#1 06-03-2018 21:07:24

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

La FCA envisage de forcer les brokers à mettre à niveau leurs licences

La FCA envisage de forcer les brokers STP à mettre à niveau leurs licences

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/FCA-1.jpg


Le régulateur financier britannique, Financial Conduct Authority, envisage une série d'étapes qui pourraient s'avérer très difficiles pour une grande partie de l'industrie du trading basée à Londres. Selon des sources ayant des connaissances en la matière, la FCA a envoyé des lettres à un certain nombre de courtiers basés au Royaume-Uni pour les informer des changements éventuels dans l'environnement réglementaire.

La FCA envisage de forcer les brokers STP (straight-through processing) à mettre à niveau leurs licences au niveau de celles des brokers Market Makers. Le but étant de garantir la protection contre les soldes négatifs résultant des pertes potentielles des clients en cas de mouvements inattendus des marchés.

Selon certains responsables, les brokers STP au Royaume-Uni ne sont pas suffisamment capitalisés pour couvrir les soldes négatifs de leurs clients. Alpari UK avait été l'une des premières victimes de la crise post-BNS qui avait entraîné des pertes de plus d'un milliard de dollars pour l'industrie du Forex. Selon le régulateur, les coûts totaux pour couvrir les soldes négatifs pourraient dépasser les capitaux des brokers STP dans le cas d'un autre événement inattendu.

Les mesures du régulateur britannique donnent aux courtiers deux moyens d'action - soit de se conformer et de mettre à niveau leurs licences ou d'abandonner les clients au détail. (la protection ne s'applique pas aux traders professionnels)

Les modifications ont été communiquées aux maisons de courtage juste après la publication officielle des nouveaux règlements qui sont en cours de discussion. L'une des principales raisons de ce changement serait la base de capital des brokers STP. Leurs bilans ne sont pas suffisamment importants pour couvrir les soldes négatifs des clients.

On ne sait pas si tous kes brokers STP pourront se permettre de mettre à niveau leurs licences. La couverture des risques de marché a été un problème pour plusieurs sociétés en faillite au Royaume-Uni: Alpari UK, Boston Prime et Liquid Markets...

Selon les rumeurs, les entreprises réglementées devraient mettre en place de nouveaux mécanismes de surveillance du capital et la FCA devrait désormais avoir son mot à dire dans la détermination des exigences de fonds propres des courtiers. Selon la FCA, les réserves de capital de certaines entreprises ne reflètent pas le risque de marché réel qu'elles détiennent.

Actuellement, les brokers réglementés par la FCA sont soumis à des exigences de fonds propres qui varient en fonction du nombre et du type de clients.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums