Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 13-01-2023 14:40:43

Climax
Administrateur
Inscription: 30-08-2008
Messages: 6 131
Windows 10Firefox 108.0

La règle du 1% de risque : La clé du succès dans le Day Trading


un-pourcent.png

La règle du 1% de risque est un concept crucial pour les day traders qui cherchent à gérer le risque et à augmenter leurs chances de réussite. Cette règle stipule qu'un trader ne doit jamais risquer plus de 1 % de son capital de trading sur un seul trade. En limitant le montant du risque par trade, les traders peuvent minimiser leurs pertes potentielles et augmenter leurs chances de réussite à long terme.

Dans cet article, nous allons explorer les origines de la règle du 1% de risque, ses principales caractéristiques et la manière dont elle peut être utilisée dans le cadre du day trading. En outre, nous examinerons les avantages et les inconvénients de l'utilisation de la règle du 1 % de risque, ainsi que les stratégies pour la mettre en pratique, notamment le backtesting et la gestion des émotions.

Origines et concept de la règle du 1% de risque

Les origines de la règle du risque de 1 % remontent aux débuts de la théorie du portefeuille et aux travaux pionniers de l'économiste Harry Markowitz. Dans son article de 1952 intitulé "Portfolio Selection", Markowitz a introduit le concept de la théorie moderne du portefeuille (TMP), qui consiste à étudier comment les investisseurs peuvent répartir au mieux leurs actifs pour atteindre leurs objectifs financiers. Les travaux de Markowitz soulignent l'importance de la diversification et du compromis entre le risque et le rendement. Il a affirmé que les investisseurs devaient chercher à maximiser le rendement attendu pour un niveau de risque donné et que la diversification d'un portefeuille entre différents actifs pouvait aider à atteindre cet objectif.

Le concept qui sous-tend cette règle est qu'elle favorise la diversification, qui est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces de gérer le risque dans un portefeuille. En diversifiant, un investisseur répartit ses investissements entre différentes classes d'actifs, différents secteurs et même différentes régions géographiques, ce qui réduit la probabilité de pertes importantes dans un seul investissement.

La règle du 1% de risque s'appuie sur les concepts de la TMP en fournissant une ligne directrice concrète pour la diversification d'un portefeuille. En limitant l'exposition d'un seul investissement à 1 % du portefeuille, un investisseur peut s'assurer qu'il n'est pas surexposé à un seul investissement susceptible de subir des pertes importantes. Cela peut contribuer à réduire le risque global du portefeuille et à augmenter la probabilité d'obtenir un retour sur investissement positif.

theorie-moderne-du-portefeuille.png theorie-moderne-du-portefeuille-2.png

Avantages et inconvénients de l'utilisation de la règle du 1% de risque

La règle du 1% de risque est considérée comme une norme dans la gestion du risque d'un portefeuille. Toutefois, comme tout principe d'investissement, elle présente des avantages et des inconvénients qu'il convient de prendre en compte lors de son application.

Avantages

  • Réduction du risque de pertes importantes : En limitant à 1 % la proportion d'un portefeuille allouée à un seul investissement, la règle du 1 % de risque favorise la diversification. Cela permet de réduire le risque global du portefeuille et la probabilité de pertes importantes sur un seul investissement.

  • Amélioration de la performance du portefeuille : En diversifiant un portefeuille entre différentes classes d'actifs, secteurs et régions géographiques, la règle du 1% de risque peut contribuer à améliorer la performance du portefeuille. En effet, elle réduit le risque de perdre de grosses sommes d'argent sur un seul investissement et contribue à équilibrer le risque global du portefeuille.

  • Meilleure gestion du risque : La règle du 1% de risque fournit une ligne directrice claire pour la gestion du risque d'un portefeuille. Cela peut aider les investisseurs à prendre des décisions de placement plus éclairées et à augmenter leurs chances d'atteindre leurs objectifs financiers.

Inconvénients

  • Flexibilité limitée : La règle du 1% de risque peut limiter la flexibilité d'un investisseur en restreignant le montant qui peut être alloué à un seul investissement. Il peut donc être difficile pour les investisseurs de profiter d'investissements très performants qui pourraient nécessiter une allocation plus importante.

  • Réduction du rendement potentiel : En limitant le montant alloué à un seul investissement, la règle du 1% de risque peut également réduire le rendement potentiel de l'investissement. En effet, elle peut empêcher les investisseurs de profiter d'investissements très performants qui ont le potentiel de générer des rendements élevés.

  • L'approche de la taille unique : La règle du 1% de risque est une ligne directrice générale et non une solution unique. Des facteurs tels que la tolérance au risque, l'horizon d'investissement et les objectifs financiers d'une personne jouent tous un rôle dans la détermination du niveau de risque approprié pour un portefeuille donné.

  • Ce n'est pas une garantie de performance : La règle du 1% n'est pas une garantie de performance et ne peut assurer aucun rendement. C'est seulement un moyen de réduire le risque de pertes importantes et non d'optimiser le rendement.

La règle du risque de 1 % peut être une ligne directrice utile pour gérer le risque d'un portefeuille, mais ce n'est pas une solution universelle. Elle peut contribuer à réduire le risque global du portefeuille et à augmenter la probabilité d'obtenir un retour sur investissement positif. Cependant, elle présente également certaines limites, comme une flexibilité et un rendement potentiel réduits, et ne peut garantir aucun rendement. 

Mise en œuvre de la règle du 1% de risque dans la pratique

Lorsque vous appliquez la règle du 1% de risque, il est important de calculer d'abord le total de votre capital de trading, y compris les réserves d'argent et la valeur de tous les actifs qui pourraient être utilisés pour répondre aux exigences de marge. Une fois que vous connaissez votre capital de trading total, vous pouvez calculer le montant maximum que vous devez risquer par trade. En résumé, voici un guide détaillé, étape par étape, sur la façon d'appliquer la règle des 1 % dans vos stratégies de trading.

Calculer le capital de trading

Comme nous l'avons mentionné, le calcul du capital de trading est la première étape de l'intégration de la règle du 1% dans vos stratégies. Il s'agit de la somme d'argent dont vous disposez pour investir sur les marchés. Il peut également s'agir de votre épargne, de votre revenu disponible ou d'autres fonds que vous avez mis de côté pour le trading.

Définissez des niveaux de Stop-Loss

Fixez une limite maximale pour le montant du capital que vous êtes prêt à perdre sur un seul trade. Si vous disposez de 100 000 $ de capital de trading, la perte maximale que vous êtes prêt à accepter sur un trade est de 1 000 $.

Calcul de la taille de la position

Une fois que vous avez déterminé votre capital de trading et votre limite de perte maximale, vous pouvez calculer la taille de la position, c'est-à-dire le nombre d'actions ou de contrats que vous pouvez acheter tout en respectant la règle du 1%.

Par exemple, si vous disposez d'un capital de trading de 100 000 $, que vous êtes prêt à risquer 1 % ou 1 000 $ sur un trade, et que l'action que vous souhaitez acheter est cotée à 50 $/action et que vous voulez risquer 1 000 $ dessus. Votre calcul sera le suivant :

Taille de la position = (capital x pourcentage de risque) / (stop loss x prix par action) = (100 000 $ x 1%) / (50 $ x 1000 $) = 400 actions.

Avec cette formule, vous pouvez calculer la taille de la position qui ne dépassera pas la règle de risque de 1 %, quelle que soit l'action ou la marchandise que vous tradez.

Examinez et ajustez si nécessaire

Après avoir déterminé la taille de votre position, vous devez revoir vos calculs et faire les ajustements nécessaires. Gardez à l'esprit que les conditions du marché et votre situation financière peuvent changer au fil du temps. Vous devrez donc revoir régulièrement votre capital de trading et ajuster la taille de votre position en conséquence.

Stratégies de gestion du risque utilisant la règle du 1 %

Backtesting

Le backtesting est une stratégie de gestion des risques qui consiste à tester une stratégie de trading sur des données historiques pour voir comment elle se serait comportée dans le passé. Cela peut aider les traders à identifier les problèmes potentiels de leur stratégie et à faire des ajustements avant de la mettre en pratique.

Avantages :

  • Identification des problèmes potentiels : En testant une stratégie de trading sur des données historiques, les traders peuvent identifier les problèmes potentiels et faire des ajustements avant de la mettre en pratique.

  • Amélioration des performances : En identifiant les problèmes potentiels et en effectuant des ajustements, le backtesting peut aider les traders à améliorer les performances de leur stratégie.

  • Accroître la confiance : En voyant comment une stratégie aurait fonctionné dans le passé, les traders peuvent augmenter leur confiance dans son potentiel de réussite à l'avenir.

Inconvénients :

  • Le backtesting peut prendre du temps et nécessiter une quantité importante de données pour obtenir des résultats fiables.

  • Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. Le backtesting est basé sur des données historiques, et les marchés sont en constante évolution, de sorte que les résultats du backtesting peuvent ne pas être exacts à l'avenir.

Gestion des émotions

La gestion des émotions est un aspect essentiel de la gestion du risque, car elle aide les traders à contrôler leurs émotions et à maintenir leur discipline lorsqu'ils utilisent la règle du 1% de risque.

Avantages :

  • Améliorer la discipline : En gérant leurs émotions, les traders peuvent améliorer leur discipline et s'en tenir à leur plan de trading, même dans des conditions de marché volatiles.

  • Réduire le stress : La gestion des émotions peut aider les traders à réduire le stress et l'anxiété, qui peuvent avoir un impact négatif sur les performances de trading.

  • Accroître la concentration : En gérant les émotions, les traders peuvent accroître leur concentration et prendre des décisions d'investissement plus éclairées.

Inconvénients :

  • La gestion des émotions peut être difficile à mettre en œuvre et nécessite une bonne dose de conscience de soi et de maîtrise de soi.

  • Il faut parfois du temps pour développer les compétences nécessaires à la gestion des émotions.

D'autres stratégies de gestion des risques peuvent inclure :

Utilisation d'un logiciel de gestion des risques

Il existe une variété de logiciels de gestion du risque disponibles pour les traders qui peuvent aider à automatiser et à rationaliser le processus de gestion du risque. Ils peuvent inclure des fonctionnalités telles que le suivi en temps réel des positions, des ordres stop-loss automatisés et des outils d'analyse des risques. Ces logiciels peuvent être utilisés pour aider les traders à mettre en œuvre et à respecter la règle du 1% de risque et d'autres stratégies de gestion du risque plus efficacement.

L'un des principaux avantages de l'utilisation d'un logiciel de gestion du risque est qu'il peut aider les traders à surveiller rapidement et facilement leurs positions et à évaluer leur exposition globale au risque. Cela peut être particulièrement utile pour les traders qui gèrent un grand nombre de positions ou qui font du trading sur des marchés en évolution rapide.

Ratio risque-récompense

Cette stratégie repose sur le principe selon lequel un trader doit offrir un ratio risque-récompense favorable, où le gain potentiel est supérieur à la perte potentielle. Les traders utilisent le ratio risque-récompense pour évaluer la rentabilité potentielle d'un trade et déterminer s'il s'aligne sur leur plan de gestion des risques.

Par exemple, si un trader a un plan de gestion des risques qui limite son risque à 1 % par trade, il peut fixer un ratio risque-récompense minimum acceptable de 1:3. Cela signifie qu'il n'entrera dans les trades que s'ils ont le potentiel de générer un minimum de 3 $ de profit pour chaque 1 $ de risque.

Couverture

La couverture est une technique de gestion des risques qui consiste à prendre des positions compensatoires sur différents marchés afin de limiter les pertes potentielles liées à une évolution défavorable des cours sur un marché. Il existe différentes façons de mettre en œuvre la couverture dans le cadre du trading. Une méthode courante consiste à utiliser des produits dérivés, tels que des options ou des contrats à terme, pour se couvrir contre les fluctuations de prix de l'actif sous-jacent. Par exemple, un trader peut acheter une option de vente sur une action qu'il possède, ce qui lui donne le droit de vendre l'action à un certain prix. Cela peut l'aider à limiter ses pertes potentielles si le cours de l'action baisse.

Une autre façon de se couvrir consiste à prendre des positions opposées sur différents marchés ou classes d'actifs. Par exemple, un trader peut vendre à découvert une action dont il pense que la valeur va baisser et acheter une obligation dont il pense que la valeur va augmenter. De cette façon, même si le cours de l'action baisse, l'obligation compensera les pertes.

Points essentiels à garder à l'esprit

- La règle du 1% de risque favorise la diversification, qui est considérée comme l'un des moyens les plus efficaces de gérer le risque dans un portefeuille. En limitant l'exposition d'un seul investissement à 1 % du portefeuille, un investisseur peut s'assurer qu'il n'est pas surexposé à un seul investissement qui pourrait subir des pertes importantes.

- La règle du 1% de risque est une ligne directrice générale, et non une solution unique. Des facteurs tels que la tolérance au risque, l'horizon d'investissement et les objectifs financiers d'une personne doivent être pris en compte lors de l'utilisation de cette règle.

- La règle du 1% de risque peut limiter la flexibilité d'un investisseur en restreignant le montant qui peut être alloué à un seul investissement. Il peut donc être difficile pour les investisseurs de profiter des investissements très performants qui peuvent nécessiter une allocation plus importante.

- Il est important de ne pas utiliser la règle du 1 % de manière isolée et d'envisager également d'autres stratégies de gestion du risque, telles que le backtesting, la gestion des émotions, la taille des positions, les ordres stop, le ratio risque/récompense, la couverture et la diversification.

- Il est essentiel de se rappeler que la règle du 1% de risque s'applique au capital de trading, et non à la valeur nette totale d'un individu, et que le trader doit donc calculer le montant approprié en conséquence.

- La règle du 1 % est un moyen efficace de gérer le risque et d'augmenter les chances de réussite à long terme, mais elle n'est pas une garantie de rentabilité et ne doit pas être considérée comme le "Saint Graal" du trading. Les marchés sont par nature imprévisibles et même le plan de gestion des risques le mieux conçu peut être affecté par des événements inattendus. Les traders doivent toujours être préparés à l'éventualité de pertes et avoir un plan en place pour y faire face.

- La règle du 1% de risque est un outil qui aide les traders à gérer leur risque, mais elle ne doit pas être utilisée pour éviter de prendre des risques. Le day trading et l'investissement en général impliquent un certain niveau de risque, mais une gestion appropriée du risque peut contribuer à atténuer ce dernier.

- Il est important de revoir et d'ajuster régulièrement votre plan de gestion des risques en fonction de l'évolution de votre capital de trading et de vos objectifs. La règle du 1% peut être ajustée en fonction de l'évolution du portefeuille du trader et de son expérience.

- La règle du 1% de risque est un choix populaire parmi les traders, mais ce n'est pas la seule méthode existante. D'autres traders peuvent utiliser d'autres stratégies de gestion du risque, comme une règle de 2 % ou 5 % ou d'autres méthodologies. Les traders doivent évaluer et trouver l'approche qui correspond le mieux à leur tolérance au risque et à leurs objectifs financiers.

Conclusion

En conclusion, la règle du risque de 1 % est une stratégie de gestion du risque simple et efficace pour les day traders. En utilisant cette règle, les traders peuvent limiter leurs pertes potentielles, augmenter leurs chances de réussite à long terme, et prendre des décisions plus informées et plus calculées. En déterminant le niveau de stop-loss, un trader peut calculer la taille de la position pour un trade qui ne dépassera pas la règle du 1% de risque, et avoir une stratégie bien définie peut aider à améliorer la performance des trades. De plus, en s'en tenant à la stratégie et en ne laissant pas les émotions prendre le dessus, les traders peuvent prendre des décisions plus informées et plus calculées, ce qui conduit à des trades plus réussis. Ce sont là quelques-uns des nombreux moyens par lesquels les traders peuvent augmenter leurs chances de réussite à l'avenir.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums