#1 24-08-2013 17:09:55

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4660
Site web

La CySEC lève l'interdiction de solliciter des clients hors de l'EU

La CySEC lève l'interdiction de solliciter
des clients extérieurs à l'UE


http://www.broker-forex.fr/img/regulation/cysec.jpg http://www.broker-forex.fr/img/regulation/mifid.jpg



La Securities and Exchange Commission de Chypre (CySEC) a annoncé que les entreprises d'investissement (CIF) ne sont pas tenus d'appliquer les décisions de la circulaire publiée en juillet. La CySEC avait pris la décision d'interdire aux brokers forex basés à Chypre de solliciter des clients extérieurs à l'Union européenne, sauf s'ils étaient en mesure de fournir une autorisation des régulateurs financiers de chaque pays.

L'abandon de ces règles est probablement dû aux pressions exercées par l'industrie du trading et l'Association of Cyprus International Investment Firms (ACIIF).

Chypre s'est développé pour devenir une place financière qui relie l'Europe à l'Asie et au Moyen-Orient. Cette petite nation de 1,1 millions d'habitants fait partie de l'UE, elle offre de ce fait l'accès à une réglementation reconnue et à une infrastructure saine pour faire des affaires.

La circulaire no: CI144-2013-24 a été communiquée par Demetra Kalogerou, présidente de la Cyprus Securities and Exchange Commission : La directive européenne 2004/39/EC relative aux marchés d'instruments financiers ne réglemente pas la prestation / la performance des services / les activités d'investissement dans les pays tiers.

Un total de cinq points ont été évoqués, dont le plus important : "La présente circulaire de la Commission remplace les circulaires CI144-2013-22 et CI144-2013-22A en rapport à l'objet ci-dessus qui a été retiré."

Les grands courtiers forex européens comme FxPro, IronFX et Saxo Bank ont mis en place des opérations à Chypre pour répondre aux différents besoins de leur stratégie d'entreprise. Il y a un total de 140 entreprises de services financiers enregistrées dans le pays.

Au cours des cinq dernières années la CySEC a réalisé plusieurs audits d'entreprises et a émie des amendes aux entreprises qui ne respectent pas les directives de conformité des organismes de réglementation. La CySEC a fait évoluer ses activités et son point de vue en ce qui concerne les produits dérivés. Le régulateur a été le premier à approuver les options binaires, il maintient une position forte sur les questions liées à la conformité des entreprises de services financiers.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums