Menu

Les brokers forex au Koweït et les traders Koweitiens

Broker Koweït

Le Koweït est peut-être un petit État islamique situé à la pointe du golfe Persique, mais c'est aussi l'un des pays les plus riches du monde. Bien que son économie repose principalement sur le pétrole, il dispose également d'un secteur financier bien développé. Le trading sur le marché des changes est une activité parfaitement légale et, en raison de la réglementation peu contraignante qui s'applique aux traders, il est extrêmement populaire.

Les Koweïtiens sont des gens assez aisés qui considèrent le marché des changes comme l'un des moyens les plus attrayants pour investir leur argent. Pour comprendre les spécificités de l'industrie du Forex au Koweït, nous devons prendre en compte quelques faits essentiels sur ce pays. Il compte une population d'environ 4,6 millions d'habitants, mais la plupart d'entre eux, soit environ 3,2 millions, sont des expatriés qui arrivent dans le pays pour y trouver de meilleures opportunités d'emploi. Les Koweïtiens, en revanche, bien qu'ils soient une minorité, sont pris en charge par l'État et comptent parmi les personnes les plus riches du monde.

Avec un PIB par habitant de 69 669 dollars, le Koweït est le 8e pays le plus riche du monde, selon les estimations de 2018. De plus, le dinar koweïtien ne peut pas être échangé sur le marché des changes, mais il est l'unité monétaire la plus élevée au monde. Les traders du pays préfèrent les principales paires telles que l'EUR/USD, le GBP/USD et l'AUD/USD.

Réglementation koweïtienne du marché des changes

Le Koweït est un État islamique, mais contrairement aux autres pays du CCG (Conseil de coopération du Golfe), il suit largement un système de droit civil, tandis que la charia régit le droit de la famille et ne s'applique qu'aux résidents musulmans. Par conséquent, il ne pose pas les mêmes restrictions sévères aux services financiers que les autres pays islamiques. Il existe bien sûr des banques islamiques au Koweït, mais il y a aussi des banques conventionnelles. De plus, les traders peuvent profiter des comptes de trading standards proposés par les brokers forex plutôt que de s'en tenir aux seuls comptes islamiques.

Les brokers au Koweït proposent des comptes islamiques aux musulmans religieux. Les comptes islamiques, également connus sous le nom de comptes sans swap, n'ont pas d'intérêt de roulement sur les positions overnight pour se conformer à la foi musulmane. Toutefois, les titulaires de comptes de trading islamiques peuvent se voir imposer d'autres frais et commissions. Bien entendu, avant de s'inscrire auprès d'un courtier de change en ligne, les traders doivent s'assurer qu'ils comprennent la loi locale et tiennent compte de la législation financière koweïtienne. En outre, ils ne doivent ouvrir un compte qu'auprès d'un courtier agréé et réglementé dans le pays. Il peut s'agir d'une société de courtage locale ou d'une société étrangère qui doit s'inscrire en tant qu'intermédiaire financier et monétaire dans le pays.

La législation actuelle exige toutefois que tous les brokers offshores soient agréés et autorisés dans les pays où ils sont basés. C'est pourquoi de nombreux brokers forex disponibles au Koweït sont également agréés par la FCA au Royaume-Uni, par la CySEC à Chypre, par l'ASIC en Australie, etc. Dans l'ensemble, les exigences et les réglementations auxquelles les brokers doivent se conformer sont très similaires à celles en vigueur en Europe, en Australie et aux États-Unis.

Bien que les organismes de réglementation locaux semblent très libéraux, ils imposent des sanctions sévères à ceux qui ont été jugés en violation d'une loi ou d'un code de conduite. Les pratiques illégales et contraires à l'éthique telles que la fraude financière, les escroqueries diverses, les délits d'initiés, etc. sont sanctionnées et souvent, les autorités gouvernementales peuvent intervenir dans les cas les plus graves.

En plus du forex, les brokers au Koweït proposent généralement à leurs clients toute une série d'autres instruments financiers, notamment des contrats à terme et des CFD. Il s'agit de produits dérivés financiers qui permettent aux investisseurs de négocier sur les mouvements de prix de différents actifs sans en être réellement propriétaires. Il peut s'agir de paires de devises, d'indices, de matières premières, de produits énergétiques, d'actions, etc. Habituellement, les brokers au Koweït offrent à leurs clients un effet de levier allant jusqu'à 100:1 - il n'y a aucune restriction sur l'effet de levier pouvant être utilisé par les traders dans le pays.

Les régulateurs financiers du Koweït

Il existe au Koweït plusieurs autorités responsables de la surveillance et de la réglementation du secteur financier et des marchés financiers. Les brokers qui offrent leurs services dans le pays sont agréés et réglementés par le ministère du commerce et de l'industrie. Un autre organisme important qui contrôle le secteur est la Chambre de commerce et d'industrie du Koweït (KCCI).

Le principal organisme de réglementation est toutefois la Banque centrale du Koweït, qui a été créée en 1969. Elle émet la monnaie nationale au nom de l'État et sert de banquier au gouvernement koweïtien. Elle est chargée de déterminer la politique financière et de crédit du pays et de maintenir le dinar stable et convertible avec d'autres devises. Toutefois, la Banque centrale a également un grand nombre de fonctions de contrôle.

La banque est chargée de superviser l'ensemble du secteur financier du pays. Elle recherche et analyse tous les nouveaux entrants, y compris les brokers en devises étrangères, qui souhaitent opérer au Koweït. La banque procède également à des inspections de tous les organismes et sociétés réglementés.

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FSCA, DFSA, FCA, CySEC, FSA MetaTrader 4 Site HF Markets
FSCA, JFSA, ASIC, CBFSAI, FRSA, BVI FSC MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site Admiral Markets
FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Méthodes pour alimenter un compte de trading au Koweït

La grande majorité des brokers forex disponibles au Koweït traitent les paiements par le biais de transferts bancaires traditionnels et de cartes de crédit. Les traders du pays peuvent également utiliser de nombreuses autres options lorsqu'ils effectuent un dépôt ou un retrait de leur compte de trading. Il s'agit notamment des portefeuilles électroniques tels que PayPal, Neteller, Skrill, bien que les portefeuilles numériques ne soient pas encore très populaires au Koweït.

Une autre excellente alternative consiste à utiliser les solutions prépayées de Paysafe, notamment la Paysafecard, qui a été lancée en 2015 au Koweït. Toutefois, les investisseurs locaux préfèrent les moyens de paiement plus traditionnels, car pratiquement tout le monde possède un compte bancaire et une carte qui y est liée. Il n'est donc pas surprenant que le mode de paiement le plus populaire au Koweït reste la carte de débit.

Les traders locaux ont accès à une grande variété de cartes, notamment les cartes de marque Mastercard et Visa. Toutefois, la plupart d'entre eux possèdent des cartes KNET qui est un service de paiement koweïtien et une passerelle de la Shared Electronic Banking Services Company (K.S.C.C.), une société créée en 1992 par huit banques koweïtiennes. L'idée était de connecter tous les systèmes bancaires du pays pour offrir aux clients des paiements plus rapides, plus sûrs et plus efficaces.

Aujourd'hui, la plupart des résidents koweïtiens disposent de cartes de débit KNET (des cartes de crédit sont également disponibles mais moins populaires), elles peuvent être utilisées pour les paiements numériques et en magasin presque partout dans le pays. Les brokers forex koweïtiens acceptent également les paiements KNET. Les traders doivent également tenir compte des devises disponibles sur le site web du courtier - le fait d'autoriser le dinar koweïtien comme devise de base du compte est un avantage évident.

Logiciels de trading populaires au Koweït

Il existe des dizaines d'options en ce qui concerne les différents types et marques de logiciels de bourse disponibles. Souvent, les traders ont du mal à choisir une plateforme de trading, car elles sont plus ou moins standardisées. Ce que les cambistes doivent cependant chercher à savoir, c'est si le logiciel qu'ils examinent offre la possibilité de faire du trading de devises.

Certaines plateformes ont été conçues pour offrir aux traders une analyse et un accès aux bourses où le trading est très différent du marché des changes. Le forex est un marché mondial et décentralisé et les transactions se déroulent 24 heures sur 24 sur les sites web de centaines de brokers. Pour y accéder, les traders particuliers doivent utiliser un type de logiciel spécifique. Souvent, la différence entre le succès et l'échec à long terme des opérations de change dépend de l'efficacité et des performances globales de la plateforme.

Les bonnes plateformes de trading offrent une exécution rapide et en temps réel des ordres, d'excellents outils graphiques, des analyses de marché et des fonctions éducatives. Elles permettent également aux clients d'accéder à des informations économiques, à des conseils d'experts et à diverses fonctions professionnelles. Les traders du Koweït, en particulier, devraient rechercher des logiciels disponibles en arabe - les comptes islamiques sont, bien sûr, obligatoires.

La plateforme la plus populaire pour négocier sur le marché des changes, MetaTrader 4, est également accessible aux investisseurs koweïtiens. Elle peut être ouverte en langue arabe, mais de nombreux traders locaux seront également à l'aise avec la version anglaise. Le principal avantage de MT 4, comme on l'appelle aussi, est sa convivialité : elle convient parfaitement aux novices et offre une grande variété d'indicateurs techniques, un trading automatisé, des tutoriels complets et des options de personnalisation. Bien entendu, MT4 et MT5, qui s'adressent aux traders en bourse, sont disponibles sur mes appareils mobiles.

D'autres plateformes, adaptées au Forex, sont cTrader, ZuluTrade et NinjaTrader. L'une des très rares plateformes arabes, en revanche, est l'AX1, basée à Dubaï. Elle est proposée par plusieurs brokers koweïtiens et permet également le trading sur mobile.

Le trading mobile au Koweït

En tant que l'un des pays les plus riches du monde, le Koweït se concentre sur le développement et la mise en œuvre de technologies modernes. Les technologies mobiles, en particulier, se sont glissées dans tous les aspects de la vie et des affaires des Koweïtiens. Le pays a l'un des taux de pénétration de la téléphonie mobile les plus élevés au monde : tout le monde possède un smartphone, tandis que les réseaux 4G sont disponibles 88,4 % du temps. Les Koweïtiens préfèrent désormais faire la plupart de leurs achats et naviguer directement depuis leur téléphone - le gouvernement propose également des versions mobiles de divers services.

Bien entendu, la plupart des traders koweïtiens ont également tendance à ouvrir leurs comptes de trading à partir de leur appareil mobile, qu'il s'agisse d'un iPhone, d'un iPad ou d'un appareil Android. Plus important encore, la grande majorité des brokers de devises du pays proposent également des transactions mobiles par le biais d'applications natives, développées spécialement pour leur offre. Ces applications peuvent être téléchargées gratuitement directement sur le site web du courtier ou sur l'App Store d'Apple ou Google Play. Une fois encore, les traders doivent rechercher les applications disponibles en arabe et proposant des comptes islamiques.

Il convient toutefois de noter que le Koweït n'a toujours pas construit d'infrastructures modernes pour offrir à ses habitants un accès rapide à l'internet. Il existe quatre grands fournisseurs de services qui paient pour utiliser l'infrastructure de ligne fixe à large bande du ministère de la communication, qui est assez lente. Cette connexion lente est cependant généralement la base des nouveaux réseaux 4G et 5G. Comme vous pouvez probablement le deviner, ces connexions mobiles sont également assez lentes.

F.A.Q.

1. Quels sont les instruments financiers que je peux négocier au Koweït ?
Les traders basés au Koweït peuvent effectuer des transactions directement sur les marchés boursiers et investir dans des actions, des obligations et divers autres titres. Ils peuvent également effectuer des transactions sur le marché des changes ou tirer profit des fluctuations de prix de différents produits financiers dérivés, notamment les contrats à terme et les CFD.

2. Le trading du Forex est-il légal au Koweït ?
Oui, le trading sur le marché des changes est légal et entièrement réglementé par plusieurs autorités différentes de l'État du Koweït. Malgré la réglementation stricte du marché, les traders peuvent accéder au marché facilement et gratuitement.

3. Comment puis-je négocier à partir de mon téléphone ?
La plupart des brokers de devises du Koweït proposent des applications de trading qui sont disponibles gratuitement et peuvent être téléchargées instantanément sur l'App Store et Google Play. Les traders peuvent ouvrir un nouveau compte (s'ils n'en ont pas) ou se connecter en utilisant leurs identifiants.

4. Les brokers forex proposent-ils des transactions sans risque ?
Le trading sur le marché des changes est un type d'investissement qui comporte un niveau de risque élevé. Il est conseillé aux novices sur le marché du Forex de commencer leur expérience de trading en ouvrant un compte de démonstration. Tous les brokers proposent des comptes de démonstration avec des crédits de démo allant jusqu'à 50 000 ou 100 000 dollars.

5. Comment ouvrir un compte de trading sur le Forex ?
Pour ouvrir un compte de trading, les investisseurs basés au Koweït doivent trouver un broker forex fiable. Ils devront ensuite fournir au broker des données personnelles précises - une carte d'identité ou de résidence koweïtienne, un courriel, ainsi qu'un justificatif de domicile (une facture de services publics récente ou une copie d'un relevé bancaire officiel).

Brokers forex recommandés pour les traders Koweitiens

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FSCA, DFSA, FCA, CySEC, FSA MetaTrader 4 Site Admiral Markets
FSCA, JFSA, ASIC, CBFSAI, FRSA, BVI FSC MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
FCA, KNF, CySEC, BIFSC, CNMV MetaTrader 4
XStation
Site Admiral Markets
FRSA : Abu Dhabi, DFSA: Dubaï, FCA : Royaume-Uni, KNF : Pologne, CySEC : Chypre, BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.