Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-06-2021 13:41:30

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 281

La banque centrale russe met sur la liste noire les principaux brokers

La banque centrale russe met sur la liste noire les principaux brokers forex

banque-centrale-russe.jpg

La Banque centrale de Russie, principale autorité de régulation financière du pays, a publié mardi une longue liste de sociétés de services financiers étrangères interdites d'activité dans le pays.

La liste comprend les noms de 1 820 sociétés offrant des services financiers, dont environ 500 brokers forex. Le régulateur russe a interdit de nombreux brokers de devises, quelle que soit leur taille.

Le régulateur n'a pas détaillé les méthodes utilisées pour établir la liste, mais l'inclusion de certaines grandes entités disposant d'une licence internationale, comme Interactive Brokers, Swissquote, Forex Club, FxOpen et Alpari, soulève des questions.

En outre, la liste comprend de nombreuses plateformes de trading de crypto-monnaies et des sociétés proposant des options binaires.

La banque centrale russe a souligné que les noms figurant sur la liste présentent des signes de pyramides financières et de prêteurs illégaux. Le régulateur bloquera l'accès à toutes les entreprises ajoutées à la liste noire et travaillera avec les forces de l'ordre pour d'autres actions.

S'agit-il d'une mesure de répression à l'encontre du secteur ?

La Commission a également précisé que toute société de services financiers souhaitant opérer en Russie doit obtenir une licence de la banque centrale ou être enregistrée auprès d'elle. "Si cette condition n'est pas remplie, il est fort probable que l'organisation opère illégalement et que les consommateurs puissent être trompés", indique le communiqué.

Lors d'une conférence de presse à laquelle ont participé le premier vice-gouverneur de la Banque centrale de Russie, Sergey Shvetsov, et le directeur du département de lutte contre les pratiques déloyales, Valery Lyakh, le régulateur a présenté ses travaux de lutte contre les activités illicites sur les marchés financiers.

"Nous avons analysé plusieurs années d'expérience dans la répression des activités illégales [des participants professionnels] et sommes arrivés à la conclusion que l'étape d'identification et de collecte des preuves représente environ 30 % de l'ensemble du processus de suppression, qui est l'étape la plus longue en raison de diverses raisons de procédure. Nous avons donc pris la décision d'informer nos citoyens sur les participants illégaux [déjà] identifiés avant que leurs activités ne soient supprimées", a déclaré M. Shvetsov.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums