Menu

Les brokers et le trading forex en Israël

Brokers en Israël

Situé au Moyen-Orient, l'Israël est un petit pays avec une histoire riche et longue qui remonte à l'époque pré-biblique. Ce pays de 8,6 millions d'habitants a une affiliation religieuse diversifiée, bien que la plupart de ses résidents professent la foi juive.

L'économie du pays a connu un essor rapide après 1948, en grande partie grâce à l'afflux d'immigrants occidentaux bien formés, qui ont contribué à son produit intérieur brut (PIB). L'Israël est l'un des pays ayant le plus haut niveau de vie dans la région du Moyen-Orient, avec un taux de chômage qui a atteint un niveau historiquement bas de 3,4 % en octobre 2019.

L'économie locale est principalement basée sur la connaissance, les principaux moteurs de la croissance étant la haute technologie et la fabrication industrielle. Le pays se classe au deuxième rang en termes de nombre de jeunes entreprises, dépassé seulement par les États-Unis. Il est le troisième plus grand nombre d'entreprises cotées au NASDAQ dans le monde, juste derrière la Chine et les États-Unis.

Certaines des plus grandes entreprises technologiques ont construit leurs premiers centres de recherche et de développement à l'étranger en Israël, notamment des géants comme Apple, Intel et Microsoft. L'Israël est également responsable de plus de 23% de toutes les exportations de diamants dans le monde.

Compte tenu de ce bilan économique impressionnant, il n'est pas surprenant que le lieu de naissance du peuple juif soit devenu une destination de premier choix pour de nombreux conglomérats, entrepreneurs et investisseurs multinationaux parmi les plus importants au monde, dont Berkshire Hathaway.

La popularité du trading forex s'est accrue ces dernières années, tout comme le volume des transactions exécutées dans le pays. Au début des années 2000, ce secteur était peu réglementé et de nombreuses entreprises basées à l'étranger ont essayé d'en tirer profit.

Cependant, les choses ont changé lorsque le gouvernement israélien a introduit un nouveau cadre réglementaire pour les brokers forex opérant dans le pays. Les réglementations ont été renforcées en 2015 pour faire face aux brokers offshores frauduleux qui ont précédemment infiltré le marché local du Forex.

Réglementation des brokers forex en Israël

Le trading forex est légal en Israël et le marché local est réglementé par l'Autorité israélienne des valeurs mobilières (ISA). Avant l'introduction de la nouvelle réglementation en 2015, il y avait un afflux de brokers étrangers qui desservaient le marché israélien avec des licences de centres offshore comme Chypre.

Les autorités ont décidé d'améliorer le cadre réglementaire afin de minimiser les risques et les pratiques frauduleuses des sociétés offshore. Les règlements sont exécutés en vertu de l'amendement 42 de la loi sur les valeurs mobilières.

Les brokers forex doivent recevoir des licences de l'Autorité israélienne des valeurs mobilières avant de pouvoir opérer légalement dans le pays. Diverses restrictions sont en place conformément aux conditions d'octroi des licences. Les sociétés commerciales étrangères doivent disposer d'un capital opérationnel suffisant pour pouvoir faire face à la volatilité du marché et au risque opérationnel.

Les sociétés titulaires d'une licence doivent présenter des rapports mensuels à l'ISA concernant les activités commerciales qu'elles mènent. Les brokers qui souhaitent demander une licence locale sont également classés en fonction de leur capital de départ.

Le capital minimum requis pour une demande de licence est de 800 000 Shekels (₪), ce qui correspond approximativement à 200 000 euros. Les brokers qui remplissent cette condition ne peuvent obtenir une licence limitée. Malgré cela, ils sont soumis à un contrôle réglementaire rigoureux.

Pour recevoir ce que l'autorité de régulation israélienne appelle une licence "complète", les sociétés doivent couvrir le seuil de 1,5 millions Shekels (soit environ 380 000 euros) de capital initial. Elles doivent également recourir aux services de fournisseurs de liquidités pour se protéger contre la volatilité du marché.

Le niveau de licence le plus élevé exige un capital initial d'au moins 4 millions de Shekels, soit environ 1 million d'euros. La société de courtage doit maintenir ce capital en réserve afin de rester éligible pour sa licence. Mais cela ne s'arrête pas là.

Le régulateur israélien effectue des contrôles annuels pour s'assurer que les brokers continuent à remplir les conditions de leur licence. Ceux qui ne le font pas sont soumis à une reclassification. En dehors de cela, chaque candidat doit verser une cotisation de 25 000 Shekels pour une licence restreinte ou 50 000 Shekels pour une licence complète. Les sociétés doivent fournir des rapports réguliers sur leurs activités commerciales.

Les brokers doivent également respecter certaines conditions de transparence. Les spreads doivent être limités en fonction des moyens individuels de chaque client, qui doivent être examinés par la société de courtage elle-même. La société doit déterminer l'âge du client (il doit avoir au moins 18 ans) et son expérience en matière de trading.

Avant qu'une personne puisse ouvrir un compte en direct et effectuer un dépôt, un broker agréé doit établir si le client est pleinement conscient des risques associés aux instruments financiers qu'il a intention d'utiliser.

Certaines des conditions énoncées par l'ISA visent à protéger les fonds des traders israéliens. L'argent des clients doit toujours être stocké sur des comptes séparés dont les montants des transactions sont soustraits ou ajoutés.

Cela garantit que les clients récupèrent leurs fonds si leur courtier fait faillite. Quant aux demandes de retrait, elles doivent être exécutées immédiatement. Toutes les transactions des traders doivent également être déclarées. Il est strictement interdit de donner des conseils financiers et des recommandations aux traders.

Pour éviter que les clients locaux ne subissent d lourdes pertes lorsqu'ils négocient des produits dérivés complexes, l'autorité de régulation israélienne a introduit des limites à l'effet de levier maximum autorisé. Ce dernier fluctue en fonction de la volatilité des instruments négociés. Le ratio de levier est de 20:1 pour les actifs à forte volatilité, 40:1 pour les actifs à volatilité moyenne et jusqu'à 100:1 pour les investissements à faible risque.

Compte tenu des conditions d'octroi de licences très strictes en Israël, il n'est pas surprenant que de nombreux brokers continuent de fournir des services aux traders du pays avec des licences délivrées par les principales juridictions offshores comme Chypre.

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FCA, CySEC, FSCA, DFSA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
CBFSAI, FSCA, JFSA, ASIC, FRSA, BVI FSC MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
31 brokers réglementés dans l'Union européenne, au Japon et aux États-Unis MetaTrader 4 et 5
ZuluTrade
Site ZuluTrade
FCA : Royaume-Uni, CySEC : Chypre, FRSA : Abu Dhabi, DFSA : Dubaï,BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Régulateurs financiers israéliens

L'Autorité israélienne des valeurs mobilières (ISA) a été fondée en 1968 et est actuellement chargée de la surveillance du trading de devises dans le pays. Elle a été conçue sur le modèle de l'ancien régulateur financier britannique, la Financial Services Authority (FSA), qui a été remplacée par la Financial Conduct Authority (FCA) britannique au début du mois d'avril 2013.

En plus de la réglementation du secteur des titres financiers en Israël, l'ISA a pour mandat de lutter contre la fraude et les activités douteuses, telles que les délits d'initiés, qui pourraient être préjudiciables au marché local et à la communauté des traders.

Une autre priorité de ce régulateur est d'assurer la protection des consommateurs. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles l'ISA a adopté une position plus stricte à l'égard des brokers forex en 2015. Le marché était beaucoup plus libéral avant les changements, ce qui a conduit à une vague massive d'escroqueries aux dépens des clients particuliers israéliens.

L'ISA s'efforce également d'assurer la transparence du marché et observe attentivement si les détenteurs d'une licence respectent les politiques réglementaires strictes. L'ISA dispose d'un site web, disponible en anglais et en hébreu, où les opérateurs peuvent vérifier si les brokers sont autorisés localement.

Méthodes pour alimenter un compte de trading en Israël

Les brokers forex en Israël proposent généralement plusieurs types de comptes pour répondre aux besoins des traders de différents horizons, les options les plus courantes étant les comptes micro, standard et professionnels. Certains proposent également des comptes sans swap, où aucun intérêt n'est versé pour les positions au jour le jour, conformément aux lois de la charia (environ 18 % de la population israélienne est musulmane).

Les traders débutants israéliens peuvent s'entraîner avec des comptes de démonstration gratuit jusqu'à ce qu'ils acquièrent suffisamment d'expérience. Ceux qui cherchent à négocier en argent réel devront envisager une méthode de paiement adaptée pour alimenter leurs comptes.

Avant de choisir une méthode de paiement ou un broker, vous devez examiner attentivement plusieurs facteurs importants. Il s'agit notamment du montant minimum des dépôts, du fonctionnement de la méthode pour les retraits et des devises acceptées. Les éventuels frais de traitement doivent également être pris en considération.

Veillez toujours à ce que le broker de votre choix sépare les fonds des clients et crypte son site web afin de protéger vos informations personnelles et votre argent. La possibilité de déposer rapidement est également essentielle.

Le moyen le plus courant de déposer sur votre compte de trading en Israël est le virement bancaire. Cette option de paiement est universellement acceptée par les brokers et est disponible pour les traders du monde entier. Il est possible d'effectuer le transfert en utilisant votre compte bancaire en ligne ou en personne, auprès de votre banque. L'inconvénient des virements bancaires est qu'ils nécessitent souvent plusieurs jours ouvrables pour être effectués.

Les traders israéliens qui insistent pour des dépôts plus rapides devraient opter pour des cartes de crédit ou de débit, qui comptent parmi les méthodes de paiement les plus utilisées dans le pays en général. La plupart des brokers acceptent les cartes de grandes sociétés comme Mastercard et Visa. Les dépôts par carte sont généralement immédiats, mais peuvent parfois prendre plusieurs heures. En fin de compte, les cartes l'emportent toujours sur les virements bancaires en termes de rapidité.

L'utilisation d'un portefeuille électronique en Israël reste relativement faible pour l'instant, surtout en comparaison avec d'autres pays. Néanmoins, les porte-monnaie électroniques sont largement disponibles auprès des brokers qui acceptent les Israéliens. Des marques telles que Skrill, PayPal et Neteller figurent généralement parmi les options proposées.

Les plateformes de trading populaires en Israël

Une bonne plateforme de trading doit offrir une interface intuitive, une exécution rapide des ordres et la disponibilité d'outils supplémentaires pour l'analyse des marchés. De nombreux brokers s'accrochent encore au logiciel tiers développé par MetaQuotes, les clients ayant généralement le choix entre MetaTrader 4 ou MetaTrader 5.

Si vous avez l'intention de négocier uniquement sur le forex, nous vous suggérons d'opter pour la plateforme MetaTrader 4, qui a été conçue spécifiquement pour répondre aux besoins des traders de devises. Il est recommandé aux résidents israéliens qui souhaitent diversifier leur portefeuille d'opter pour MetaTrader 5 qui offre une plus grande gamme d'instruments financiers, y compris des options, des contrats à terme et des obligations.

De plus, les utilisateurs de MetaTrader bénéficient d'un large éventail d'outils pratiques qu'ils peuvent mettre en œuvre pour analyser les tendances du marché. Il existe des dizaines d'indicateurs avec lesquels travailler. Il est également possible d'utiliser des graphiques, sans oublier la possibilité d'effectuer des transactions directement via vos graphiques.

La langue n'est jamais une barrière pour les utilisateurs de MetaTrader, car le logiciel supporte une trentaine de langues, dont l'hébreu. La plateforme peut être installée sur des appareils de bureau fonctionnant sous Microsoft Windows, Mac et Linux. Il est également possible d'effectuer des transactions directement dans votre navigateur puisque le WebTrader de MetaQuotes est généralement disponible.

Un autre logiciel tiers largement utilisé est cTrader de Spotware Systems, dont la plus grande fierté est sa fonction de trading social. La fonctionnalité cTrader Copy permet aux traders israéliens de copier les stratégies d'investisseurs à succès ainsi que de fournir leurs propres stratégies pour qu'elles soient copiées par d'autres utilisateurs.

Certains brokers qui desservent le marché israélien offrent à leurs clients le choix entre plusieurs plateformes, en utilisant des logiciels tiers en parallèle avec des logiciels propriétaires. Il va sans dire que chaque plateforme propriétaire possède un ensemble de caractéristiques uniques. La meilleure façon de déterminer si un logiciel donné fonctionne pour vous est d'ouvrir un compte de démonstration et d'utiliser la plateforme vous-même.

Le trading mobile en Israël

Les marchés du forex sont incroyablement dynamiques en ce qui concerne les mouvements de prix, les devises changeant de valeur à chaque seconde, en particulier avec les principales paires comme l'EUR/USD. Il est primordial pour les opérateurs de rester en avance sur les prix actuels afin de pouvoir repérer immédiatement les opportunités favorables pour profiter des mouvements.

En même temps, personne n'aime être enchaîné à son bureau pendant toute la journée. La solution consiste à être mobile afin de pouvoir emporter ses transactions avec soi, où que l'on soit. De cette façon, vous pourrez réagir rapidement aux mouvements de prix, qu'ils soient favorables ou défavorables.

Le trading mobile a gagné en popularité dans le monde entier et l'Israël ne fait pas exception à la règle. Après tout, c'est un pays d'utilisateurs avides de téléphones mobiles où la pénétration des smartphones au sein de la population adulte a atteint 72 % en 2019.

Les brokers israéliens répondent aux demandes des utilisateurs locaux de téléphones portables en leur proposant des applications intuitives, compatibles avec les deux systèmes d'exploitation les plus utilisés, Android et iOS. Certaines de ces applications sont propriétaires, mais vous pouvez également télécharger les applications MetaQuotes pour vous connecter à votre compte de trading.

Quant aux fonctionnalités auxquelles les traders mobiles peuvent s'attendre, elles sont nombreuses. Vous pouvez ouvrir ou fermer vos positions en une fraction de seconde pour une variété d'instruments, y compris les paires de devises, les matières premières comme l'or et l'argent, et les indices. De nombreuses applications comportent des indicateurs graphiques intégrés, des calendriers économiques avec toutes les nouvelles importantes avec un accès aux cotations en temps réel.

F.A.Q.

1. Puis-je négocier des produits dérivés complexes comme les options binaires ?
Non, le trading des options binaires à l'intérieur du pays a été officiellement interdit par l'ISA en mars 2016, comme dans de nombreux autres pays. Plusieurs raisons expliquent cette interdiction, à commencer par le fait que de nombreux fournisseurs d'options binaires ont été publiquement dénoncés comme frauduleux. De nombreux ressortissants israéliens ont été escroqués par de faux brokers en options binaires. Le régulateur israélien a estimé que ce type de trading est, par essence, un jeu d'argent et ne peut être considéré comme une forme légitime de gestion des investissements. L'ISA a effectué de multiples raids dans les bureaux de brokers d'options binaires frauduleux basés en Israël entre 2016 et 2019.

2. Les contrats pour différence (CFD) sont-ils réglementés en Israël ?
Depuis 2015, les brokers agréés en Israël doivent se conformer à certaines restrictions sur l'effet de levier, qui est inhérent aux produits dérivés complexes comme les CFD. Le plafond de l'effet de levier est proportionnel à la volatilité de l'instrument financier correspondant. Le maximum est de 100:1 pour les marchés qui comportent le plus faible degré de risque. Consultez la section de cet article sur la législation israélienne sur le Forex pour plus de détails.

3. Que se passe-t-il si je négocie avec un broker qui n'est pas agréé par l'ISA ?
En fait, rien. Les traders israéliens ne sont pas poursuivis s'ils négocient avec des brokers agréés à l'étranger qui n'ont pas l'autorisation de l'ISA. De nombreuses sociétés offshores desservent ce marché avec des licences obtenues auprès de la Commission des valeurs mobilières de Chypre (CySEC). En vérité, il s'agit d'un organisme de réglementation de premier plan qui adhère aux mêmes normes élevées de transparence, de protection des clients et de sécurité que les brokers supervisés par l'ISA locale. L'essentiel est de rejoindre un broker autorisé par un régulateur de premier ordre si vous insistez pour bénéficier d'une expérience de trading transparente et équitable.

4. Je suis nouveau dans le monde du trading. Les brokers israéliens proposent-ils des outils pédagogiques pour les débutants ou dois-je chercher ailleurs ?
Oui, tous les brokers de confiance fournissent aux traders débutants du matériel éducatif qui améliore leurs chances de prendre des décisions de trading en toute connaissance de cause tout en renforçant leurs compétences. L'offre dépend du broker concerné. Certains proposent des calendriers économiques et un accès aux dernières nouvelles du marché. D'autres proposent des vidéos informatives ou organisent des webinaires gratuits avec des spécialistes du marché et des salles de classe en ligne. Il est aussi indispensable de s'exercer via des comptes de démonstration qui sont offerts gratuitement par les brokers.

5. Comment puis-je vérifier si un broker forex donné est autorisé par l'ISA ?
Les traders israéliens peuvent vérifier si une société de courtage donnée est autorisée et supervisée localement sur le site web officiel de leur régulateur, l'ISA. Il suffit de consulter la liste des titulaires de licence sous l'onglet entités surveillées. Certaines des exigences en matière de licence sont également énumérées sur le site web.

Brokers recommandés pour les traders israéliens

Brokers Réglementation Plateformes de Trading Site officiel
FCA, CySEC, FSCA, DFSA, FSA MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
CBFSAI, FSCA, JFSA, ASIC, FRSA, BVI FSC MetaTrader 4 et 5 Site AvaTrade
FCA, ASIC, CySEC MetaTrader 4 et 5 Site Admiral Markets
31 brokers réglementés dans l'Union européenne, au Japon et aux États-Unis MetaTrader 4 et 5
ZuluTrade
Site ZuluTrade
FCA : Royaume-Uni, CySEC : Chypre, FRSA : Abu Dhabi, DFSA : Dubaï,BIFSC : Belize, CNMV : Espagne, ASIC : Australie, CBFSAI : Irlande, FSA : Seychelles, FSCA : Afrique du Sud, BVI FSC : Îles Vierges britanniques, JFSA : Japon
Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.