#1 30-06-2016 14:52:11

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4658
Site web

Document CySEC : relation entre brokers et fournisseurs de liquidités

La CySEC publie un document de consultation sur la façon dont les courtiers utilisent les fournisseurs de liquidités

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/cysec.jpg


La CySEC vient de publier son cinquième document de consultation pour l'année au sujet de la réglementation des entreprises d'investissement de Chypre. Le document parle des fournisseurs de liquidités (LP) et plus particulièrement de la façon dont les courtiers les utilisent pour effectuer leur devoir de diligence.

Selon le régulateur, les brokers ne devraient pas être dépendants d'un seul fournisseur de liquidité et choisir les contreparties avec diligence. Le document de consultation souligne que la dépendance excessive sur un seul LP n'est pas interdite, mais que les courtiers devraient prendre des mesures pour ne pas être trop dépendants.

La CySEC s'inquiète de l'exposition des courtiers au risque de contrepartie depuis que certains courtiers ont eu des problèmes de retrait avec le fournisseur de liquidité Fortress Prime.

Pour la CySEC, les fournisseurs de liquidités / market makers qui ne sont pas situés dans un pays membre de l'UE devraient être réglementés par une société d'investissement réglementée dans un pays tiers. La contrepartie devrait posséder une autorisation de l'entreprise d'investissement et lui offrir une manière vérifiable pour évaluer son capital.

Si un courtier est prêt à utiliser un fournisseur de liquidité non réglementé, il devra obtenir la preuve que l'entreprise en question compense tous les trades auprès d'une société réglementée dans l'UE. Le fournisseur de liquidité devra démontrer qu'il a au moins 10% de ratio de capital, sinon, les courtiers devront réserver un capital supplémentaire d'au moins 2.000.000 € de plus dans leur bilan.

Cliquez ici pour lire le document (PFD en anglais).


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums