Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 02-12-2021 14:57:48

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 402

Cartel des changes : L'agence antitrust inflige une amende à 4 banques

Cartel des changes : L'agence antitrust de l'UE inflige une amende de 390 millions de dollars à quatre banques

juge.JPG

La Commission européenne a infligé une amende totale de 344 millions d'euros (environ 390 millions de dollars) à quatre banques, dont UBS, Barclays, NatWest (anciennement RBS), HSBC et Credit Suisse, pour leur participation à une entente sur le marché des changes, a annoncé jeudi le régulateur antitrust de l'UE.

Cette lourde sanction est intervenue alors que les banques ont accepté de régler l'affaire. Les banques ont discuté et partagé des informations sensibles et des plans de trading sur un salon de discussion appelé "Sterling Lads" pour le trading au comptant des devises du G-10.

HSBC devra payer la pénalité la plus élevée, soit 174,3 millions d'euros, tandis que Barclays devra payer 54,3 millions d'euros. NatWest, qui s'est séparée de RBS l'année dernière, doit payer 32,5 millions d'euros d'amendes, tandis que Credit Suisse doit cracher 83 millions d'euros.

UBS, cependant, a évité la pénalité grâce à une "immunité totale", car elle a dénoncé le scandale.

Barclays, RBS et HSBC ont bénéficié d'une réduction de 10 % du montant initial de l'amende, car elles ont reconnu leur participation au cartel du change, mais Credit Suisse n'a bénéficié d'aucune réduction, car elle n'a pas coopéré avec les autorités dans le cadre de l'enquête.

La répression des cartels financiers

"Nos décisions d'infliger des amendes à UBS, Barclays, RBS, HSBC et Credit Suisse en matière d'ententes envoient un message clair : la Commission reste déterminée à garantir un secteur financier sain et compétitif, essentiel pour l'investissement et la croissance", a déclaré Margrethe Vestager, responsable de la concurrence en Europe.

"Les activités de trading de devises au comptant constituent l'un des plus grands marchés financiers du monde. Le comportement collusoire des cinq banques a porté atteinte à l'intégrité du secteur financier au détriment de l'économie et des consommateurs européens."

Elle a également souligné qu'il s'agissait de la sixième enquête sur les cartels menée par les régulateurs européens depuis 2013.

NatWest a déclaré dans un communiqué : "Nous sommes heureux d'avoir conclu cet accord concernant une faute grave qui a eu lieu dans un seul salon de discussion, et qui a impliqué un ancien employé de la banque, il y a environ une décennie."

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums