Qu'est-ce que la Vente à Découvert en Bourse ?

Vente à découvert

Si le trading consiste basiquement à acheter une valeur pour la revendre ensuite plus chère, alors que faire lorsque les marchés restent désespérément à la baisse ? Regarder nos actifs se déprécier sans rien faire ? Attendre les beaux jours ? Il y a mieux : la vente à découvert (short selling, en anglais). Avec cette technique de trading controversée, c'est l'inverse : on parie sur la baisse de l'action. Explications.

 

Définition - Vente à Découvert en Bourse

La vente à découvert en bourse consiste à vendre à terme un actif qu'on ne possède pas au moment de sa vente, mais que l'on parvient à détenir au moment de sa livraison.

En pratique, une vente à découvert est réalisée de la manière suivante :

  1. J'emprunte un actif à mon courtier,
  2. Je vend ce titre en anticipant une baisse de son cours,
  3. Une fois son cours au plus bas, je le rachète,
  4. Je rembourse le titre à mon courtier en empochant la différence entre le prix d'achat et le prix de vente.

 

Bourse - Vente à Découvert et Vente à Terme

La vente à découvert diffère de la vente à terme.

Par exemple, vendre d'avance une production agricole est à la fois une vente à découvert (on ne possède pas encore l'objet de la vente) et une vente à terme.

Sur les marchés financiers, en revanche, on parlera de vente à terme pour les produits dérivés, Futures et options, et de vente à découvert pour le marché au comptant, où c'est une opération délicate et réglementée.

 

Vente à Découvert - Exemple

Pour bien comprendre comment fonctionne la vente à découvert, considérons l'exemple suivant :

J'ouvre un compte de trading avec 1 000 dollars. Je désire vendre 2 actions Apple dont le cours de bourse est de 500 dollars. Sur ma plateforme de trading, j'appuie sur le bouton Sell. J'attends que le cours de l'action Apple baisse à 490 dollars. Je ferme ma position vente à découvert et je gagne 20 dollars (500 - 490 × 2 = 20).

 

Vente à Découvert et CFD

La vente à découvert est beaucoup plus facile à réaliser sur les produits dérivés comme les CFD que sur le marché boursier actions. Sur sa plateforme de trading, le trader a la possibilité de vendre directement un titre financier sans le détenir.

Les deux grands avantages de la vente à découvert sur CFD sont les suivants :

  • Leur coût très faible,
  • Le grand choix d'instruments disponibles (actions, taux de change, indices, contrats à terme, matières premières, obligations, ETF).

 

Vente à Découvert, AMF et régulation

La vente à découvert est une technique réglementée qui fait l'objet d'une grande surveillance de la part des différents régulateurs, notamment l'AMF en France.

Tous les instruments financiers ne sont pas disponibles à la vente à découvert et ce, en raison de leur liquidité. Quand un titre n'est pas suffisamment liquide, il y a moins d'offres de prêt de titre sur le marché et le coût devient trop important.

C'est pourquoi la vente à découvert est plus facile sur les produits dérivés. De même, sur le marché du Forex, la vente à découvert fait même partie intégrante du trading Forex puisque vendre une paire de devises suppose une spéculation à la baisse d'une des deux monnaies.

 

Vente à Découvert - Interdite ou pas ?

La vente à découvert à été interdite à différentes périodes de l'histoire. Il s'agit d'interdictions temporaires liées à des périodes de crises boursières.

Lors de telles périodes de crises, même des titres liquides peuvent ne plus être disponibles à la vente à découvert. Par exemple, en 2011, l'AMF avait interdit la vente à découvert de certains titres comme AXA, BNP Paribas, Natixis ou encore la Société Générale, afin de protéger les entreprises des abus des spéculateurs.

Précédent : CFD - DMA ou Market Maker ?
 Suivant : Le trading des crypto-monnaies : CFD, places de marché (exchange)