Menu

Stratégie SMC - Trading des Kill Zones sur le Forex

Les Kill Zones sont des moments de la journée où le marché est très actif. Toutes les heures ne sont pas propices au trading. Parfois, le marché ne bouge pas beaucoup, et d'autres fois, il bouge énormément. Les Kill Zones sont ces périodes d'activité intense où vous avez plus de chances de trouver de bonnes opportunités de trading.

Dans cet article, je vais vous parler des kill zones sur le forex. Je vous montrerai comment les repérer et les utiliser pour améliorer vos transactions. De plus, je partagerai une stratégie de trading et un exemple réel pour vous aider à mieux comprendre.

Comprendre les sessions de marché

Avant de comprendre les kill zones, il est important de bien comprendre les sessions du marché des changes et les moments où l'activité de trading est généralement plus élevée.

les sessions de marché

Le marché des changes fonctionne 24 heures sur 24, mais il est divisé en plusieurs grandes sessions, chacune ayant ses propres caractéristiques et son propre niveau d'activité. Il s'agit des sessions asiatique, londonienne et new-yorkaise. Voici une présentation de ces sessions et des meilleurs moments pour trader en heure GMT+1:

  • Session asiatique (01h00 - 10h00) : Connue pour sa faible volatilité. Bon pour les tendances stables.
  • Session européenne : (08h00 - 17h00) : Très active. Liquidité et volatilité élevées. Idéal pour les grands mouvements.
  • Session américaine : (4h00 - 22h00) : Également très active. Chevauchement avec Londres pour une activité élevée.

Ces heures représentent les meilleures périodes pour le trading au sein de chaque session, où vous êtes susceptible de voir le plus d'action et d'opportunités sur le marché.

Identifier les Kill Zones

Pour repérer une kill zone, la marche à suivre est assez simple. Au cours de chaque session de trading - qu'il s'agisse de la session asiatique, londonienne ou new-yorkaise - dessinez un rectangle sur votre graphique. Ce rectangle doit couvrir la fourchette allant du prix le plus bas au prix le plus élevé au cours de cette séance. Cette zone encadrée est votre "kill zone". (Indicateur MT4/MT5 des horaires du Forex)

Identifier les Kill Zones

Pourquoi faire cela ? Ces "kill zones" sont importantes parce qu'elles vous permettent d'anticiper les grands mouvements du marché. De nombreuses décisions de day trading sont prises lorsque le marché est vraiment actif, c'est-à-dire pendant ces kill zones. En vous concentrant sur ces zones, vous pouvez voir ce que font les grands traders. S'il y a beaucoup d'action dans une kill zone, c'est peut-être le bon moment pour passer à l'action et ouvrir une transaction.

Le rôle des Market Makers et de la chasse aux Stop Loss

Les teneurs de marché jouent un rôle important sur le marché des changes. Ce sont eux qui fournissent une grande partie de la liquidité, ce qui signifie qu'ils facilitent les achats et les ventes des traders. Mais les Market Makers ont aussi leurs propres stratégies, et l'une d'entre elles s'appelle le Stop Loss Hunting (chasse aux stops).

La chasse au stop loss se produit lorsque les market makers tentent de déplacer le prix du marché vers des niveaux où de nombreux traders ont fixé leur stop loss. Pourquoi font-ils cela ? Parce qu'avant d'effectuer un mouvement important sur le marché, les market makers cherchent souvent à déclencher ces stop loss.

Lorsqu'un grand nombre de stop loss sont déclenchés, cela crée un mouvement plus important sur le marché. Ce mouvement peut profiter aux market makers, car ils peuvent alors entrer dans des transactions à de meilleurs prix avant de pousser le marché dans la direction qu'ils souhaitent.

En tant que trader, il est donc important d'en être conscient. En comprenant la chasse aux stop loss et le rôle des market makers, vous pouvez prendre des décisions plus judicieuses quant à l'emplacement de vos stop loss, en particulier autour des kill zones où cette activité est plus fréquente.

Étude de cas : Trader avec les Kill Zones et l'analyse Smart Money

Dans cette étude de cas, nous nous concentrons sur la manière dont la Smart Money opère pendant les kill zones et utilise les pools de liquidité pour diriger les mouvements du marché. Notre exemple porte sur une journée où le marché a montré un biais haussier pour un instrument particulier, identifié par une analyse à plus haute échéance, qui indiquait la formation d'un sommet plus élevé.

1 - Activité de la session asiatique

  • Au cours de la séance asiatique, le prix a formé une structure de marché de type "ranging". Cela signifie que le prix s'est déplacé dans un sens et dans l'autre à l'intérieur d'une fourchette définie, sans direction claire.
  • Cela a créé un pool de liquidité, composé de stop loss de la part des traders haussiers et d'ordres de breakout de la part des traders baissiers.

session asiatique

2 - Ouverture du marché de Londres - Chasse au stop baissière

  • Lors de l'ouverture de la séance de Londres, nous avons observé une chasse au stop baissière.
  • Après un mouvement baissier significatif, le prix est revenu et a clôturé au-dessus de la ligne basse de la fourchette de la session asiatique. Cette configuration indique un faux breakout, typiquement une chasse au stop de la Smart Money.

Ouverture du marché de Londres

3 - Session de New York - Course haussière

  • Réaction du marché : Lors de la session de New York, suite à la chasse au stop, le prix a fait une course haussière substantielle pour le reste de la journée.

Session de New York

4 - Stratégie de trading

  • Réaction de la session de Londres : Un trader observant le faux breakout baissier dans la session de Londres le reconnaîtrait comme un stop hunt potentiel. Le signal clé ici est le retour du prix au-dessus de la fourchette basse de la session asiatique.
  • Séance de New York Entrée : Le mouvement haussier de la séance de New York confirmerait l'analyse précédente, offrant une opportunité pour une position longue, s'alignant sur le sentiment haussier général du marché.

Cette étude de cas démontre l'importance de comprendre les kill zones et la manière dont la Smart Money les utilise pour exécuter des stratégies de trading. En reconnaissant les schémas de chasse aux stops et les raids de liquidité dans ces zones, les traders peuvent aligner leurs actions sur les mouvements SMC (Smart Money Concept). Il est important de noter que ces configurations ne se produisent pas tous les jours, mais en mettant en évidence les kill zones sur votre graphique M15 (15 minutes), vous pouvez repérer ces configurations opportunes lorsqu'elles se présentent.

Comment trader les kill zones

L'efficacité du trading des kill zones peut varier en fonction de votre stratégie de trading. Le véritable avantage de l'identification des kill zones est qu'elles révèlent le moment où les market makers sont susceptibles de prendre des décisions importantes. Voici une stratégie axée sur la recherche de stop loss par le biais de fausses cassures ou de prises de position :

Comment trader les kill zones

1. Identifiez la tendance générale

  • Commencez par faire un zoom arrière sur votre graphique pour avoir une vue d'ensemble du marché.
  • Déterminez la direction générale de la tendance - est-elle généralement haussière ou baissière ?

2. Identifiez la fourchette de la séance asiatique

  • Observez le mouvement des prix pendant la session asiatique.
  • Remarquez si le prix a formé une fourchette, caractérisée par le fait que le prix évolue entre des points hauts et bas clairs.

3. Recherchez les fausses cassures à l'encontre de la tendance

  • Lors des séances de Londres ou de New York, observez les mouvements de prix qui semblent sortir de la fourchette de la séance asiatique, mais qui vont à l'encontre de la tendance générale.
  • Ces fausses cassures sont cruciales. Elles semblent souvent signaler un changement de tendance, mais en réalité, elles peuvent être des pièges pour les traders qui ne se doutent de rien.

4. Entrez sur le marché pendant les principales séances

  • Après avoir repéré un faux breakout, planifiez votre entrée pendant la session de Londres ou de New York.
  • Alignez votre transaction sur la direction de la tendance générale que vous avez identifiée lors de la première étape.
  • Cette approche utilise la dynamique et la volatilité des principales séances de marché à votre avantage.

Conseils pour un trading réussi : Utilisez des indicateurs supplémentaires ou des outils d'analyse technique pour confirmer la fausse cassure et la poursuite de la tendance générale.

Stop Loss de protection

Lorsque vous placez un stop loss de protection dans des kill zones, en particulier lors d'un stop hunting, il est essentiel de l'aborder avec précaution en raison de la nature délicate de ces zones. Voici quelques outils techniques que vous pouvez utiliser pour vous aider à déterminer le meilleur emplacement pour votre stop loss :

Stop Loss de protection

Conclusion

Pour conclure, les kill zones sur le Forex sont des moments clés où il y a beaucoup d'action sur le marché. Rappelez-vous, ce sont des moments comme les sessions de Londres ou de New York où les choses bougent vraiment. Pour en tirer le meilleur parti, gardez un œil sur la tendance générale, surveillez les fausses cassures et planifiez vos transactions pendant ces périodes d'activité intense.

Et n'oubliez pas qu'il est essentiel de fixer un stop loss intelligent pour protéger vos transactions. Soyez prudent, car ces zones peuvent être délicates. Bon trading !

FAQ sur les kill zones du Forex

Quel est l'objectif d'une kill zone sur le marché des changes ?

L'objectif principal d'une kill zone est d'aider les traders à identifier les périodes d'activité et de volatilité accrues sur le marché. En se concentrant sur ces périodes spécifiques, les traders peuvent améliorer leurs stratégies de trading, identifier les points d'entrée et de sortie potentiels et augmenter leurs chances de réaliser des transactions rentables.

Comment les traders peuvent-ils identifier efficacement les kill zones ?

Les traders observent généralement les heures de recouvrement des sessions de trading majeures. Par exemple, la session de trading européenne se chevauche avec la session américaine, créant souvent des périodes de forte volatilité. En général, les kill zones sont à éviter lors des périodes de faible liquidité, comme la fin de la séance de trading américaine ou avant un week-end prolongé, car les spreads peuvent s'élargir et la volatilité peut diminuer.

Les kill zones sont-elles une stratégie garantie pour un trading réussi ?

Bien que les kill zones puissent fournir des informations précieuses et augmenter la probabilité de réussite des transactions, elles ne sont pas des stratégies infaillibles. Les marchés du Forex sont influencés par divers facteurs et aucune stratégie ne garantit des profits à chaque transaction. Les traders doivent utiliser les kill zones comme un outil en conjonction avec d'autres techniques d'analyse, des principes de gestion du risque et leur propre expérience pour prendre des décisions de trading informées.

Les kill zones peuvent-elles être utilisées dans différentes stratégies de trading sur le forex ?

Oui, les kill zones peuvent être incorporées dans différentes stratégies de trading forex, telles que le breakout trading, le trend following ou le swing trading. La flexibilité des kill zones permet aux traders de les adapter à leur style de trading et à leur horizon temporel préférés. Toutefois, il est essentiel d'aligner l'utilisation des kill zones sur la stratégie choisie afin d'en assurer la cohérence et la compatibilité.

Les meilleurs brokers de CFD

Brokers Réglementation Plateformes de trading Site officiel
ASIC, CBFSAI, FRSA, BVIFSC, FSCA, JFSA, OCRCVM MetaTrader 4 et 5
AvaOptions
Site AvaTrade
CNMV, FCA, KNF, CySEC, BIFSC, DFSA xStation Site XTB Brokers
CySEC, ASIC, BIFSC MetaTrader 4 et 5 Site XM
FCA, ASIC, CySEC, JSC, OCRCVM, FSCAMetaTrader 4 et 5Site Admiral Markets
FCA, ASIC, CySEC, BaFin, DFSA, CMA, SCBMetaTrader 4 et 5
cTrader, TradingView
Site Pepperstone
FCA, BaFin, ASIC, FINMA, FSCA, MAS, FMA, DFSA, JFSA, CFTCIG, ProRealTime
MT4, L2 Dealer
Site IG
FCA, CSSF, SCB, BACEN & CVM, CMVMMT4 et 5, ActivTrader
TradingView
Site ActivTrades
ASIC : Australie, BaFin : Allemagne, BIFSC : Belize, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, BACEN & CVM : Brésil, CySEC : Chypre, CNMV : Espagne, CMVM : Portugal, CSSF : Luxembourg, CFTC : USA, CBFSAI : Irlande, CMA : Oman,, DFSA : Dubaï, FCA : Royaume-Uni, FINMA : Suisse, FSPR - FMA : Nouvelle-Zélande, FRSA : Abu Dhabi, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, JFSA : Japon, JSC : Jordanie, KNF : Pologne, MAS : Singapour, OCRCVM : Canada, SCB : Bahamas, VFSC : Vanuatu
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.