Les autres indicateurs économiques qui impactent la valeur d'une monnaie

Indicateurs économiques

Le taux de chômage

Le taux de chômage mesure le pourcentage de la population active qui cherche un emploi.

Un taux de chômage faible incite les investisseurs à chercher des opportunités d'investissement dans le pays, car c'est un signe de bonne santé de l'économie et cela provoque en général une hausse de la valeur de la monnaie. Et inversement, quand le taux de chômage augmente, les investisseurs sont plus enclin à investir dans d'autres pays, ce qui a pour effet d'affaiblir la monnaie.

 

Le produit intérieur brut (PIB)

Le PIB mesure la quantité totale des dépenses de consommation et d'investissement, le commerce international et les dépenses du gouvernement dans le pays pendant une certaine période de temps. Il mesure essentiellement la production totale des biens et services pour tout un pays. Le PIB est principalement mesuré sur une base trimestrielle ou annuelle.

Si le taux de croissance du PIB est élevé, l'économie est considérée comme robuste, la monnaie est donc susceptible de prendre de la valeur. Si le taux de croissance du PIB ralentit, cela peut être considéré comme un affaiblissement de l'économie, la valeur de la monnaie est donc susceptible de diminuer.

 

Perspectives de croissance économique

Les organismes gouvernementaux, ainsi que les banques d'investissements et les groupes de réflexions économiques, publient des perspectives de croissance qui donnent aux investisseurs et traders forex une estimation du PIB avenir.

Quand les estimations sont publiées, elles affectent souvent la valeur des monnaies. En général, le PIB est estimé pour deux prochaines années. Des perspectives de croissance faible ont un effet négatif sur la valeur d'une monnaie. Des perspectives de croissance élevée ont un effet positif.

 

Les ventes au détail

Les dépenses de consommation peuvent représenter une grande part de l'économie d'un pays. C'est un indicateur économique important pour mesurer le montant total des dépenses de consommation pour divers secteurs comme par exemple les détaillants électroniques, les restaurants ou les concessionnaires automobiles.

Une croissance forte des ventes au détail indique que les consommateurs sont confiants et qu'ils disposent d'un revenu supplémentaire pour acheter des biens et services. Une augmentation des ventes au détail a donc un effet positif sur la monnaie.

 

Les ventes de logements

Le marché du logement est l'un des signes les plus visibles de la croissance d'une économie. Les ventes de maisons sont mesurées par :

  • Les ventes de logements neufs
  • Les ventes de maisons en attentes
  • Les mises en chantier
  • Les permis de construire

Ces rapports sont influencés par la confiance des consommateurs, les taux hypothécaires et la force générale d'une économie. Les chiffres du logement montrent un signe clair de la force d'une économie, une hausse de ventes de logements a donc un impact positif pour la monnaie.

 

Balance commerciale

Le rapport de la balance commerciale compare les exportations et les importations d'un pays sur une période donnée. Un pays est en déficit commercial lorsque ses importations dépassent ses exportations, il est en excédent commercial lorsque ses exportations dépassent ses importations.

Un déficit commercial diminue la valeur d'une monnaie, car pour importer des biens étrangers, la monnaie locale doit être échangée dans la monnaie du pays d'où les marchandises sont originaires.

Un excédent commercial a un effet positif, car la monnaie étrangère est convertie en monnaie nationale pour acheter des biens et services, augmentant ainsi la demande pour la monnaie locale.

Un changement de la balance commerciale est tout aussi important.

Si les chiffres changent par rapport au dernier rapport publié, cela peut également avoir une influence sur la monnaie. Une augmentation du déficit commercial a plus d'impact sur ​​la dévaluation d'une monnaie que le rapport du déficit à lui seul. L'effet inverse se produit quand un pays augmente son excédent commercial.

 

Points-clés à retenir

  • Un niveau plus élevé du taux de chômage a un effet négatif sur la valeur d'une monnaie.
  • Une augmentation du PIB a un effet positif sur la valeur d'une monnaie.
  • Une augmentation des ventes au détail a un effet positif sur la valeur d'une monnaie.
  • Une augmentation des ventes de logements à un effet positif sur la valeur d'une monnaie.
  • Une balance commerciale négative est susceptible de diminuer la valeur d'une monnaie.

 

Précédent : Taux d'intérêt et inflation : leurs impacts sur les devises
 Suivant : Comment la politique monétaire affecte vos investissements