stock (actions small caps à prix très bas)

La plupart de ces critères sont assez faciles à comprendre ; c'est l'une des raisons pour lesquelles l'Ibovespa est populaire auprès des investisseurs étrangers. Toutefois, il serait utile de définir une partie de la terminologie :

Indice pondéré par le rendement total

L'Ibovespa est un indice pondéré par le rendement total, ce qui s'explique mieux en le décomposant en deux parties :

Indice de rendement total

Un indice de rendement total est un indice qui suit l'évolution des prix d'un groupe d'actions, tout en supposant que les dividendes ou les distributions effectués par le sous-jacent sont réinvestis dans l'indice.

Il s'agit d'une mesure potentiellement plus précise de la performance d'une société que la seule mesure du rendement d'une action. Pour l'ensemble de l'indice, vous tenez également compte des sociétés qui réinvestissent leur rendement au lieu de le verser aux actionnaires.

Pondération

La pondération est la part de l'indice attribuée à une entreprise individuelle. La plupart des indices ont un plafond de pondération pour éviter qu'une entreprise particulièrement importante n'influence trop la santé de l'indice. Dans le cas de l'Ibovespa, la pondération d'une action est calculée en fonction de la valeur marchande totale de ses actions flottantes (voir ci-dessous), mais il existe deux plafonds potentiels :

Premièrement, le poids accordé ne peut être supérieur au double de ce qu'il serait si la pondération était calculée en divisant l'indice de négociabilité d'une action par celui de l'ensemble de l'indice. S'il est supérieur au double, l'équilibre est maintenu en répartissant l'excédent entre les autres valeurs constitutives.

Ensuite, le poids d'une action ne peut dépasser 20% du poids total de l'indice. Actuellement, la plus grande action a un poids d'un peu plus de 10 %.

Actions éligibles à l'Ibovespa

Les actions éligibles à l'Ibovespa sont classées par ordre décroissant en fonction de leur ratio de négociabilité, également appelé "indice de négociabilité". Il s'agit d'une équation complexe qui prend en compte le nombre d'actions négociées d'une société, la valeur totale de ces actions négociées, le nombre total et la valeur des actions négociées sur l'Ibovespa pendant la période de calcul, et enfin le nombre de jours de la période de calcul.

Flottant libre

Dans le calcul de l'indice de négociabilité, seules les actions qui sont en flottant sont prises en considération. Il s'agit des actions en circulation qui sont théoriquement disponibles pour le trading et excluent celles détenues par les initiés de la société (tels que les directeurs, les PDG, etc.) ou celles détenues pour le compte du sous-jacent par les sociétés holding.

Cycle du portefeuille

Chaque cycle de portefeuille Ibovespa dure quatre mois - janvier-avril, mai-août, septembre-décembre - et commence le premier lundi du premier mois du cycle. Par conséquent, trois cycles de portefeuille - utilisés pour calculer l'éligibilité à l'indice - équivalent à une année.

Penny Stock

Les penny stocks sont classés comme des actions qui ont été négociées à un prix moyen inférieur à un real brésilien (R$) au cours du cycle de portefeuille précédent.

L'indice de négociabilité et les critères de penny stock ont été introduits en 2013 lorsque la méthodologie de l'Ibovespa a été mise à jour en réponse aux difficultés causées par OGX.

Auparavant, l'Ibovespa avait été pondérée par le montant total des actions. OGX, une importante compagnie pétrolière, détenait l'un des poids les plus importants de l'indice. Cependant, des prévisions erronées sur la quantité de pétrole qu'elle pourrait trouver dans l'océan Atlantique ont contribué à effacer 99,3 % de sa valeur, la laissant se négocier à moins d'un R$ pendant une longue période. En raison de son poids, OGX a entraîné la valeur de l'Ibovespa dans sa chute.

Les nouveaux critères ont permis de retirer OGX de l'indice.

Changements apportés au Bovespa

Le rééquilibrage de l'Ibovespa a lieu à la fin de chaque cycle du portefeuille. C'est à ce moment que l'indice de négociabilité de chaque société est recalculé et que la pondération est réinitialisée.

Pour maintenir la transparence et la confiance dans la liquidité de l'Ibovespa, le B3 publie trois aperçus qui anticipent la constitution probable de l'indice pour le cycle suivant. Ces prévisions sont publiées les jours suivants :

  • Les premiers jours ouvrables d'avril, août et décembre (c'est-à-dire le premier jour ouvrable du mois précédant le premier mois du cycle suivant).
  • La première session de trading après le 15 de ces mois.
  • Avant le rééquilibrage (le dernier jour du cycle de clôture).

Les calculs qui déterminent réellement la constitution de l'Ibovespa pour un cycle donné sont effectués après la publication du deuxième aperçu.

Ce que vous devez savoir sur l'Ibovespa

En plus de refléter la performance d'autres actions, l'Ibovespa peut servir de sous-jacent à des ETF, des contrats à terme, des options et d'autres produits.

Afin d'atténuer les fortes baisses de l'Ibovespa, il existe des règles dites de "coupe-circuit". Si la valeur totale de l'indice chute de 10 % par rapport à la valeur de clôture de la veille, les transactions sont interrompues pendant 30 minutes.

Si, à la reprise, la valeur de l'indice est inférieure de 15 % à la valeur de clôture de la veille, le trading est interrompu pendant une heure supplémentaire. Si, à la reprise, la valeur de l'indice est inférieure de 20 % à la valeur de clôture de la veille, la bourse peut décider de suspendre les transactions pour une période déterminée.

Points de repère

  • La valeur de base de l'Ibovespa lors de sa création en 1968 était de 100.
  • Au cours des années 1980 et 1990, le Brésil a connu des épisodes de forte inflation. Pour aider à contrôler l'effet que cela a eu sur la valeur de l'Ibovespa, sa valeur totale a été divisée par 100 en 1983 et par 10 encore 10 fois entre 1985 et 1997.
  • L'Ibovespa a atteint son plus haut niveau de clôture historique de 99 993,92 points le 18 mars 2019. Plus tôt dans la journée, il avait atteint 100 000 points pour la première fois.
  • Le plus haut niveau intrajournalier de tous les temps de l'Ibovespa, soit 100 439 points, a été atteint le jour suivant.
  • La valeur la plus basse de l'Ibovespa, depuis sa dernière division en 1997, était de 4 761 points en 1998.
  • Le nombre actuel d'actions cotées sur l'Ibovespa est d'un peu moins de 59 milliards.

Points de performance

De nombreux facteurs influent sur sa santé et, par conséquent, sur les performances de l'Ibovespa. Deux des principaux facteurs sont la politique intérieure et les taux d'intérêt.

Pour commencer par ce dernier, le Selic est le principal taux d'intérêt brésilien fixé par la Banque centrale du Brésil. Il se situe actuellement à un niveau historiquement bas de 6,5 % (la moyenne des vingt années précédentes était d'un peu moins de 15 %, avec des pointes allant jusqu'à 45 %). Cette situation contribue à stimuler l'activité du marché, car les consommateurs et les investisseurs ont plus d'argent à dépenser, ou trouvent qu'il est moins cher d'emprunter ; cela entraîne une augmentation de l'activité économique qui fait monter le prix des actions.

Pour en revenir au premier point, l'économie brésilienne est étroitement liée à la politique intérieure. Comme nous l'avons vu, l'espoir en 2016 de voir la présidente de l'époque, Dilma Rousseff, être mise en accusation pour, entre autres, mauvaise gestion économique, a favorisé la hausse de l'Ibovespa.

En janvier 2019, le controversé Jair Bolsonaro est devenu président du Brésil sur un ticket promettant de freiner les dépenses publiques, de réduire la dette publique et d'encourager la croissance économique. Cela a encouragé les marchés à atteindre leurs sommets historiques, mais beaucoup dépend de la réussite de la grande réforme des retraites menée par le gouvernement.

Dans le même temps, l'inflation a augmenté, tout comme le chômage. Tous ces facteurs ont la capacité d'affecter la santé de l'Ibovespa.

Il convient également de noter que, malgré ses records en points, l'Ibovespa, lorsqu'il est mesuré en dollars américains, a une valeur comparativement faible par rapport aux sommets passés. Les investisseurs qui souhaitent investir sur l'Ibovespa ou l'utiliser comme sous-jacent d'un produit doivent être conscients de tous ces facteurs.

Le Brésil, bien qu'il s'agisse d'une grande économie, présente également un élément de volatilité politique ; si vous n'êtes pas familier avec son paysage politique ou si vous n'êtes pas prêt à vous y intéresser de près, vous ne devriez pas investir dans l'Ibovespa.

Les plus grandes entreprises de l'Ibovespa

Si l'on considère les actions composant l'Ibovespa en fonction de leur taille, la multinationale minière Vale S.A. est le principal acteur de l'indice, avec une pondération de 10 %.

Cela dit, la multinationale pétrolière Petrobras, détenue en partie par le secteur public, inscrit séparément ses actions privilégiées et ordinaires à l'Ibovespa. Cumulées, ces actions ont un poids dans l'indice d'un peu plus de 13 %.

Le secteur le plus important de l'Ibovespa est, de loin, le secteur financier, les banques représentant à elles seules 28,5 % du poids de l'indice. Les deux banques les plus présentes sont Banco Bradesco (qui, comme Petrobras, a des cotations distinctes pour les actions ordinaires et les actions privilégiées) et la branche brésilienne de la banque espagnole Banco Santander.

OGX, la compagnie pétrolière dont les mauvaises performances par rapport à sa taille ont été à l'origine du changement de méthodologie de l'Ibovespa en 2013, ne figure pas actuellement dans l'indice.

Comment commencer à investir sur l'Ibovespa ?

Pour le trader débutant, il peut sembler que la seule façon d'investir consiste à acheter des actions d'une société à un prix donné et à les vendre lorsque leur prix augmente. En fait, il ne s'agit que d'une seule façon d'investir et cela ne tient pas compte de la grande quantité de stratégies et d'indicateurs qu'il existe dans le trading des actions.

Dans cette partie de l'article, nous allons voir comment commencer à investir sur et avec l'Ibovespa.

Tout d'abord, examinons les étapes de base :

Trouver le bon broker

Si vous souhaitez effectuer des opérations boursières sous quelque forme que ce soit, vous aurez besoin d'un courtier en bourse à la fois réputé et adapté à vos besoins. Voici quelques-uns des éléments à prendre en compte :

Commission

Que vous négociiez des actions, des options, des ETF ou tout autre type d'instrument financier, il est probable que votre courtier prélève une commission. Les taux peuvent varier, il est donc préférable de réfléchir à ce que vous voulez négocier et à quel volume approximatif. Si, par exemple, vous investissez dans un grand nombre d'actions auprès d'un courtier qui prélève une commission par action, vous finirez par minimiser vos bénéfices potentiels.

Trading sur marge

Certaines maisons de courtage vous prêteront de l'argent pour financer en partie vos opérations, le prêt étant garanti par les titres de votre compte. C'est ce qu'on appelle le trading sur marge. Cette proposition peut sembler attrayante, mais le trading sur marge est une stratégie à haut risque réservée aux traders professionnels et expérimentés. En effet, si les actifs de votre compte tombent en dessous d'une certaine valeur, le courtier peut émettre un "appel de marge", ce qui signifie que vous devez soit verser davantage de fonds sur votre compte, soit vendre des actifs. Sinon, le courtier peut liquider votre compte sans votre consentement, vous laissant sans rien.

Plateformes de trading

Une plateforme de trading est une forme de logiciel en ligne fourni par un courtier qui vous permet d'investir sur les marchés financiers. Une bonne plateforme de trading vous donne toutes les informations dont vous avez besoin sur les performances des marchés : données en temps réel, données historiques, possibilité de tracer des moyennes et, surtout, possibilité d'acheter et de vendre des actions (aussi appelée ouverture et fermeture d'une position).

Les plateformes de trading ont généralement un prix, mais elles peuvent être offertes gratuitement si vous effectuez un certain volume de transactions par mois avec le courtier qui vous les fournit.

Il est essentiel de se rappeler que les différentes plateformes de trading sont adaptées à des besoins différents. Par exemple, il existe des plateformes "commerciales" qui sont conçues pour les day-traders et offrent davantage d'assistance en termes d'outils de prise de décision. Les plateformes "Prop", quant à elles, sont destinées aux traders professionnels ayant des exigences et des styles de trading spécifiques.

Par conséquent, si vous envisagez d'investir sur l'Ibovespa, il est important que vous choisissiez non seulement le bon courtier, mais aussi celui qui peut vous fournir la plateforme de trading appropriée. Il est inutile de se procurer une plateforme de pointe adaptée au trading des options si vous souhaitez uniquement acheter et vendre des actions. En même temps, vous voulez la meilleure plateforme dans votre domaine.

Une plateforme bon marché mais pleine de problèmes, ou qui traîne, vous coûtera de l'argent à long terme, car vous pourriez manquer une occasion en or d'acheter ou de vendre.

Choisir la bonne action

Volume

Lorsque vous cherchez la meilleure action pour lequel ouvrir une position, ou le bon moment pour fermer une position existante, un bon indicateur est le volume. Dans le contexte des marchés, le volume signifie la quantité d'actions qui ont été échangées. Chaque transaction n'est comptée qu'une seule fois (ainsi, si A vend 100 actions à B, le volume est de 100 et non de 200, car A a vendu à B et B a acheté à A). Plus le volume qui propulse un changement de prix est important, plus ce changement de prix est fiable en tant qu'indicateur d'une tendance.

Volatilité et bêta

La volatilité est une mesure importante de la stabilité du cours d'une action. Elle est calculée en utilisant des données historiques pour prévoir la fourchette de prix d'une action. Plus la volatilité d'une action est élevée, plus il est probable que son prix varie dans une plus grande proportion que les actions à faible volatilité. Les day traders qui cherchent à profiter des mouvements de prix à court terme seront naturellement attirés par les actions dont la volatilité est la plus élevée.

Le bêta est un moyen de mesurer la volatilité comparative. Le bêta est une formule qui compare la volatilité d'une action donnée à la volatilité de l'ensemble d'un indice. Chaque 0,1 de bêta correspond à 10% et donc la position la plus neutre de bêta est de 100%.

C'est lorsque le risque non systématique d'une action est le plus fortement corrélé au risque systématique de l'ensemble du marché. Une action dont le bêta est inférieur à 1,0 présente généralement une volatilité plus faible, car son prix est plus stable ou évolue plus lentement dans le temps. Les actions dont le bêta est supérieur à 1,0 ont une volatilité plus élevée, car leur prix évolue davantage que la moyenne du marché.

En guise de définition : Le risque non systématique existe dans les actions parce qu'il y a des facteurs qui peuvent affecter l'entreprise ou le secteur sous-jacent pour faire baisser les valeurs et contre lesquels les investisseurs peuvent se couvrir en ayant un portefeuille diversifié de titres. Le risque systématique existe dans les indices car certains facteurs peuvent affecter l'ensemble d'un marché, comme le krach mondial de 2008, qu'aucune diversité ne peut éviter.

Fonds négociés en bourse (ETF)

Un ETF est un panier de titres qui suit un indice, dans ce cas l'Ibovespa. Les ETF peuvent être constitués de toutes sortes de titres différents mais, pour simplifier, nous allons imaginer que nous avons acheté un ETF qui contient des parts de chaque action de l'Ibovespa. La valeur de notre ETF augmentera ou diminuera en fonction de la valeur de l'Ibovespa au cours de la journée.

L'un des principaux avantages des ETF est qu'ils ont généralement tendance à être achetés avec une commission faible et sont moins chers que d'acheter soi-même toutes les actions qui les composent. Le problème est que leur demande gonfle artificiellement la valeur des indices, entraînant la formation et l'éclatement de bulles de prix.

En conclusion

L'Ibovespa est un indice fascinant à observer et à étudier, non seulement en raison de son histoire et de sa méthodologie, mais aussi en raison de son statut d'indice de référence de la plus grande économie d'Amérique latine. En tant qu'indice d'investissement potentiel, une note de prudence doit être émise en raison des bouleversements politiques de ces dernières années. Le marché affiche une tendance haussière, mais seuls ceux qui sont des traders expérimentés ou qui suivent de près la politique brésilienne devraient envisager d'investir.

Brokers CFD sur indicesEffet de levier Spread DAX40Spread CAC40
36 1:20~ 1 pips ~ 1.1 pips
271:20~ 1 pips~ 1 pips
33 1:20 ~ 1.5 pips ~ 1 pips
27 1:20 ~ 0.8 pips ~ 0.8 pips
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).