Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-07-2021 13:52:59

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 310

XTB reçoit une licence de l'Autorité des services financiers de Dubaï

XTB reçoit une licence de l'Autorité des services financiers de Dubaï

xtb-logo.jpg

X-Trade Brokers, connu sous son nom commercial XTB, s'est vu accorder par sa branche XTB MENA une licence de catégorie 3 par l'Autorité des services financiers de Dubaï (DFSA) pour opérer dans le pays. Selon l'annonce faite mardi, le feu vert a été donné par l'organisme de surveillance financière le 8 juillet.

La prochaine étape du processus réglementaire permettra au broker d'étendre son offre aux clients du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, a indiqué la société dans un communiqué de presse. XTB avait fait allusion à cette annonce au début de l'année, et plus récemment, en avril. "Nous sommes très proches du lancement des opérations aux Émirats arabes unis. Nous avons l'intention de commencer à opérer sur ce marché au cours du premier semestre 2021", avait alors déclaré Omar Arnaout, président de XTB, lors d'une conférence téléphonique.

Au début de l'année, le broker a déclaré qu'il cherchait à obtenir une licence auprès de l'Autorité des services financiers de Dubaï après avoir incorporé sa nouvelle filiale XTB MENA Limited dans le Centre financier international de Dubaï (DIFC). L'ajout de cette licence convoitée étend l'arsenal réglementaire du groupe à des sociétés réglementées autorisées par la CySEC à Chypre, la KNF en Pologne et la FCA au Royaume-Uni.

Avantages de la nouvelle licence

Cette nouvelle licence permettra à XTB de proposer sa gamme de produits FX et CFD aux clients particuliers et professionnels non seulement des EAU, mais aussi d'étendre son offre aux autres États du CCG, à savoir Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, l'Arabie saoudite et l'Afrique du Nord.

Le Dubai International Financial Centre (DIFC) est une zone fédérale financièrement libre, entièrement séparée du reste du pays et dotée de son propre système juridique et de ses propres tribunaux. En outre, la DFSA a reçu un intérêt croissant de la part de sociétés autorisées et de brokers internationaux pour offrir des opérations de change aux clients particuliers dans ou à partir du DIFC.

xtb-mourinho.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums