La vague de correction

On peut classer les vagues de correction en quatres catégories :

Le zig-zag (3 variations : simple, double, triple)

La correction à plat (3 variations : standard, irrégulière, doublement irrégulière)

Le triangle ( 4 types : ascendant, descendant, fermé, ouvert)

Le double trois et le triple trois

 

1) Le zig-zag

Le Zig Zag se compose de 3 vagues :

(A) : 5 vagues descendantes

(B) : 3 vagues ascendantes

(C) : 5 vagues descendantes

Le sommet de la vague B est plus bas que le départ de la vague A.

Quand un Zig Zag est suivi de trois vagues et d'un autre Zig Zag, il sagit d'un double Zig Zag. (Il existe aussi le triple Zig Zag)

 

ZigZag

ZigZag2

-> Une vague correctrice se décompose toujour en 3 vagues.

-> L'amplitude de la sous-vague C est égale à celle de la sous-vague A
ou équivalente à 0.168 ou 1.618 fois celle de la sous-vague A.

-> Si la vague 2 est un zig-zag, la vague 4 sera une correction à plat.

-> Si la vague 2 est une correction à plat, la vague 4 sera un zig-zag.

-> Dans un zig-zag la sous-vague C se termine au plus bas du sommet de la vague A.

 

2) La correction à plat

Correction à plat

Correction à plat irrégulière

Correction à plat 2

 

Correction à plat

Le sommet de la vague B est presque au niveau du début de la vague A.

La vague C se retrouve en face de la vague A.

Une correction à plat se décompose en 3-3-5.

 

 

 

 

Correction à plat irrégulière

Le sommet le vague B est supérieur au départ de la vague A.

La fin de la vague C est en dessous ou au même niveau que la fin de la vague A.

 

 

 

 

Correction à plat doublement irrégulière

La vague C ne descent pas aussi bas que la vague A.

 

 

 

 

 

-> La sous-vague B d'une correction à plat retrace fréquemment au minimum 61.8% de la sous-vague A et au maximum 161.8%.

-> L'amplitude maximale de la sous-vague C est de 2.618 fois l'amplitude de la plus grande des deux sous-vagues A et B.

-> La sous-vague A est souvent un zig-zag.

-> La sous-vague B est rarement une correction à plat.

-> Les sous-vagues A, B et C ont soit des amplitudes à peu près égales, soit la sous-vague C a une amplitude égale à 161.8% de l'amplitude de la sous-vague A.

-> La sous-vague C a souvent au moins 38.2% de l'amplitude de la sous-vague A.

 

3) Les triangles horizontaux

Triangles

 

Il existe quatre types de triangles horizontaux : Ascendants descendant, ouvert et fermé. L'exemple sur le graphique représente les triangles dans un marché haussier.

Les vagues de correction en triangle sont composées de 5 sous-vagues (a,b,c,d,e).

Ces sous-vagues se décomposent en 3 vagues et forment par leurs extrémités deux lignes de tendance (trend lines).

 

 

 

-> Le triangle se forme fréquemment en vague 4.

-> Seule la sous-vague E peut être un triangle.

-> Chacune des sous-vagues d'un triangle retrace au moins 50% de la sous-vague précédente.

-> Les sous-vagues dans la même direction (A et C, B et D, A et E ou C et E) ont normalement une amplitude liée par un rapport d'environ 0.618.

 

4) Le double trois et le triple trois

Double trois

Double trois 2

Le double trois se décompose en 7 sous-vagues qui sont constituées de :

(A) Une vague de correction composé de 3 sous-vagues (en zig-zag ou à plat).

(B) Une vague de transition (1 sous-vague)

(C) Une deuxième vague de correction composé de 3 sous-vagues (zig-zag, à plat ou en triangle).

Le triple trois se décompose en 11 sous-vagues qui sont constituées de :

Une vague de correction (3 sous-vagues), une transistion (1 sous-vagues), une deuxième vague de correction (3 sous-vagues), une deuxième tansition (1 sous-vagues), et une troisième vague de correction (3 sous-vagues).

 

-> La vague A d'un double ou un triple trois ne peut pas être un triangle.

-> La vague B d'un double ou un triple trois est couramment un zig-zag

-> Le double trois et le triple trois se situent souvent en vague 4.

 

Page précédente Sommaire Page suivante

 

Précédent : Les 28 régles d'Or de William Delbert GannSuivant : Trader contre les professionnels