#1 09-01-2017 23:11:37

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4447
Site web

AMF: publicité pour les CFD sera autorisée sous certaines conditions

AMF : la publicité pour les CFD en France sera autorisée sous certaines conditions

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/amf-publicite-forex.JPG


L'interdiction de commercialiser en France des produits de trading à effet de levier comme le spot Forex, les CFD et les options binaires ne s'appliquera pas aux CFD sous certaines conditions.

Depuis plusieurs mois, certains des principaux régulateurs financiers à travers l'UE cherchent à limiter le trading et la publicité pour les produits de trading en ligne. Ces mouvements sont arrivés après une forte augmentation des plaintes déposées auprès des différents régulateurs contre certains brokers.

Au Royaume-Uni (FCA) et à Chypre (CySec), qui abritent la majorité des courtiers Forex en ligne en Europe, les régulateurs respectifs ont proposé de nouvelles règles pour limiter l'effet de levier à 1:50 et interdire les bonus de dépôt qui sont utilisés pour inciter les clients au détail à ouvrir des comptes ou à déposer toujours plus d'argent dans leurs comptes de trading.

La Belgique a complètement interdit le trading en ligne (un mouvement qui selon nous, est en train de se retourner, car il incite les traders belges à ouvrir des comptes chez des courtiers offshores non réglementés).

L'Allemagne (BaFin) oblige désormais les courtiers à offrir une protection contre le solde négatif pour que les traders ne puissent pas perdre un montant supérieur à leurs dépôts.

En France, l'autorité des marchés financiers (AMF) a imposé des modifications aux courtiers opérant dans le pays. Après des mois de délibérations sur une interdiction de publicité pour certains produits, l'AMF a mis au point les règles finales pour les courtiers.

La publicité électronique pour le spot Forex et les options binaires en France sera interdite. Les brokers pourront continuer à faire de la publicité pour les CFD (contrats pour différence) à condition qu'ils répondent à certaines exigences : fournir un stop-loss garanti et une protection contre le solde négatif. Avant d'ouvrir un trade, les clients devront paramétrer leur stop-loss et une fois l'ordre exécuté, ils ne pourront pas modifier le stop à un niveau plus élevé. Il n'y aura pas de restriction sur l'effet de levier si les comptes sont conformes aux nouvelles exigences de l'AMF.

Seule une poignée de courtiers qui servent actuellement le marché français disposent de mécanismes conformes aux nouvelles règles de l'AMF.


Le trading du forex et des CFD (contrats pour différence) n'est pas adapté aux investisseurs qui ne sont pas en mesure d'assumer des pertes supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums