#1 02-06-2014 16:01:45

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4707
Site web

Australie : les courtiers CFD étrangers et nationaux s'affrontent

Australie : les courtiers CFD étrangers et nationaux s'affrontent

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/Australian-Competition-and-Consumer.jpg


La lutte entre les principaux courtiers CFD Australiens et étrangers à plus à voir avec la protection de leur position sur le marché qu'avec la protection des clients.

Nous avions déjà parlé des nouvelles règles du régulateur financier en Australien et du groupe de courtiers appeler "Australia CFD Forum" ayant pour objectif d'améliorer le fonctionnement, la transparence et la compréhension des investisseurs dans l'industrie des CFD en Australie.

Le forum à l'époque se composait de six courtiers CFD de premier plan au service des traders Australiens (London Capital Group, City Index, CMC Markets, IG Group, Saxo Bank et GFT) ; et nous avions constaté que les plus grands courtiers Australiens comme AxiTrader ou Pepperstone étaient exclus du forum.

Eh bien, il semble que les six ont été réduits à trois, CMC, IG, et GFT UK, ces entreprises sont toutes basées à l'étranger. Le journal australien, Sydney Morning Herald, rapporte que les trois ont connu un certain succès dans leurs efforts de lobbying pour modifier la loi régissant l'utilisation des fonds de la clientèle - en particulier que l'argent des clients doit être séparée et protégée (compte ségrégué), ce qui pour le moment n'est pas obligatoire en Australie.

Jaclyn Klein, vice-président de FXCM pour Corporate Communications, est cité par le journal en disant : "S'il y avait des mouvements réglementaires en Australie pour empêcher la mise en commun des fonds des clients, nous serions favorables." Les fonds des clients de FXCM au Royaume-Uni sont séparés conformément à la lois en vigueur.

La plupart des courtiers conviennent que la séparation de l'argent des clients avec les fonds propres des brokers est une bonne chose, mais d'autres modifications proposées avantagent clairement les plus grands courtiers basés à l'étranger. AxiTrader a été cité dans l'article en disant que les nouvelles normes proposées par l'Australian Competition and Consumer Commission (ACCC) contenaient des "clauses d'exclusion et d'entente qui sont anticoncurrentielles et qui constituent une barrière pour les brokers Australiens. En outre, ces propositions sont entachées par des motifs apparents des demandeurs qui cherchent à améliorer leurs positions sur le marché Australien".

Pourquoi n'y a-t-il pas de courtiers australiens dans le forum CFD Australien ? Et pourquoi ces différences d'opinions ?

La réponse se trouve peut-être dans la faillite du courtier étranger MF Global qui détenait près de 15% du marché des CFD en Australie. MF Global avait apparemment déplacé la plupart de l'argent des clients Australiens à l'étranger, ces clients ont donc eu des difficultés pour de rapatrier leur argent.

Après la faillite de MF Global, la réaction en Australie - un marché très important et en pleine croissance - n'a pas été contre les brokers CFD en général, mais contre les brokers étrangers, conduisant à une croissance rapide des brokers forex et CFD australiens comme AxiTrader et Pepperstone.

Le directeur de Pepperstone, Owen Kerr, tout en précisant que sa société n'est pas opposée aux modifications spécifiques proposées, a noté :

"Il est important de noter qu'il n'y a pas de courtiers Australiens dans le forum CFD et pourtant, ils prétendent représenter l'industrie des CFD en Australie. Ce type de lobbying existe aux USA où nous pouvons voir leur puissance anticoncurrentielle et c'est une chose que nous ne devons pas accepter dans le système politique Australien.

Nous nous opposons aux entreprises étrangères opérant sous la couverture du forum CFD australien pour établir un changement dans la législation australienne et protéger leur position sur le marché ".


Ce jeu de pouvoir entre les entreprises étrangères et nationales en Australie devrait continuer dans les mois à venir. Le marché Australien est très convoité, l'Australie est aussi un point de courtage majeur pour les traders chinois.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums