#1 24-08-2016 18:28:12

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4713
Site web

Investment Trends : le nombre de traders CFD diminue en Australie

Rapport d'Investment Trends : le nombre de traders CFD diminue en Australie

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/investment-trends.JPG


Le rapport 2016 d'Investment Trends a montré que le marché des contrats pour différence (CFD) en Australie a diminué malgré la volatilité accrue des marchés pendant la période de l'enquête. En 2015, il y avait 43.000 traders de CFD actifs en Australie contre 37.000 en 2016.

Le Dr Irene Guiamatsia, analyste senior chez Investment Trends, a déclaré : "les chiffres sont quelque peu surprenants parce que dans les années précédentes, nous avons vu une augmentation du nombre de traders. Apparemment, la volatilité n'a pas attiré autant de traders que prévus. Le nombre de nouveaux traders en 2016 est comparable à celui de 2015, mais de nombreux traders actifs ont arrêté le trading, probablement parce qu'ils n'ont pas réussi à identifier les bonnes opportunités d'investissement."

Nombre de traders CFD actifs en Australie :

2014 : 42.000
2015 : 43.000
2016 : 37.000

Investment Trends a été surpris par les résultats, mais pas les courtiers CFD qui ont confirmé les chiffres de l'enquête.

En regardant de près ce qui est arrivé sur le marché pendant la période de l'enquête, nous pouvons voir au moins trois raisons qui expliquent la baisse du nombre de traders CFD actifs.

Raison n°1 - La volatilité des marchés

Auparavant, la volatilité des marchés pouvait inspirer et attirer les traders sur le marché, mais il semble que cette fois elle les a découragés. La volatilité peut créer des opportunités de trading, mais si elle est trop forte, elle peut aussi créer de la peur et de l'incertitude dans l'esprit des traders. Apparemment, cette année les traders ont été submergés par la volatilité, d'où leur décision de rester à l'écart.

L'enquête montre que le nombre de nouveaux traders qui arrivent sur le marché est comparable aux autres années. La diminution du nombre de traders est donc du coter des traders déjà actifs qui ont réduit leur activité de trading.

Raison n°2 - Les changements réglementaires

L'Australie est un marché étroitement réglementé et de nouveaux règlements continuent d'être mis en œuvre par la Securities and Investments Commission australienne (ASIC), le premier organisme de réglementation du pays pour les services financiers.

Dans le même temps, l'industrie a vu un certain nombre de courtiers qui ont abandonné leurs activités en Australie à cause des exigences réglementaires ou du fait qu'il est plus difficile d'attirer de nouveaux clients Australiens.

Raison n°3 - Nécessité d'une formation au trading

Un des résultats intéressants de l'enquête tourne autour de la formation au trading. Apparemment, les traders de CFD, en particulier les nouveaux, souhaitent obtenir plus de formation de leurs courtiers. Que ce soit à travers des séminaires, des webinaires ou d'autres supports d'éducation, il semble que les nouveaux opérateurs reconnaissent leur besoin d'être éduqués pour trader avec des CFD. C'est un domaine où les fournisseurs de CFD semblent s'être concentrés cette année.

Les traders de CFD souhaitent changer de broker

Selon la même enquête, le nombre de traders de CFD qui cherchent à changer de broker est en hausse. Un peu moins de la moitié des traders actifs souhaitent changer de broker au cours des 12 prochains mois (44%, contre 35% il y a un an). L'enquête a révélé que le tiers de ce groupe est indécis quant au choix du broker. Un détail intéressant de l'enquête a montré que les grands brokers CFD sont en mesure de conserver leurs clients actifs. Les autres brokers réussissent à attirer de nouveaux et plus jeunes traders qui souhaitent changer de brokers, ce qui explique la compétition dans ce segment du marché.

Nombre de traders par pays :

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/nombre-traders-cfd.JPG


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums