Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 22-04-2020 15:36:18

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 061

Prix du pétrole en territoire négatif, comment les brokers ont réagi ?

Les prix du pétrole américain deviennent négatifs, comment les brokers ont réagi ?

petrole.jpg


Cette semaine, l'histoire s'est faite sur les prix du pétrole, et pas dans le bon sens, les contrats à terme WTI (West Texas Intermediate) pour le mois de mai sont tombés en territoire négatif.

La société de courtage américaine Interactive Brokers, en particulier, a révélé qu'elle avait subi une perte provisionnelle globale d'environ 88 millions de dollars après avoir rempli ses obligations de règlement des marges de variation avec les chambres de compensation respectives au nom de ses clients.

Cependant, comme l'a souligné le fondateur et le président de la société, dans une interview à CNBC, Interactive Brokers détenait environ 15 % des intérêts en cours dans le contrat pétrolier de mai. Cela indique que d'autres brokers ont subi des pertes encore plus dramatiques qu'Interactive Brokers, car le reste de l'intérêt en cours est confronté à des pertes.

Lorsque CNBC a demandé à Peterffy s'il y aura de sérieuses difficultés dans l'ensemble du secteur concernant les contrats à terme sur le pétrole, il a répondu : "Il y a environ un demi-milliard de dollars de pertes supplémentaires sur lesquels quelqu'un est assis... et je ne sais pas qui sont ces gens."

GAIN Capital a également suspendu temporairement les retraits de certains de ses clients, car l'action sans précédent sur le prix du pétrole de lundi a conduit le broker à revoir certaines positions détenues par ses clients.

En réaction à la chute du prix du pétrole, de nombreux brokers ont décidé de fermer des positions au nom de leurs clients ou de prendre d'autres mesures pour essayer de limiter les pertes.

Les principales raisons de cette décision sont que l'infrastructure de MetaTrader qui n'est pas conçue pour supporter des prix négatifs et qu'il n'est pas sûr d'offrir des opérations sur marge sur un actif aussi volatil.

Le broker Admiral Markets a également détaillé son plan d'urgence au milieu des mouvements historiques des prix du marché pétrolier américain. Plus précisément, la société a indiqué à ses clients que si les CFD sur le pétrole brut tombent en dessous de 5 dollars, elle activera le mode "Close Only" et cessera d'accepter de nouveaux ordres pour le produit. Si le prix des CFD sur le pétrole brut tombe à 0 dollar, le broker cessera de fixer le prix de ces CFD et fermera toutes les positions aux prix actuels du marché, tout en annulant tous les ordres en cours.

Dukascopy a également introduit des mesures temporaires. À savoir, la société a limité les transactions sur LIGHT.CMD/USD, en empêchant les investisseurs de pouvoir augmenter leur exposition.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums