#1 13-10-2017 17:18:10

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4532
Site web

La CySEC définit les règles pour les CFD de crypto-monnaies

La CySEC définit les règles pour les CFD de crypto-monnaies

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/crypto-monnaies-1.jpg


Le régulateur financier de Chypre, CySEC, a publié une directive décrivant ses exigences pour les brokers FX et CFD sous licence CIF qui proposent des transactions en Bitcoin, Ethereum et autres crypto-monnaies. Comme les prix de ces monnaies virtuelles ont atteint des sommets inégalés, les volumes de trading des courtiers de change dans tous les domaines du numérique grimpent également - et pour certains brokers, les crypto-monnaies représentent un bon pourcentage de leur activité de trading globale.

fleche L'effet de levier maximum a été fixé à 5:1
fleche Le volume des opérations en crypto-monnaies ne doit pas dépasser 15% du volume total d'un courtier
fleche Les courtiers doivent utiliser plus d'un fournisseur de flux pour chaque devise numérique
fleche Les instruments en crypto-monnaies ne sont pas soumis aux droits de passeport MiFID

Les courtiers réglementés à Chypre devront respecter les mêmes exigences que les autres produits financiers qu'ils proposent. Les risques élevés associés aux crypto-monnaies ont été décrits dans un communiqué séparé.

Les brokers qui offrent des CFD sur les crypto-monnaies devront informer ouvertement les clients sur un certain nombre de facteurs spécifiques à la classe d'actifs. Les sociétés d'investissement chypriotes devront indiquer qu'il n'existe pas de cadre réglementaire régissant les crypto-monnaies.

Des risques plus élevés devront être spécifiquement mentionnés et une  volatilité forte devra être spécifiquement mise en évidence pour être une cause potentielle de pertes significatives. Les investisseurs qui négocient des crypto-monnaies ne seront pas en mesure de plaider pour une indemnisation des pertes par le biais du Fonds d'indemnisation des investisseurs.

En plus d'une surveillance appropriée des risques, de leur gestion et de la tenue des registres, les brokers devront uniquement utiliser des fournisseurs de liquidité réglementés dans la juridiction où ils sont établis.

Tous les fournisseurs de liquidités devront être surveillés et devront respecter les procédures de diligence raisonnable menées par le CIF. Les courtiers sont également mandatés pour utiliser plus d'un flux qui assure la tarification précise de l'actif et la meilleure exécution par recoupement des taux. Dans le cas où un CIF choisit de n'utiliser qu'un seul fournisseur de liquidité, il devra trouver un moyen de conserver un registre sur la façon dont les meilleures pratiques d'exécution sont respectées.

Les courtiers devront également divulguer clairement au client comment les cours acheteur et vendeur sont calculés.

Comme il n'existe pas de cadre réglementaire européen régissant les crypto-monnaies, le CySEC indique que le produit n'est pas couvert par la directive MiFID. Les produits tomberont donc en dehors des obligations du CIF en vertu de la loi.

Enfin et surtout, les courtiers ne sont pas autorisés à exercer leurs droits de passeport en vertu du droit de l'UE. Ce point s'applique aux pays à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE. Les entreprises seront pleinement responsables d'évaluer l'état de l'offre dans chaque pays où elles offrent leurs services et de se conformer aux règles et règlements locaux.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/Bitcoin-campaign-banner-728x90-FR.jpg


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums