Menu

Les brokers et la réglementation du trading forex en Roumanie

Réglementation trading en Roumanie

La Roumanie n'est peut-être pas le plus grand marché pour le trading des devises, mais avec sa population de plus de 20 millions d'habitants, elle fait partie des plus grandes économies d'Europe de l'Est. Le trading du forex est légal et réglementé, les investisseurs peuvent compter sur une grande variété de brokers en ligne pour leur donner accès aux marchés mondiaux.

Avant d'examiner la législation du Forex en Roumanie, les traders doivent comprendre certains aspects essentiels de l'économie roumaine. Le pays a rejoint l'Union européenne en 2007 et depuis lors, il tente de rattraper le reste de l'union en termes de productivité et de PIB. Au cours de la dernière décennie, la Roumanie a enregistré l'un des taux de croissance les plus rapides d'Europe. Aujourd'hui, elle est la 40e plus grande économie du monde, avec une production annuelle de 516,5 milliards de dollars.

Bien que la Roumanie soit sur le point d'introduire l'euro (au plus tôt en 2022), elle utilise toujours sa monnaie nationale, le leu roumain (RON). Elle compte toujours parmi les pays les plus pauvres et les moins avancés de l'UE, mais grâce à sa croissance économique rapide, ainsi qu'à sa réputation de plaque tournante de l'électronique, de la technologie et de la mobilité en Europe centrale et orientale, elle est une destination attrayante pour les investissements et les affaires. L'approche libérale des marchés financiers ne signifie toutefois pas que les autorités ne s'attachent pas à réglementer strictement le secteur. Au contraire, plusieurs brokers de CFD et de devises sans licence ont été contraints de fermer leurs bureaux en Roumanie à la suite d'une enquête sur leurs activités.

Législation du forex en Roumanie

Le trading sur le marché des changes est tout à fait légal en Roumanie tant que les brokers forex sont autorisés à offrir des services financiers dans le pays. Le régime des changes en Roumanie est fixé par le règlement n° 4/2005 émit par la Banque nationale de Roumanie. Il détermine qui a accès au marché des changes, les restrictions sur l'achat et la vente de devises étrangères, et autres.

Selon la législation actuellement en vigueur, tout le monde a accès au marché des changes en Roumanie. Toutefois, le trading des devises étrangères ne peut être effectué que par des intermédiaires du marché des changes - cette activité n'est pas limitée pour les Roumains qui accèdent au forex via des établissements de crédit. Pour offrir légalement leurs services aux résidents du pays, les brokers doivent détenir une licence délivrée par l'organisme de régulation local, l'autorité de surveillance financière ou ASF (Autoritatea de Supraveghere Financiara).

En tant que membre de l'UE, la Roumanie adhère à toutes les directives de réglementation financière de l'Union européenne, conformément à la loi européenne d'harmonisation financière MiFID. Cela signifie que le pays permet aux brokers qui sont enregistrés et agréés dans une autre juridiction de l'UE d'opérer en Roumanie. Par exemple, les brokers agréés par la Cyprus Securities and Exchange Commission, mieux connue sous le nom de CySEC, ou par la Financial Conduct Authority (FCA) au Royaume-Uni peuvent légalement offrir leurs services aux traders roumains.

Certaines restrictions fixées par l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) s'appliquent aux trading des CFD (contracts for difference). Ces règles concernent les clients particuliers ont été conçues pour renforcer la protection des investisseurs. Les brokers qui opèrent en Roumanie ne sont pas autorisés à offrir des bonus et autres incitations pour le trading de CFD. Ils sont également tenus de liquider les CFD ouverts des clients à 50 % de la marge minimale requise et d'offrir une protection contre les soldes négatifs, ce qui limite les pertes des clients.

D'autres restrictions s'appliquent à l'effet de levier maximal que les brokers peuvent offrir aux clients particuliers lorsqu'ils négocient des CFD. La limite de l'effet de levier pour les principales paires de devises est de 30:1, tandis que pour les paires de devises mineures, l'or et les principaux indices, elle est de 20:1. L'effet de levier maximum pour les CFD de matières premières est de 10:1 et de 5:1 pour les actions individuelles et autres valeurs de référence. La limite pour le trading des CFD de crypto-monnaies est seulement de 2:1.

Régulateurs financiers roumains

Le marché des capitaux est réglementé par l'Autorité roumaine de surveillance financière (ASF, qui signifie Autoritatea de Supraveghere Financiara). Il s'agit d'une agence autonome qui a remplacé et repris les fonctions de la Commission nationale des valeurs mobilières (CNVM), de la Commission de surveillance des assurances (CSA) et de la Commission de surveillance des régimes de retraite privés (CSSPP).

L'autorité réglemente les agences de notation de crédit, les participants aux marchés financiers, ainsi que les transactions avec toutes sortes d'instruments. L'ASF prend des mesures contre les délits d'initiés et les manipulations de marché et est l'autorité nationale du pays, qui est compétente pour faire appliquer la réglementation financière de l'UE. Elle réglemente également les principales bourses de Roumanie, à savoir la Bourse de Bucarest (BVB) et la Bourse monétaire, financière et des matières premières de Sibiu (BMFMS), qui est une bourse spécialisée dans les produits dérivés.

L'ASF est également membre de plusieurs institutions internationales, dont l'Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV), l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF), l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP) et l'Association internationale des contrôleurs d'assurance (AICA).

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
CNMV, FCA, KNF, CySEC, BIFSC MetaTrader 4
XStation
Site XTB
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site HF Markets
CySEC, ASIC, BIFSC MetaTrader 4 et 5 Site XM
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
CNMV : Espagne, FCA : Royaume-Uni, FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, ASIC : Australie, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Méthodes pour alimenter un compte de trading en Roumanie

Les traders roumains qui recherchent un broker en ligne devraient opter pour un fournisseur qui propose le leu roumain comme devise de compte de base. Bien entendu, les clients peuvent ouvrir des comptes en euros, en dollars américains ou dans toute autre devise étrangère, mais cela leur coûterait un supplément en raison des frais de change qui leur seront facturés. Une autre solution consiste à effectuer des dépôts sur leurs comptes de trading en utilisant une carte ou un portefeuille électronique dans la devise étrangère de leur choix.

En ce qui concerne les méthodes de paiement disponibles en Roumanie, les traders forex disposent d'un grand choix de cartes de crédit et de débit, de portefeuilles numériques, de services bancaires instantanés, de méthodes prépayées, et bien d'autres encore. Le marché est toutefois dominé par les paiements par carte de crédit et de débit, et la marque la plus populaire dans le pays est Visa. Les brokers proposent également des cartes Mastercard, Maestro, Diners Club International et autres.

Ceux qui ne veulent pas utiliser leur carte de crédit pour les transactions en ligne et sur les sites web des brokers forex offshore peuvent opter pour un portefeuille numérique. Il s'agit d'une méthode moderne, pratique et sûre pour envoyer ou recevoir de l'argent en ligne. Les portefeuilles numériques ou porte-monnaie électroniques, comme on les appelle aussi, facilitent les transactions rapides et économiques sur Internet et peuvent être utilisés pour faire des achats en ligne, payer des factures ou effectuer des opérations sur le marché des changes. Les portefeuilles électroniques les plus populaires sont PayPal, Neteller, Skrill, WebMoney et ecoPayz.

La banque en ligne reste toutefois l'un des moyens les plus utilisés pour effectuer des paiements en ligne. Bien que les transferts bancaires en ligne soient souvent plus lents que les transactions par porte-monnaie électronique ou carte de crédit, ce type de paiement est considéré comme plus sûr.

Les logiciels de trading les plus populaires en Roumanie

L'un des éléments les plus importants à prendre en compte pour choisir un broker forex est le logiciel de trading proposé par la société. Il facilite le processus de trading sur le marché des changes et il doit être rapide et fiable pour garantir des transactions en temps réel et une exécution instantanée. Si les performances d'une plateforme de trading sont cruciales, les opérateurs doivent également prendre leur temps pour évaluer sa fonctionnalité et sa facilité d'utilisation globale.

Pour ce faire, il est conseillé aux investisseurs d'ouvrir un compte de démonstration. Cela les aidera à déterminer si la plateforme de trading fonctionne bien, à quels marchés mondiaux et instruments financiers ils ont accès et si les conditions de trading (spreads, commissions, effet de levier, etc.) sont bonnes. Dans l'ensemble, les traders roumains peuvent utiliser les mêmes plateformes que celles dont disposent les traders du monde entier.

La plupart des brokers accueillant des clients basés en Roumanie offrent un accès au type de logiciel de trading le plus populaire, à savoir la plateforme MetaTrader 4 qui a été développé MetaQuotes Software, un développeur chypriote originaire de Russie. Lancée il y a 15 ans, cette plateforme est largement considérée comme la meilleure option pour le trading forex.

Avec son interface conviviale et ses tonnes d'outils et de fonctionnalités avancés, elle convient aussi bien aux débutants qu'aux traders expérimentés. De plus, MT4 peut être installé sur n'importe quel ordinateur Windows ou Linux, Mac, etc. Certains traders préfèrent la version web, qui peut être ouverte directement dans le navigateur web plutôt que d'être téléchargée. Bien entendu, les brokers proposent également à leurs clients des applications pour les appareils Android et iOS.

Une autre plateforme populaire pour le trading sur le forex est cTrader, créée par la société chypriote Spotware Systems Ltd. Ce système est proposé par certains des principaux brokers et est principalement utilisé pour le trading du forex et des CFD. Il offre une grande variété d'options de personnalisation, de fonctions de trading avancées, de trading automatisé, etc. Tout comme MetaTrader 4, cTrader est livré avec une version de bureau et une version mobile, divers tutoriels et le trading social.

Le trading mobile en Roumanie

De plus en plus d'investisseurs dans le monde entier préfèrent négocier directement depuis leur téléphone portable. En ce qui concerne le Forex, il est essentiel de se tenir informé de l'actualité économique et monétaire. Le trading mobile est donc non seulement pratique, mais aussi extrêmement utile à tout trader : vous pouvez recevoir des notifications, suivre les prix et ouvrir ou fermer des positions à tout moment où que vous soyez directement depuis votre téléphone.

Les traders roumains ne font pas exception et un pourcentage croissant d'entre eux accède désormais aux plateformes de trading sur des smartphones et des tablettes. La majorité des principaux brokers proposent des applications mobiles rapides et intuitives qui peuvent être téléchargées gratuitement soit sur le site web du broker, soit sur l'App Store d'Apple et Google Play.

Les traders doivent toutefois savoir que toutes les applications ne sont pas aussi fonctionnelles et performantes qu'elles devraient l'être. Cela dépend de l'application, de la plateforme de trading utilisée et de l'état de l'appareil mobile. Pour des performances rapides, les utilisateurs doivent s'assurer que leur téléphone ou leur tablette dispose des dernières mises à jour logicielles et se connecte à l'internet via un réseau Wi-Fi ou 4G/5G stable et sécurisé.

F.A.Q.

1. Puis-je effectuer des opérations de change légalement en Roumanie ?
Oui, le trading sur le marché des changes est tout à fait légal en Roumanie. Il existe cependant des restrictions et les traders doivent consulter la réglementation financière locale avant de s'inscrire auprès d'un broker en ligne.

2. Puis-je négocier le leu roumain ?
Oui, bien que le leu ne soit pas la devise la plus échangée, il est disponible à la vente et à l'achat. La plupart des brokers de devises proposent au moins 40 paires de devises et, outre les principales paires de devises qui comprennent le dollar américain et l'euro, ils proposent également des options moins populaires, mais potentiellement rentables telles que l'EUR/RON, l'USD/RON et le GBP/RON.

3. Comment puis-je approvisionner mon compte de trading ?
La plupart des brokers en ligne qui proposent des opérations de change et des CFD aux clients roumains acceptent un large éventail de méthodes de paiement. Cela comprend les cartes de crédit et de débit telles que Mastercard ou Visa, les portefeuilles électroniques, y compris PayPal et Skrill, ainsi que les options bancaires en ligne.

4. Le trading des devises est-il sûr en Roumanie ?
Le trading des devises sur le marché des changes est totalement sûr tant qu'il est effectué via un broker fiable et autorisé à proposer des opérations de change à ses clients. Comme partout ailleurs, il est conseillé aux traders en Roumanie de ne travailler qu'avec des brokers dûment agréés qui respectent la législation locale et internationale concernant les marchés financiers.

5. Quand le marché du Forex est-il ouvert au trading ?
Le marché des changes est ouvert 24 heures sur 24, 5 jours par semaine. Cela s'applique toutefois aux traders particuliers - le marché interbancaire est disponible à tout moment. Certains brokers offrent à leurs clients particuliers un accès limité à ce type de trading, en général, seules quelques paires importantes peuvent être négociées.

Les meilleurs brokers forex pour les traders roumains

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
CNMV, FCA, KNF, CySEC, BIFSC MetaTrader 4
XStation
Site XTB
FCA, CySEC, DFSA, FSCA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site HF Markets
CySEC, ASIC, BIFSC MetaTrader 4 et 5 Site XM
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
CNMV : Espagne, FCA : Royaume-Uni, FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, ASIC : Australie, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.