Menu

La journée des 4 sorcières - définition et moment où elle a lieu

journée des quatre sorcières

La journée des quatre sorcières correspond aux jours de l'expiration trimestrielle de quatre produits dérivés :

  • options sur indices
  • contrats à terme sur indices
  • options sur actions
  • contrats à terme sur actions

Cet événement d'expiration simultanée se produit quatre fois par an, le troisième vendredi de mars, juin, septembre et décembre. Plus précisément, pendant la dernière heure de la séance de bourse (15h00 - 16h00, heure locale de New York).

La journée des trois sorcières correspond aux troisièmes vendredis des autres mois, où seulement trois produits dérivés expirent :

  • options sur indices
  • contrats à terme sur indices
  • options sur actions

Ces jours-là, les expirations augmentent généralement le volume des transactions sur les options, les contrats à terme et les actions sous-jacentes, et augmentent parfois la volatilité du prix des titres concernés.

Pendant cette journée, de nombreux traders s'efforcent de clôturer et de couvrir leurs ordres de contrats à terme et d'options avant qu'ils n'expirent. En raison des volumes massifs et des mouvements rapides dans toutes les directions de divers instruments de trading, le marché peut devenir volatil et imprévisible à court terme.

Implications de la journée des 4 sorcières

Les journées des 4 sorcières génèrent une grande volatilité et une grande activité sur les marchés, car les contrats qui sont sur le point d'expirer peuvent nécessiter l'achat ou la vente du titre sous-jacent. Ces jours-là, en particulier dans la dernière heure de trading précédant la cloche de clôture, une augmentation de l'activité et de la volatilité peut se produire lorsque les traders ferment, renouvellent ou compensent leurs positions expirées.

Les volumes élevés observés pendant cette période peuvent entraîner une volatilité accrue, ce qui présente des opportunités pour certains opérateurs. Un trader possédant une variété d'actions à court terme qui pourraient être touchées par la journée des 4 sorcières doit être conscient des risques et des stratégies pour les atténuer. Dans le cas contraire, il est plus approprié de se retirer du marché avant cet événement.

Effets sur le marché

Les marchés à terme sont le théâtre de transactions importantes et de volumes considérables pendant la dernière heure de bourse. Les participants au marché qui effectuent ces transactions doivent décider de reconduire leurs contrats à terme et de conserver une position sur un contrat non échu, ou de liquider leur position à terme, qu'ils pourraient acheter ou vendre, en fonction de la direction de la transaction initiale.

Les traders d'options déterminent également si leurs options expirent dans l'argent ou hors de l'argent. Ces jours-là, les acteurs du marché ayant des positions importantes sur ces contrats peuvent avoir des incitations financières à essayer de pousser temporairement le marché sous-jacent dans une certaine direction pour affecter la valeur de leurs contrats. L'expiration oblige les opérateurs à agir avant un certain jour, ce qui augmente le volume des échanges sur les marchés concernés.

On dit souvent que la journée des 4 sorcières provoque la volatilité des marchés sous-jacents et des contrats échus, tant au cours de la semaine précédente que le jour de l'expiration. Dans certains cas, cela peut être vrai, mais parfois cela peut aussi être un événement assez calme, avec une volatilité moindre et un biais statistique à la hausse pendant la semaine où cet événement se produit et pendant l'événement lui-même.

Compensation des positions sur les marchés à terme

Un contrat à terme est un accord d'achat ou de vente d'un titre sous-jacent à un prix prédéterminé et à une date future spécifique, il exige que la transaction convenue ait lieu après l'expiration du contrat. Par exemple, un contrat à terme sur l'indice Standard & Poor's 500 (S&P 500) a une valeur de 250 fois la valeur de l'indice. Si l'indice a un prix de 2 000 $ au moment de l'expiration, la valeur sous-jacente du contrat est de 500 000 $, ce qui correspond au montant que le propriétaire du contrat est tenu de payer si le contrat arrive à expiration.

Pour éviter cette obligation, le propriétaire du contrat à terme ferme le contrat en le vendant avant son expiration. Après la clôture du contrat à échéance, l'exposition sur l'indice S&P 500 peut être maintenue en achetant un nouveau contrat à terme sur le même sous-jacent, mais avec une date d'échéance plus éloignée dans le futur. C'est ce que l'on appelle la prorogation d'un contrat à terme.

Options qui expirent

Les options qui sont "In The Money" (options qui génèrent des profits) présentent une situation similaire pour les traders qui sont en possession de contrats qui expirent. Par exemple, le vendeur d'une option d'achat couverte peut être tenu de livrer les actions sous-jacentes en sa possession si le cours de l'action clôture au-dessus du prix d'exercice de l'option qui expire. Dans cette situation, le vendeur de l'option a la possibilité de fermer la position avant l'expiration pour continuer à détenir les actions, ou de laisser l'option expirer et donc de devoir livrer les actions sous-jacente.

Journée des 4 sorcières et arbitrage

L'activité accrue pendant les jours des 4 sorcières peut également générer des inefficacités de prix, ce qui entraîne des possibilités d'arbitrage à court terme. Ces opportunités sont souvent les catalyseurs de grands volumes de transactions à la clôture de ces journées, car les opérateurs tentent de tirer profit de petits déséquilibres de prix par des transactions de courte durée avec de grands volumes de transactions qui peuvent être réalisées en quelques secondes.

Compte démo gratuit