#1 10-11-2018 19:53:54

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4716
Site web

Un choc entre l'ancien et le nouveau : Forex vs crypto-monnaies

Un choc entre l'ancien et le nouveau : le Forex contre les crypto-monnaies

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/forex-vs-crypto.JPG


Depuis la fin des années 90, l'amélioration de l'accès à Internet et la déréglementation des marchés ont permis aux particuliers d'avoir accès aux produits de trading utilisés par les traders professionnels.

Qu'il s'agisse de produits de change (Forex), d'actions, de matières premières, d'obligations ou même de produits de passif éventuel qui peuvent générer des pertes dépassant le dépôt initial d'un trader, comme les futures et les options, les traders particuliers peuvent négocier presque toutes les classes d'actifs imaginables via un accès direct au marché ou avec des contrats de différences (CFD).

Une croissance insatiable de l'accès aux marchés peut sembler glorieuse au début, mais cachée sous la surface, la complexité et les prises de risques excessives ont coûté beaucoup d'argent aux traders particuliers.

Les statistiques montrent qu'environ 90 % des traders particuliers perdent la totalité de leur dépôt au cours des six premiers mois de trading. De nombreux traders ont déclaré que le besoin de déposer à nouveau à plusieurs reprises dans le but désespéré de récupérer l'argent est insurmontable - pour au final se retrouver encore plus profondément dans le rouge.

Le trading peut sembler accessible et simple, mais dans la réalité il s'agit d'une entreprise extrêmement complexe compte tenu de sa structure et de son mode de fonctionnement. À tel point qu'il attire et encourage une mentalité de joueur, par opposition à un trading méthodique qui génère un profit constant dans le temps.

Cela étant dit, il existe une alternative qui pourrait mieux convenir aux investisseurs particuliers : les crypto-monnaies.

Les crypto-monnaies offrent une option beaucoup plus transparente et, à bien des égards, "plus équitable" pour les traders spéculatifs ainsi que les investisseurs. Mais avant d'aborder ce sujet, voyons quel est le problème avec le Forex.

L'ADN du trading forex

Le Forex est une des classes d'actifs les plus populaires pour les traders particuliers, car il est ouvert 24h/24 et que son potentiel pour générer des bénéfices est apparemment attractif. Le Forex a été popularisé par les médias et plus encore par les brokers par le biais de campagnes de marketing qui attirent la clientèle avec des promesses d'indépendance financière et de bénéfices constants.

Bien qu'il soit très populaire et que l'industrie soit au sommet de sa puissance, le trading du Forex n'est pas un simple générateur d'argent, comme le disent les courtiers.

Chaque année, les brokers forex dépensent des millions pour faire croire aux traders qu'ils peuvent gagner rapidement de l'argent sur le Forex. Mais la simplicité superficielle cache une activité très complexe.

Les traders négocient en fait des produits dérivés sur la base de la "marge" et du "levier". En d'autres termes, le capital de trading peut être négocié avec des multiples beaucoup plus élevés que le solde du compte.

Effet de levier pour faire des profits

L'effet de levier a permis aux particuliers de spéculer sur les marchés financiers, même avec des niveaux de financement relativement faibles. Il n'y a pas si longtemps, seules les entreprises spécialisées ou des individus extrêmement riches étaient en mesure de spéculer sur les mouvements de devises, des actions et des produits de base. La pratique était hautement spécialisée et les obstacles à l'entrée très élevés.

De plus, les services informatique n'étaient pas en mesure de fournir une solution de trading robuste à une personne moyenne. De nos jours, tout a changé - presque tout le monde peut ouvrir un compte de trading et s'essayer au trading à condition de disposer de quelques centaines de livres, de dollars ou euros.

Étant donné que les devises ne sont pas très volatiles, l'effet de levier contribue à créer des profits et des pertes sur des marchés relativement stables.

L'effet de levier consiste à gonfler artificiellement plusieurs centaines de fois le pouvoir d'achat du dépôt initial d'un trader, de sorte que son dépôt de 1 000 USD atteigne rapidement 100 000 USD (effet de levier 100:1) ou même 500 000 USD (effet de levier 500:1) lors du placement.

Il en résulte que les traders subissent des fluctuations de bénéfices et de pertes comme s'ils négociaient 500 000 USD, alors que le solde réel de leur compte est de 1 000 USD. Une compréhension de base des mathématiques devrait vous dire ce qui se passe ensuite.

Compte tenu de cela, il est important de comprendre que ce n'est pas l'effet de levier en tant que tel qui détruit les traders débutants, mais plutôt son utilisation abusive.

Les brokers ont compris que pour attirer un grand nombre de clients particuliers, il fallait que le trading soit accessible et rentable. L'effet de levier était la solution, et malheureusement, les traders ont surexploité leurs effets de levier sous un nuage de cupidité et de malentendus.

À la veille de la crise financière de 2008, de nombreux gestionnaires d'actifs, des banques d'investissement et des investisseurs institutionnels se sont également retrouvés dans une situation de surendettement.

Leurs objectifs et leurs attentes étaient différents, mais le résultat souhaité était le même : des profits plus élevés. Depuis lors, la plupart des investisseurs institutionnels ont énormément réduit leur endettement, mais la communauté du trading au détail continue de demander des comptes à fort effet de levier, car les traders particuliers disposent de dépôts plus petits (tout en ayant le même désir d'accumulation de richesse).

C'est assez ironique de dire que l'effet de levier est la dernière chose dont a besoin un débutant, et pourtant, c'est l'un des outils les plus attrayants pour les débutants.

La vilaine vérité derrière le trading au détail

Le trading avec un effet de levier plus important ou dans les périodes de volatilité nécessite des calculs compliqués et une gestion du risque disciplinée dans chaque décision.

Les traders particuliers sont donc exposés aux risques suivants :

fleche Incertitude sur les prix du marché et les taux d'intérêt futurs, connue sous le nom de "risque de marché".
fleche Incertitude sur la performance des modèles analytiques d'évaluation des actifs, connue sous le nom de "risque de modèle".
fleche Erreur humaine ou défaillance des processus organisationnels, appelée "risque opérationnel".

Outre ces trois facteurs de risque, les traders négocient généralement le Forex à partir d'un compte de trading avec une devise de base différente de celle des produits qu'ils négocient, ce qui ajoute un risque de change supplémentaire.

Les traders doivent également payer une commission sur chaque transaction et payer une commission incorporée sous la forme d'un spread acheteur-vendeur.

Si un trader décide de conserver des positions au jour le jour, il est également exposé aux frais de swaps pour chaque nuit où la transaction est maintenue ouverte, générant ainsi des coûts supplémentaires.

Tous ces coûts et frais apparemment modestes s'accumulent assez rapidement, en particulier si les traders effectuent chaque jour plusieurs transactions, également connues sous le nom de "scalping" - la stratégie de trading la plus utilisée actuellement par les traders débutants.

La combinaison de tous ces facteurs rend donc le trading sur le Forex extrêmement prohibitif, et crée ainsi les conditions idéales pour que les traders perdent la majeure partie, sinon la totalité, de leur capital de trading.

Le trading de crypto-monnaies complexe, mais juste

Contrairement aux transactions sur le Forex, les crypto-monnaies offrent une alternative légèrement plus équitable pour les traders.

Les dépôts en devises les plus populaires sont calculés soit en dollars américains, soit via d'autres crypto-devises telles que le Bitcoin et l'Ethereum. En outre, le trading des crypto-monnaies n'a aucun effet de levier et les traders peuvent accéder au marché directement en raison du manque d'intermédiaires.

Les commissions sont également nettement inférieures, tandis que le spread acheteur-vendeur est généralement plus large à cause du manque de Market Makers. Le lieu par lequel un opérateur place ses transactions est directement lié à la bourse et les prix sont donc beaucoup plus transparents.

Il n'y a pas non plus de commissions de rollover ni d'appel de marge, ce qui signifie que les traders achètent ou vendent effectivement l'actif sous-jacent, comme s'il s'agissait de titres ou de biens physiques. Cela signifie également qu'une transaction peut être considérée comme un investissement à long terme, et pas simplement comme une transaction à court terme qui génère plus de frais.

Semblable à l'action d'une entreprise, le risque le plus important qui menace les crypto-monnaies est la probabilité que celle-ci cesse d'exister ou le "risque de défaillance". Dans ce cas, le trader perdrait la totalité de son investissement, ce qui est impossible avec une devise majeure comme le dollar américain.

Compte tenu de l'absence d'effet de levier, les crypto-monnaies permettent aux traders de conserver leurs positions, qu'un marché soit en hausse ou en baisse, les liquidations forcées dues à la volatilité du marché et au risque de marché faisant désormais partie du passé.

C'est exactement l'inverse qui se produit sur le Forex - même si les traders soutiennent la bonne direction d'une paire de devises, une volatilité extrême (ou même des exigences de marge changeantes imposées par les courtiers) peut forcer la liquidation de leur transaction, souvent sans que le trader ne puisse rien y faire (sauf s'ils font un dépôt supplémentaire bien sûr).

Ouvrir une nouvelle ère dans le trading au détail

À bien des égards, les crypto-monnaies doivent être considérées comme des valeurs commerciales technologiques ambitieuses. Les conditions de trading auxquelles sont soumis les traders de cryptos sont moins prohibitives et offrent une marge de manœuvre beaucoup plus grande.

Les crypto-monnaies constituent des investissements de facto dans de nouvelles idées et technologies. Le marché peut également être volatil et il existe un risque potentiel qu'une crypto-monnaie se démode assez rapidement - beaucoup se souviennent encore très bien de Pets.com.

Cependant, les traders ou les investisseurs ont beaucoup plus de succès du point de vue mathématique pragmatique, car il existe une plus grande transparence et beaucoup moins d'obstacles à la réalisation d'un profit.

Toutes les classes d'actifs subiront une volatilité des prix, parfois pour des raisons que personne ne peut expliquer, mais au moins, il est préférable de négocier sur un marché sécurisé, à faible coût, accessible et transparent, par opposition à un marché éclaté, opaque, coûteux et mal réglementé.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/coinbase.jpg          http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/binances.jpg


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

En ligne

 

Pied de page des forums