4 – ENTREES EN POSITION

Les Tortues utilisaient des systèmes relatifs d’entrée en position, chacun basé sur le système de breakout de canal de Donchian.

Le trader lambda pense majoritairement en termes de signaux d’entrée en parlant d’un système particulier de trading. Il croit que l’entrée est l’aspect le plus important d’un système de trading.

Il serait très surpris de découvrir que les Tortues utilisaient un système d’entrée en position très simple basée sur des breakout de canaux, mis au point par Richard Donchian.

Les Tortues avaient des règles pour deux systèmes de breakout différents mais relatifs que nous appelions système 1 et système 2 .Nous avions toute latitude pour allouer autant de notre capital que nous souhaitions au système que nous voulions. Certains d’entre nous choisissaient de trader tout le capital en utilisant le système 2 d’autre utilisaient à 50 % le système 1 et 50 % de système 2, alors que d’autres choisissaient des mixes différents.

Système 1 – un système court terme basé sur un breakout à 20 jours
Système 2 – un système long terme plus simple basé sur un breakout à 55 jours

 

Breakouts

Un breakout est défini par le dépassement du plus haut ou plus bas sur un nombre particulier de jours. Ainsi un breakout à 20 jours sera défini comme un dépassement du plus haut ou plus bas des 20 derniers jours.

Les Tortues tradaient toujours le breakout quand il était dépassé durant la journée et n’attendaient pas la clôture du jour où l’ouverture du jour suivant. Dans le cas de gap à l’ouverture, les Tortues entraient en position à l’ouverture si le marché ouvrait au-delà du prix du breakout.

Entrée système 1 – les Tortues entraient en position quand le prix dépassait d’un simple tick le plus haut ou plus bas des 20 jours précédents. Si le prix dépassait le plus haut à 20 jours, alors les Tortues achetaient une Unité pour initier une position long sur le marché correspondant. Si le prix descendait d’un tick en dessous du plus bas des 20 derniers jours, les Tortues vendaient une Unité pour initier une position short.

Le signal d’entrée de breakout du système 1 était ignoré si le dernier breakout avait abouti à un trade gagnant. Note : A propos de cette condition, le dernier breakout était défini comme le dernier breakout sur le marché considéré, que ce breakout particulier ait été pris ou non, ou ait été éliminé à cause de cette règle. Ce breakout devait être considéré comme un breakout perdant si le prix suivant la date du breakout bougeait de 2N contre la position avant qu’une sortie gagnante 10 jours n’apparaisse.

La direction du dernier breakout était indépendante de cette règle : Ainsi, un breakout long perdant ou un breakout short perdant autorisait un nouveau breakout suivant comme une entrée valide, indépendamment de sa direction (long ou short).

Toutefois dans le cas où un breakout d’entrée de système 1 était éliminé parce que le trade précédent avait été gagnant, une entrée devait être faite par le système de breakout à 55 jours pour éviter de rater les grandes tendances. Ce breakout 55 jours était considéré comme point de breakout de sécurité.

À n’importe quel moment, si vous êtes hors du marché, il doit toujours y avoir un prix qui vous déclenchera une entrée short et un autre prix différent plus haut qui vous déclenchera une entrée longue. Si le dernier breakout était un perdant, alors le signal d’entrée devrait être plus près du prix courant (soit le breakout 20 jours) que s’il avait été un gagnant, auquel cas le signal d’entrée serait alors plus loin, au breakout à 55 jours.

Entrée système 2 – Entrée quand le prix dépasse d’un simple tick le plus haut ou plus bas des 55 jours précédents. Si le prix dépassait le plus haut à 55 jours, alors les Tortues achetaient une Unité pour initier une position long sur la valeur correspondante. Si le prix descendait d’un tick en dessous du plus bas à 55 jours, les Tortues vendaient une Unité pour initier une position short.

Tous les breakouts du système 2 devaient être pris, que le breakout précédent ait été gagnant ou pas.

 

Unités supplémentaires

Les Tortues entraient en position long avec une simple Unité sur les breakouts et additionnaient à ces positions des incréments de ½ N. Cet incrément de ½ N était basé sur le prix réalisé lors de l’ordre précédent : Ainsi si un ordre initial de breakout dérapait (slippage) de ½ N, alors le nouvel ordre était 1 N entier après le breakout pour prendre en compte le dérapage (slippage) de ½ N, plus le ½ N normalement additionné. Et cela pouvait continuer jusqu’au nombre maximum autorisé d’Unité. Si le marché bougeait suffisamment rapidement, il était possible d’atteindre le maximum de quatre Unités en une seule journée.

Exemples :

OR :
N=2,5
Breakout 55 jours = 310
Première Unité à 310
Seconde Unitéà 310 + ½ *2,5 = 311,25
Troisième Unité à 311,25 + ½* 2,5 = 312,5
Quatrième Unité à 312,5 + ½ *2,5 = 313,75

Pétrole Brut :
N=1,2
Breakout 55 jours = 28,3
Première Unité à 28,3
Seconde Unitéà 28,3 + ½ *1,2 = 28,9
Troisième Unité à 28,9 + ½ *1.2 = 29,5
Quatrième Unité à 29,5 + ½ *1.2 = 30,1

 

La Rigueur

Il était demandé aux Tortues d’être très rigoureux dans la prise des signaux d’entrée, parce que la majorité des profits d’une année pouvaient venir seulement de deux ou trois gros trades gagnants. Si un signal était omis ou raté, cela pouvait grandement affecter les résultats de l’année.

Les Tortues ayant les meilleurs résultats de trading appliquaient rigoureusement les règles d’entrée. Les traders qui avaient les résultats les moins bons, et tous ceux qui furent éjectés du programme, rataient des entrées que les règles indiquaient.

Chapitre précédent Sommaire Chapitre suivant

 

Précédent : Le trading des corrélations forexSuivant : La théorie de Charles Henry DOW