Menu

Qu'est-ce que l'indice allemand DAX 40 ?

Indice DAX

L'indice Deutscher Aktien, ou indice DAX 40, est un indice boursier qui regroupe les 40 plus grandes entreprises allemandes cotées dans la bourse de Francfort.

En tant qu'indice pondéré en fonction de la capitalisation, le poids de chaque titre individuel dans l'indice est proportionnel à la capitalisation boursière totale.

Note : le poids d'une seule société ne peut dépasser 10 % de la capitalisation du DAX.

Une brève histoire de l'indice DAX 40

L'indice boursier allemand DAX a été lancé le 1er juillet 1988 avec une valeur de 1 163,52 points.

Créé par Frank Mella, rédacteur en chef d'un journal financier, l'idée était de disposer d'un indice boursier pour le centre financier Allemand. Jusqu'alors, il existait plusieurs autres indices, comme l'indice FAZ, qui représentait 100 entreprises.

Mais un indice boursier standard était une étape très importante, depuis la mise en place du DAX, les comparaisons internationales sont devenues plus faciles.

Depuis sa création en 1988, la composition du DAX a toujours contenu les 30 plus grandes sociétés cotées en Allemagne en termes de chiffre d'affaires et de capitalisation boursière. Mais une importante réforme a eu lieu le 20/09/2021 avec l'élargissement de la composition du DAX aux 40 plus grandes sociétés.

Selon une étude réalisée en 2012, 55 % des actions du DAX sont détenues dans les portefeuilles d'investisseurs étrangers, tandis que les actionnaires allemands détiennent un peu plus d'un tiers (37 %). Le plus grand actionnaire étranger du DAX est la société de gestion d'actifs américaine BlackRock, qui a investi dans les 40 constituants du DAX par l'intermédiaire de ses fonds.

Comment fonctionne l'indice DAX 40

Le DAX est composé de nombreuses grandes entreprises multinationales qui, outre le marché intérieur allemand, ont une grande importance pour l'économie mondiale. L'indice représente aujourd'hui 80 % de la capitalisation boursière totale des sociétés allemandes cotées en bourse, il représente donc un point de référence important pour les investisseurs nationaux et internationaux.

Les traders peuvent utiliser le DAX pour comparer les performances des 40 entreprises par rapport aux variations de l'indice afin d'augmenter leurs rendements. En ce sens, il est similaire à l'indice Dow Jones Industrial Average (DJIA) aux États-Unis.

Le DAX utilise principalement deux critères pour sélectionner les entreprises :

  • Entretenir une rotation de son carnet d'ordres dans le système de trading Xetra et sur la bourse de Francfort depuis un an
  • Avoir une capitalisation boursière flottante de 10% minimum

Note : la méthode du flottant pour calculer le plafond du marché exclut les actions bloquées, comme les actions détenues par les dirigeants d'une société.

Pour répondre à ces critères, les sociétés doivent généralement faire coter leurs actions dans le segment Prime Standard (un segment du marché réglementé par l'UE) et avoir un flottant minimum de 10 %. Elles doivent également avoir leur siège social ou leur siège d'exploitation en Allemagne (les sociétés étrangères doivent être présentes dans l'Union européenne ou dans un État de l'AELE (Association Européenne de Libre-Echange). De même, elles doivent être négociées en continu sur Xetra, avec une période minimale de 30 jours de bourse depuis leur première cotation. Les sociétés sont soumises à un examen trimestriel et peuvent être ajoutées ou retirées en fonction de l'évolution de leur capitalisation boursière.

L'indice est calculé seconde par seconde en utilisant les prix Xetra. Bien qu'il puisse être considéré comme un indice de performance ou de rendement total, il est calculé à la fois comme un indice de prix qui suit purement l'évolution des prix de ses composantes et comme un indice de rendement total dans lequel les revenus des dividendes et des bonus versés dans le portefeuille DAX sont réinvestis.

La famille des indices DAX comprend également les indices MDAX, SDAX et TecDAX :

  • L'indice MDAX (Mid-Cap-DAX) a été lancé le 19 janvier 1996, il est composé des 60 plus grandes sociétés en dessous des actions DAX en termes de capitalisation boursière et de volume de transactions.
  • L'indice SDAX (Small-Cap-DAX) a été lancé le 21 juin 1999, il est composé des 70 sociétés cotées sur le marché réglementé de la Bourse de Francfort (FWB) qui viennent après le MDAX en termes de taille et de liquidité.
  • L'indice TecDAX a été lancé le 24 mars 2003, il est composé de 30 actions du secteur des technologies qui se classent directement en dessous des actions DAX en termes de capitalisation boursière et de volume de transactions.

Composition de l'indice allemand DAX 40

Le portefeuille du DAX comprend 40 sociétés au total, dont 10 entreprises mondialement reconnues en date du mois d'août 2020 :

  • Adidas AG (ETR : ADS) : Adidas AG est un concepteur et un développeur de produits de sport et d'athlétisme, dont sa célèbre ligne de chaussures.
  • BASF SE (ETR : BAS) : BASF SE est l'une des plus grandes entreprises chimiques au monde, opérant dans plusieurs segments différents.
  • Bayer AG (ETR : BAYN) : Bayer AG a développé l'un des médicaments antidouleur les plus populaires de l'industrie et reste un géant des soins de santé.
  • BMW AG St. (ETR : BMW) : BMW AG est un constructeur automobile dont la gamme de marques primées est reconnue dans le monde entier.
  • Deutsche Bank AG (ETR : DBK) : La Deutsche Bank AG est l'une des plus grandes banques du monde, avec des produits et des services destinés aux particuliers et aux entreprises du monde entier.
  • Infineon Technologies AG (ETR : IFX) : Infineon Technologies est un fournisseur de semi-conducteurs et de solutions complètes pour les applications microélectroniques.
  • Deutsche Telekom AG (ETR : DTE) : Deutsche Telekom est l'une des plus grandes entreprises de télécommunications intégrées au monde.
  • Merck KGaA (ETR : MRK) : Merck KGaA est l'une des plus grandes entreprises pharmaceutiques et de soins de santé au monde.
  • Siemens AG (ETR : SIE) : Siemens AG est un fournisseur de services d'ingénierie électronique et électrique destinés à un large éventail de secteurs du marché.
  • Volkswagen AG Vz (ETR : VOW3) : Volkswagon AG est un constructeur automobile connu pour ses voitures "Beetle".

Avantages et risques des investissements en Allemagne

L'Allemagne a une économie robuste, mais sa nature axée sur les exportations la rend sensible aux facteurs de risque extérieurs. Par exemple, l'adhésion du pays à l'Union européenne lui a apporté d'énormes avantages, mais l'appartenance à un bloc économique aussi vaste présente également certains inconvénients.

Parmi les avantages d'investir en Allemagne, on peut citer :

  • Une économie forte : l'Allemagne possède l'une des économies les plus solides du monde, tant en termes de taille que d'exportations. En 2019, le produit intérieur brut (PIB) du pays a atteint 3 846 milliards de dollars.
  • L'adhésion à l'Union européenne : l'Allemagne a fortement bénéficié de son inclusion dans l'Union européenne, ce qui l'a aidée à devenir plus compétitive face aux autres pays industrialisés et aux autres membres de la zone euro.
  • Main-d'œuvre et fiscalité : la main-d'œuvre allemande est très qualifiée et, par rapport aux autres pays de l'UE, elle fait moins souvent grève. Le code fiscal unifié du pays et ses politiques favorables aux entreprises sont également favorables aux sociétés cotées en bourse.

Investir en Allemagne comporte aussi des risques :

  • Les plans de sauvetage de l'Union européenne : l'Allemagne a bénéficié de son appartenance à l'Union européenne, mais des problèmes de dette souveraine, comme la crise de la dette européenne qui a culminé entre 2010 et 2012, l'ont obligée à participer à des sauvetages.
  • La contagion européenne : les pays de l'Union européenne sont reliés entre eux par des problèmes de dette souveraine. L'incapacité d'un pays à payer sa dette pourrait conduire d'autres pays à connaître un sort similaire et, en fin de compte, nuire aux bilans de l'Allemagne (et à ceux des banques allemandes).
  • La démographie : l'Allemagne a une population vieillissante qui pourrait faire peser un fardeau croissant sur ses programmes de protection sociale. Avec un taux de fécondité de 1,57 en 2018, le pays est en tête de beaucoup d'autres pays occidentaux, mais reste bien en deçà du taux de remplacement naturel de 2,1. Cependant, les taux d'immigration élevés - comme ceux qui ont accompagné le début de la crise migratoire européenne en 2015 - pourraient contribuer à stabiliser ces programmes.
  • Ralentissement de l'économie : le PIB de l'Allemagne est passé de 1,52 % en 2018 à 0,56 en 2019. De multiples raisons expliquent ce phénomène, notamment les préoccupations liées au commerce mondial qui ont ralenti de nombreuses économies, de sorte que le pays n'est pas seule face à ce risque. Toutefois, l'effondrement du PIB reste un risque digne d'être noté, tout comme la hausse des droits de douane, qui aura probablement un impact sur ce pays à forte intensité d'exportations.

Performance historique du DAX

Depuis son lancement il y a 30 ans, la valeur du DAX a plus que décuplé. Les investisseurs qui sont entrés au plus haut niveau en 1988 auraient vu un rendement annuel moyen de 7,5 %. Sur la base de ce calcul, un investissement initial de 1 000 euros serait actuellement évalué à 8 754,96 euros.

DAX performance historique

Performance mensuelle moyenne de l'indice DAX de 1959 à 2020

DAX Performance mensuelle

Comment trader l'indice allemand DAX 40

Le DAX est aujourd'hui l'un des plus importants indices boursiers au monde : l'indice sert de sous-jacent à plus de 150 000 produits financiers ; les contrats à terme sur le DAX se classent régulièrement parmi les cinq contrats à terme d'indice les plus populaires au niveau mondial.

Les investisseurs peuvent participer à la performance globale du DAX par le biais fonds négociés en bourse (ETF) ou de contrats pour différence (CFD). Au premier trimestre 2018, les actifs gérés par les ETF sur les indices DAX s'élevaient à 29,2 milliards d'euros.

Voici cinq ETF populaires qui suivent le DAX que vous pouvez acheter via les courtiers en bourse DEGIRO ou Fortuneo :

  • iShares Core DAX UCITS ETF (FRA : EXS1)
  • X-Trackers DAX UCITS ETF (FRA : DBXD)
  • ComStage DAX UCITS ETF (FRA : C001)
  • Lyxor DAX UCITS ETF (FRA : LYY7)
  • Deka DAX UCITS ETF (FRA : EL4A)

Vous pouvez aussi opter pour un broker CFD :

Les CFD sur le DAX reflètent le prix du sous-jacent à un taux proche de 1:1. Les CFD sont négociables à des prix d'entrée nettement inférieurs et peuvent être divisés en blocs de trading beaucoup plus petits que le DAX futur. Le marché DAX d'un CFD, contrairement aux contrats à terme, est reproduit au niveau du contrat. Les coûts de transaction comprennent la marge, le spread (différence entre le prix d'achat et le prix de vente) et les swaps (coûts de financement au jour le jour).

Les valeurs de ce tableau sont données à titre indicatif, elles peuvent avoir changé depuis l'écriture de cet article. Seules les informations fournies sur les sites des brokers sont mises à jour régulièrement.

Brokers CFD sur indicesEffet de levier Spread DAX40Spread CAC40
36 1:20~ 1 pips ~ 1.1 pips
271:20~ 1 pips~ 1 pips
33 1:20 ~ 1.5 pips ~ 1 pips
27 1:20 ~ 0.8 pips ~ 0.8 pips
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).