L'instinct grégaire des traders

instinct grégaire des traders forex

L'instinct grégaire en trading forex (ou l'instinct de troupeau) se réfère aux traders qui suivent aveuglément la tendance de masse. Ces cambistes sont généralement adeptes de l'axiome d'investissement bien connue "la tendance est votre amie." Ce principe est susceptible de fournir de meilleurs rendements dans le trading forex par rapport au trading des actions pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, le forex est sans doute plus influencé par l'analyse technique et les transactions boursières par l'analyse fondamentale. Deuxièmement, le marché des changes est le marché financier le plus liquide au monde avec chiffre d'affaires quotidien estimée à plus de 4000 milliards de dollars en 2010, les six paires de devises - USD / euro, USD / yen, USD / livre sterling, USD / dollar australien, USD / franc suisse et USD / dollar canadien représentent les deux tiers de ce volume. (À l'inverse, il y a plusieurs milliers d'actions sur les principaux marchés boursiers).

Ces devises sont avidement observées par des légions de traders de devises à travers le monde, ces traders surveillent les mêmes niveaux techniques pour acheter et vendre. Quand les cours touchent ces niveaux techniques, d'autres cambistes entrent sur le marché et renforcent la tendance initiale, ce qui augmente l'effet de troupeau.

 

Utiliser l'instinct grégaire dans le trading Forex

Le principe de base pour utiliser l'instinct de troupeau dans le marché des changes est simple. Il suffit de placer vos trades en fonction de l'opinion de la majorité des traders et des tendances établies.

Sur le marché boursier, être contrarian peut vous permettre de gagner de l'argent en supposant que vous êtes assez astucieux pour sortir des marchés avec le bon timing, par contre cette stratégie peut être une recette pour un désastre dans le marché des changes où les devises ne peuvent pas défier les fondamentaux pendant longtemps.

La baisse du yen japonais en 2013 est un exemple typique de l'instinct grégaire dans le forex. En avril 2013, la Banque du Japon (BoJ) a annoncé qu'elle allait acheter des obligations d'État et doubler la base monétaire du pays en 2014. La BOJ s'est embarquée dans une relance monétaire sans précédent pour stimuler la croissance et briser la spirale déflationniste qui empoisonne l'économie japonaise depuis deux décennies. En conséquence, le trading court JPY / long USD a été l'un des trades forex les plus populaires durant la première moitié de 2013.

Les traders ont parié sur la baisse du yen jusqu'en 2013 en raison de la population vieillissante du Japon et de la dette massive du pays, la chute du yen s'est accélérée avec l'augmentation du nombre de traders et de spéculateurs qui ont suivi cette tendance. La poursuite de la politique d'assouplissement monétaire de la Banque du Japon a aussi accentué cette tendance. Sur l'année 2013, le yen a chuté de 12,4 % par rapport au dollar. Les cambistes se sont précipités sur les positions courtes JPY et la devise a franchis le mur des 100 yens pour un dollar.

Pour les suiveurs de tendance, le trade court JPY / long USD a en fait remplacé le trade court EUR / long USD depuis le rebond de l'euro mi-2012 à partir du niveau 1,20. Ce changement de sentiment peut être mesuré par le rendement des deux monnaies par rapport au dollar américain dans une période d'un an se terminant le 7 mai 2013, tandis que l'euro a gagné 0,2 %, le yen a perdu 19,3 %.

L'instinct de troupeau se manifeste également dans la force du dollar américain par rapport aux principales devises, en mai 2013, le billet vert est monté contre 13 des 16 devises les plus couramment échangées. La vigueur inattendue du dollar a largement était attribuable au rebond de l'économie américaine qui a conduit le Dow Jones Industrial Average et l'indice S&P 500 à des niveaux records.

 

L'instinct de troupeau des traders forex

L'action des devises au cours des dernières années indique que les trades ont été principalement basés sur l'instinct de troupeau. Ce ne sont que des suggestions et si vous avez l'intention de trader ces monnaies, il est fortement recommandé d'effectuer vos propres recherches.

La Chine est le premier importateur mondial pour de nombreux produits de base, l'économie chinoise est en forte croissance et les monnaies des pays exportateurs de matières premières comme le Canada et l'Australie en bénéficient. Dans la première décennie de ce millénaire, la demande des produits de base a grimpé en raison du boom chinois, l'AUD et le CAD ont bondi de 37 % par rapport au dollar américain. Il serait donc judicieux d'envisager d'être long CAD et AUD contre le billet vert, car l'économie chinoise est en pleine expansion.

L'AUD et le CAD ont tendance à être en forme quand l'économie mondiale est en forte croissance et que la demande de l'appétit pour le risque est forte. Inversement, quand il y a des craintes sur la croissance mondiale et une diminution de l'appétit pour le risque, les devises matières premières sont en déclin et les monnaies refuges comme le dollar et le franc suisse (CHF) en hausse. Dans ces moments, les trades populaires qui suivent l'instinct grégaire sont des positions courtes CAD ou AUD et longues USD ou CHF.

Le yen japonais a perdu beaucoup de terrain au printemps 2013, la tendance a été opposée à celle de l'appétit pour le risque au niveau mondial à cause de la popularité du yen en tant que devise de financement pour le carry trade. La stratégie de carry trade peut être désastreuse lorsque l'appétit pour le risque disparaît et que les spéculateurs paniqués se précipitent pour fermer leurs positions à cause des ventes d'actifs risqués et du pic du yen dû à la demande de la monnaie pour rembourser les prêts. Plus de 1000 milliards de dollars avaient été investis dans le carry trade yen en 2007, mais quand l'économie mondiale s'est démêlée en 2008, la monnaie a augmenté de 20 % par rapport au billet vert.

Les spéculateurs qui avaient emprunté des yens pour investir en AUD (ce qui équivaut à une position longue AUD / short JPY) ont eu la douleur de voir l'AUD plonger de 49 % contre le yen entre octobre 2007 et octobre 2008. La conclusion est que le yen peut souvent être particulièrement volatile, avant de déterminer votre entrée dans une monnaie carry trade basé sur le yen (comme long CAD / short JPY ou même à long EUR / short JPY), assurez-vous de planifier votre sortie.

Le Canada est un grand exportateur de pétrole, le dollar canadien a donc une corrélation positive avec les prix du pétrole brut. D'autre part, le Japon est le premier importateur de pétrole au monde, ce qui rend son économie vulnérable aux prix élevés du pétrole brut. Pendant les pics du prix du pétrole brut causés par un conflit soudain au Moyen-Orient, pensez à prendre un trade long CAD / court JPY.

Le risque macro-économie mondial entre 2010 et 2012 avait été centré sur l'Europe et un éclatement potentiel de la zone euro. Ces craintes se sont dissipées substantiellement à partir de mi-2012, l'augmentation des préoccupations en zone euro précipitées par une nouvelle crise de la dette dans un ou plusieurs des pays les plus lourdement endettés pourraient conduire à une forte augmentation des positions courtes EUR / longues USD ou courtes EUR / longues CHF.

 

Conseils au sujet de l'instinct grégaire des cambistes

Les cambistes expérimentés doivent prendre note de ces conseils au sujet de l'instinct grégaire :

  • Méfiez-vous des longues tendances, car elles annoncent souvent un danger de renversement imminent. L'évolution des devises peut s'inverser brusquement. De la même façon, à moins que vous soyez George Soros, ne soyez pas un contrarian sur le forex.
  • Tout en jouant une tendance, tracez votre stratégie de sortie à l'avance. Rester dans le troupeau peut fournir une sécurité, mais il faut prévoir la sortie pour ne pas être écrasé lorsque le troupeau sortira en masse.
  • Les stops loss sont essentiels, car le levier sur le forex de détail peut conduire à la ruine si une discipline stricte de trading n'est pas appliquée.
  • N'oubliez pas qu'être long sur une monnaie signifie que vous êtes court sur l'autre. Les positions courtes semblent justifier une surveillance plus étroite et cette approche peut vous permettre d'éviter de voir des positions gagnantes se transformer en positions perdantes.
  • Augmenter votre exposition sur une position perdante n'est pas conseillé, une martingale n'est pas une stratégie de trading forex viable.
Précédent : 4 conseils pour réussir en tradingSuivant : Guide du trader forex débutant