Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 29-04-2022 14:51:25

Climax
Administrateur
Inscription: 30-08-2008
Messages: 5 148
Windows 10Firefox 99.0

Admiral obtient une licence canadienne pour son offre de CFDs

Admiral Markets obtient une licence canadienne pour son offre de CFDs

admirals.png

Admiral a fait son entrée sur les marchés nord-américains en obtenant une licence de l'autorité de régulation au Canada, a annoncé vendredi le courtier basé en Estonie.

Son entité locale, Admiral Markets Canada Limited, est devenue membre de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et s'est enregistrée en tant que courtier en valeurs mobilières.

L'OCRCVM supervise les courtiers en valeurs mobilières, les courtiers et les activités de trading sur les marchés de la dette et des actions au Canada. Les fonds des clients canadiens d'Admirals seront protégés par le Fonds canadien de protection des investisseurs (FCPI).

"L'obtention de cette licence au Canada est une étape stratégique pour la société, car c'est la première licence que nous obtenons dans la région de l'Amérique du Nord", a déclaré Sergei Bogatenkov, PDG d'Admirals. Il a ajouté que cette nouvelle licence s'inscrit dans la stratégie du courtier visant à se positionner au niveau mondial.

Un broker CFD réglementé

Avec cette nouvelle licence, la société, sous la marque Admirals, fournira des services d'exécution uniquement pour les contrats à différence (CFD) aux clients de l'Ontario et de la Colombie-Britannique. Bien que les services soient limités à deux États dans un premier temps, la société prévoit d'étendre sa portée à l'ensemble du pays au cours des prochaines années.

Le broker a révélé qu'il souhaite observer la demande pour ses produits sur le marché canadien et qu'il proposera des arguments de vente uniques pour se différencier.

Désormais, Admirals opère principalement sur les marchés européens et quelques autres marchés d'outre-mer en dehors du continent avec des licences locales.

"Ces dernières années, nous avons ouvert de nouvelles régions, ce qui nous permet d'offrir un accès aux marchés financiers pour tout le monde et à tout moment. Il s'agit d'une autre histoire à succès et de la poursuite de nos plans d'expansion", a ajouté Bogatenkov.

"Indépendamment du fait qu'il s'agit d'un déplacement en dehors de nos marchés principaux en Europe, nous sommes convaincus que les leçons apprises et en particulier les synergies linguistiques avec la région où nous commençons nos opérations devraient nous permettre d'adapter apparemment avec succès notre opération au Canada."

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, invités: 1
[Bot] CCBot

Pied de page des forums