Acheter la force vendre la faiblesse

Si les signaux arrivaient tous en même temps nous achetions toujours le marché le plus fort et ous vendions short le marché le plus faible dans un groupe. Nous devions aussi rentrer une seule Unité sur un seul marché au même moment. Par exemple, au lieu d'acheter les échéances de Février, Mars et Avril du brut au même moment, nous choisissions le contrat à échéance le plus fort, et qui avait un volume et une liquidité suffisant.

C'est très important ! A l'intérieur d'un groupe corrélé, les meilleures des positions longues sont sur les marchés les plus forts (qui d'ailleurs sur-performent presque toujours les marchés faibles du même groupe). Vice versa, les plus gros trades short gagnants étaient réalisés sur les marchés les plus faibles dans un groupe corrélé.

En tant que Tortues, nous utilisions différentes mesures pour déterminer la force et la faiblesse. La manière la plus simple est la plus habituelle était simplement de regarder les graphiques et d'en déduire celle qui semblait la plus forte (où la plus faible) par un examen visuel.

Certains déterminaient de combien de N le prix avait avancé depuis le breakout et achetaient le marché qui avait le plus bougé (en termes de N).

D'autres soustrayaient les prix de trois mois auparavant du prix actuel et divisaient par N courant pour normaliser les marchés. Le marché le plus fort avait la plus grande valeur, le marché le plus faible avait la plus faible valeur.

Toutes ces approches marchent bien. Le plus important est d'être long sur les marchés les plus forts et d’être short sur les marchés les plus faibles.

 

Roulage des contrats à échéance

Quand les contrats futures arrivent à échéance, il y a deux facteurs importants à prendre en compte avant de rouler sur un nouveau contrat.

Premièrement, il y a beaucoup de cas ou les contrats des mois proches dévoilent une bonne tendance, alors les contrats plus distants ne réussissent pas à monter au même niveau. Alors, ne roulez pas vers de nouveaux contrats tant que les mouvements des prix n'évoluent pas dans les mêmes proportions.

Deuxièmement, les contrats doivent être roulés avant que les volumes et l'intérêt évident du contrat qui expire ne diminuent « trop ». De combien est le « trop », dépend de la taille de l'Unité. En règle générale les Tortues roulaient les positions existantes vers le nouveau contrat mensuel quelques semaines avant l'expiration, à moins que le contrat du mois courant n’ait de réelles performances meilleures que les contrats des mois suivants.

 

Finalement

Cela conclut les Règles Complètes du Système de Trading des Tortues. Comme vous le pensez probablement, elles ne sont pas très compliquées.

Mais connaître ces règles n'est pas suffisant pour vous rendre riche. Vous devez être capables de les suivre.

Rappelez-vous que Richard Dennis disait : « J'ai toujours dit que vous pouviez publier les règles de trading dans le journal et que personne ne les suivrait. La clé du succès est la constance et la discipline. Presque tout le monde peut construire une liste de règles qui sont à 80 % aussi bonne que celles que nous avons enseignées à nos gars. Ce qu’ils ne pourront pas faire c'est leur donner la confiance de coller à ces règles, même quand les choses vont mal. » - de Market Wizards (Les Secrets Des Grands Traders), par Jack D. Schwager.

Peut-être que les meilleures preuves de cette vérité sont les performances des Tortues elles mêmes, plusieurs d'entre elles ne gagnaient pas d'argent. Ce n'était pas parce que les règles ne fonctionnaient pas; c’est parce qu'elles ne pouvaient pas et n'avaient pas suivi les règles. Par là même, peu de lecteurs de ce document réussiront à trader les Règles de Trading des Tortues. A nouveau, ce n'est pas parce que les règles ne marchent pas. C'est parce que le lecteur n'aura simplement pas la confiance de les suivre.

Les règles des Tortues sont très difficiles à suivre parce qu'elles dépendent de la capture de grandes tendances relativement rares. Ainsi, plusieurs mois peuvent passer entre des périodes de gains, quelquefois même un an ou deux. Durant ces périodes il est facile d'aboutir aux raisons de douter du système, et d'arrêter de suivre les règles :

Que se passe-t-il si les règles ne marchent plus ?
Que se passe-t-il si les marchés ont changé ?
Que se passe-t-il s'il manque quelque chose d'important dans les règles ?
Comment puis-je être sur que ça marche ?

Un membre des premières Tortues, qui fut radié avant la fin de la première année, suspecta que des informations avaient été cachées au groupe, et devint alors convaincu qu'il existait des secrets cachés que Richard ne voulait pas révéler. Ce trader en question ne pouvait simplement pas faire face au fait que ses faibles performances étaient dues à ses propres doutes, ce qui le conduisit à son incapacité à suivre les règles.

Un autre problème est la tendance à vouloir changer les règles. Beaucoup de Tortues, dans un effort de réduire les risques du système de trading, changèrent des règles sur des points subtils qui quelques fois avaient un résultat opposé à l'effet désiré.

Un exemple : ne pas prendre les positions aussi rapidement que les règles le spécifient (1 Unité tous les ½ N). Alors que cela peut paraître une approche plus conservatrice, la réalité pouvait être que, pour le type de système d'entrée qu'utilisaient les Tortues, ajouter des positions lentement pourraient accroître la chance qu'un retracement pourrait toucher le stop - résultant en perte - alors qu'une approche plus rapide pourrait permettre à la position d'éviter le retracement sans toucher les stops. Ce changement subtil pourrait avoir un impact majeur sur la fiabilité du système durant certaines conditions de marché.

Afin de construire le niveau de confiance dont vous avez besoin pour suivre les règles d'un système de trading, que ce soit le système des Tortues, quelque chose de similaire, ou un système complètement différent, il est impératif que vous réalisiez des recherches personnelles en utilisant le backtesting. Il n'est pas suffisant d'entendre par les autres qu'un système marche; il n'est pas suffisant de lire les résultats sommaires des recherches effectuées par d'autres. Vous devez le faire vous-même.

Salissez-vous les mains et impliquez-vous dans la recherche. Creusez dans les trades, examinez les comptes rendus journaliers de compte, devenez très familier avec la manière dont le système trade, et avec la taille et la fréquence des pertes.

Il est bien plus facile de supporter une période de perte de huit mois, si vous savez qu'il y a déjà eu plusieurs périodes d'une longueur équivalente sur les 20 dernières années. Il sera beaucoup plus facile d'ajouter des positions rapidement si vous savez qu'ajouter rapidement est un facteur clé de la profitabilité du système.

Chapitre précédent Sommaire Chapitre suivant

 

Précédent : Le trading des corrélations forexSuivant : La théorie de Charles Henry DOW