#1 09-01-2019 22:45:41

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4737
Site web

Le "Twilight Trading Hour" frappe à nouveau les marchés des changes

Le "Twilight Trading Hour" frappe à nouveau les marchés des changes


Il existe un point fragile sur le marché monétaire tôt le matin en Asie.

Pendant cette période d'une à deux heures où les traders américains rentrent chez eux, les marchés de Singapour et de Hong Kong ne sont pas encore tout à fait opérationnels. L'heure du crépuscule est une période pendant laquelle les devises normalement stables peuvent soudainement perdre la raison.

C’est arrivé jeudi 3 janvier, lorsque le yen a bondi de 3 % contre le dollar américain et de 8 % contre la lire turque en quelques minutes vers 6h30, heure de Hong Kong, ou 17h30 à New York.

Pendant cette courte période, même si les marchés australiens et néo-zélandais sont ouverts au trading, les volumes des marchés monétaires sont généralement au plus bas. Selon CLS, un fournisseur de services de règlement en devises, la période de trading la plus faible se situe environ entre 5 et 6 heures à Hong Kong.

Jeudi, le drame a été exacerbé par un jour férié au Japon, ce qui signifie que les traders des principales banques de Tokyo n'étaient pas à leur bureau. Comme peu d'institutions étaient actives depuis le début des échanges asiatiques, les petits investisseurs japonais semblent avoir joué un rôle plus important dans la fixation des prix.

Les soi-disant flashs crash du forex ont jusqu’à présent été de courte durée et n'ont pas provoqué de détresse majeure dans les banques ou les autres institutions financières. Jeudi, le yen a rapidement cédé une partie de ses gains contre le dollar, bien qu'il soit resté en hausse de 1,9 % au milieu de l'après-midi, heure de Hong Kong.

Néanmoins, ces mouvements soudains ont suscité des inquiétudes quant à la fiabilité de l'un des marchés financiers les plus importants au monde. Même des fluctuations temporaires des devises peuvent causer du tort aux personnes qui changent de l'argent avant les vacances pour partir à l'étranger ou aux entreprises qui tentent de rapatrier leurs revenus à l'étranger.

Ce n'est pas la première fois que le "Twilight Trading Hour" entraîne une diminution de liquidité et des mouvements violents des taux de change.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/turnover-forex.PNG


Le 7 octobre 2016 vers minuit (heure britannique), la livre sterling avait plongé de près de 9 % par rapport au dollar en quelques secondes. Une grande partie de cette chute avait été rapidement inversée, même si la livre était restée considérablement basse plusieurs heures après sa chute.

Dans un rapport ultérieur, des chercheurs de la Banque des règlements internationaux avaient imputé la chute soudaine de la livre à une heure de la journée où peu de cambistes sont à leur bureau.

Le crash éclair de la livre avait fait suite à une chute soudaine de 8 % du rand sud-africain par rapport au dollar américain, le 10 janvier 2016, à peu près au même moment de la journée.

Contrairement aux actions, qui se négocient sur une seule bourse avec des heures de trading fixes, les paires de devises peuvent être négociées 24 heures sur 24 sur de multiples supports dans le monde entier.

Malgré la nature ininterrompue du marché, la plupart des transactions mondiales en devises ont lieu pendant le chevauchement des heures de travail aux États-Unis et en Europe. Selon les dernières données de la BRI, le Royaume-Uni et les États-Unis traitent plus de la moitié des transactions quotidiennes du forex.

Singapour, la plus grande plaque tournante des changes en Asie, traite environ 7,9 % des transactions. Le fuseau horaire de la ville a une heure de retard sur le Japon, qui traite 6,1 % des transactions.

Un broker basé à Singapour a indiqué que ses clients lui demandent parfois d'acheter ou de vendre des devises tôt dans la matinée en Asie, mais qu'il doit faire attention à cause de la liquidité faible du marché à cette heure. S'il doit vendre 100 millions d'euros à Singapour à 6 heures, par exemple, il le fait généralement par petits morceaux, de peur de déplacer le marché. À 15 heures (heure locale), lorsque le trading des devises à Londres est opérationnel, il peut vendre ce montant en une fois, sans grande réaction du marché.

Certains observateurs du marché ont imputé ces mouvements à des événements spécifiques. La hausse de la devise japonaise était survenue quand Apple avait abaissé ses prévisions de ventes pour le quatrième trimestre, ce qui, d'après les traders, avait provoqué l'achat de yen en raison de son statut traditionnel de refuge sur les marchés volatils.

Les géants de la technologie dont l'importance pour les investisseurs mondiaux s'est accrue ces dernières années publient souvent des résultats ou d'autres nouvelles après 16 heures. Heure de l'Est, avec des téléconférences et des rapports d'analystes qui s'étendent parfois dans les heures suivantes.

La baisse soudaine de la Livre Sterling en octobre 2016 était survenue peu après un discours du président français François Hollande au sujet des négociations difficiles avec le Royaume-Uni sur le Brexit.

Mais dans les deux cas, ce qui semblait avoir le plus d'importance était la situation générale du marché. Les chercheurs de la BRI ont plus attribué le crash-éclair de la livre sterling à la liquidité faible du marché et au sentiment généralement fébrile du marché qu'à la réaction au discours de M. Hollande.

En ce moment, des semaines de ségrégation sur le marché ont laissé les investisseurs surexcités, créant ainsi un contexte propice aux mouvements soudains des marchés.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums