Historique des indicateurs économiques

Cet outil permet de voir l'historique de 60 indicateurs économiques pour 198 pays.



 

Marché financiers
Monnaie
Obligation d'Etat
Marché boursier
Matières premières

Monnaie
Taux d'intérêt
Taux interbancaire
Prêts au secteur privé
Masse monétaire
Réserves de change

Gouvernements
Budget du gouvernement
Dette publique par rapport au PIB
Dépenses du gouvernement

PIB
Croissance annuel du PIB
Taux de croissance du PIB
PIB par habitant
PIB par habitant PPP
Valeur totale du PIB
Produit National Brut

Travail
Taux de chômage
Personnes employées
Emploi vacants
Coûts de la main d'oeuvre
Population
Productivité
Chômeurs
Salaires

 

Prix

Taux d'inflation (Inflation Rate)
L'indicateur montre une variation annuelle de l'indice des prix à la consommation (IPC). L'IPC mesure l'évolution des prix des biens et services de consommation achetés par les ménages. Il est calculé à partir des variations de prix pour chaque article dans un panier prédéfini de biens et services pour calculer leur prix moyen. Le poids des éléments est choisi en fonction de leur importance. Selon les pays, les plus fortes pondérations sont habituellement données à l'alimentation, l'énergie, le logement, l'habillement, les soins médicaux, le transport et les équipements ménager.

Indice des prix à la consommation - IPC (Consumer Price Index - CPI)
L'indice des prix à la consommation ou l'IPC mesure l'évolution des prix payés par les consommateurs pour un panier de biens et services.

Prix ​à l'exportation (Export Prices)
L'ndicateur se réfère au taux de variation des prix des biens et services vendus par les résidents de ce pays à des acheteurs étrangers. Les prix à l'exportation sont fortement affectés par les taux de change.

Déflateur du PIB (GDP Deflator)
Le déflateur du PIB, aussi connu comme l'indice implicite des prix, suit le coût de tous les nouveaux produits dans le pays, des biens et services dans une économie par rapport au pouvoir d'achat. Il est calculé en divisant la valeur du PIB nominal par la valeur du PIB réel (PIB nominal ajusté par l'inflation) et en le multipliant par 100.

Prix à l'importation (Import Prices)
L'ndicateur se réfère au taux de variation des prix des biens et services achetés par les résidents de ce pays à des vendeurs étrangers. Les prix à l'importation sont fortement affectés par les taux de change.

Prix​ à la production (Producer Prices)
L'indice des prix à la production, mesure la variation moyenne des prix des biens et services vendus par les fabricants et les producteurs dans le marché de gros au cours d'une période donnée. Il prend en compte trois zones de production : produits finis, de biens intermédiaires et de matières premières ou de produits bruts.

Marchés financiers

Monnaie (Currency)
Le taux de change représente le prix actuel du marché pour lequel une monnaie peut être échangée contre une autre. Par exemple, si le taux de change de l'euro pour le dollar des États-Unis est de 1,3, ce qui signifie que 1 euro peut être échangé contre 1,3 dollars américains. Les taux de change jouent un rôle important dans le niveau de compétitivité des pays, ils font partie des indicateurs les plus analysés dans le monde. Le taux de change est déterminé par le niveau de l'offre et de la demande sur les marchés internationaux. Toutefois, l'évolution des taux du marché des changes (le forex) sont souvent difficiles à comprendre et à prévoir, car le marché est immense et volatile.

Obligation d'Etat (Government Bond)
Une obligation du gouvernement est une valeur mobilière émise par un gouvernement pour financer ses dépenses. Les obligations gouvernementales ont été considérées pendant longtemps comme des investissements sans risque, car les gouvernements pouvaient facilement dévaluer leurs monnaies ou augmenter les impôts afin de rembourser les emprunts à l'échéance. Cependant, la dégradation récente de la note de la dette des Etats-Unis et la crise de la dette souveraine dans l'Union européenne ont jeté de sérieux doutes sur ces hypothèses sans risque.

Marché boursier (Stock Market)
Un marché boursier est au centre d'un réseau de transactions où les investisseurs échanges des titres de sociétés cotées.

Matières premières (Commodity)
Les futurs sur matières premières sont des contrats standardisés destinés à l'achat et à la vente de produits physiques pour livraison future. Les prix des contrats futurs sont déterminés par l'équilibre entre l'offre et la demande des ordres en bourse au moment de l'achat ou de la vente du contrat. Contrairement aux options, les détenteurs de contrats à terme sont obligés de livrer ou de prendre livraison aux termes du contrat. Une option accorde à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'établir un position précédemment occupé par le vendeur de l'option.

Commerce

Balance commerciale (Balance of Trade)
La balance commerciale représente la différence entre la valeur monétaire des exportations et des importations dans une économie pendant une certaine période de temps.

Flux de capitaux (Capital Flows)
Les flux de capitaux se réfèrent au compte de capital et au compte financier de la balance des paiements d'un pays. Les transactions comprises dans ces comptes représentent tout simplement le transfert de propriété de l'actif des résidents d'un pays aux résidents de l'autre. Le compte de capital enregistre les transferts de capitaux des biens et des actifs financiers par les migrants qui quittent ou qui arrivent dans un pays et les transferts de biens non produits ou non financiers tels que les droits de donation et de succession, les brevets, droits d'auteur, les redevances. Le compte financier enregistre les transactions sur les actifs appartenant à l'État, les investissements directs étrangers, les flux monétaires mondiaux liés à l'investissement dans les entreprises, l'immobilier, les obligations et les actions, les actifs du secteur privé détenues dans d'autres pays et les actifs locaux détenus par des étrangers.

Compte courant (Current Account)
Le compte courant représente la somme de la balance commerciale (exportations moins importations de biens et services), le revenu net (comme les intérêts et les dividendes) et les paiements de transfert (tels que l'aide étrangère). La balance commerciale est généralement la partie la plus importante du compte courant. Un excédent de la balance courante est généralement associée à un excédent commercial. Toutefois, pour les quelques pays ayant des actifs ou des passifs d'outre-mer, les paiements nets peuvent être importants. Les ventes nettes positives à l'étranger contribuent généralement à un excédent du compte courant, car la valeur des intérêts ou des dividendes générés à l'étranger est plus grande que la valeur des intérêts ou des dividendes générés par les capitaux étrangers dans le pays. Les paiements de transfert sont une partie très importante de la balance courante dans les pays pauvres et en voie de développement, les dons, les aides et les subventions officielles peuvent équilibrer des déficits commerciaux élevés.

Compte courant par rapport au PIB (Current Account to GDP)
Le solde du compte courant en pourcentage du PIB donne une indication sur le niveau de compétitivité internationale d'un pays. Habituellement, les pays qui enregistrent un fort excédent de la balance courante ont une économie fortement dépendante des recettes d'exportation avec fort taux d'épargne, mais une demande intérieure faible. D'autre part, les pays qui enregistrent un déficit du compte courant ont d'importantes importations, un faible taux d'épargne et des taux élevés de consommation personnelle en pourcentage du revenu disponible.

Exportations (Exports)
Les exportations mesurent la quantité de biens ou de services que les producteurs nationaux offrent aux consommateurs étrangers. Normalement, les exportations de marchandises impliquent les autorités douanières à la fois dans le pays d'exportation et le pays d'importation. Mais avec l'avènement de petits métiers sur internet, les exportations ont largement ignoré la participation des douanes dans de nombreux pays en raison des valeurs individuelles faibles de ces métiers. Néanmoins, ces petites exportations sont encore soumises à des restrictions légales appliquées par le pays d'exportation.

Dette extérieure (External Debt)
La dette extérieure représente une partie de la dette totale qui est due à des créanciers extérieurs au pays.

Importations (Imports)
Cet indicateur mesure les importations de biens ou de services dans un pays. Les importations de marchandises nécessitent normalement l'implication des autorités douanières dans le pays d'importation, le pays d'exportation et est souvent soumis à des quotas d'importation, droits de douane et à des accords commerciaux.

Termes de l'échange (Terms of Trade)
Le terme de l'échange se réfère au prix des biens exportables par rapport aux prix des biens importables. S'il est supérieur à 100 %, le pays exporte plus de biens qu'il n'en importe. S'il est inférieur à 100 %, le pays a besoin d'acheter plus de produits à l'extérieur qu'il n'en exporte. Les termes de taux d'échange sont fortement influencés par l'évolution du taux de change, une hausse de la valeur de la monnaie nationale du pays diminue les prix de ses importations, mais elle réduit la compétitivité de ses exportations.

Monnaie

Taux d'intérêt (Interest Rate)
Le taux d'intérêt se réfère au taux d'intérêt de référence de la banque centrale. Habituellement, le taux d'intérêt de référence de la banque centrale est le taux à un jour auquel les banques centrales accordent des prêts aux banques commerciales sous leur juridiction. La modification du taux d'intérêt de référence par la banque centrale peut avoir un impact sur les taux d'intérêt des banques commerciales, le niveau d'inflation du pays et le taux de change national. Une réduction du taux d'intérêt permet d'augmenter l'activité, le taux d'inflation et l'affaiblissement de la monnaie nationale. En cas d'augmentation du taux d'intérêt, le niveau de l'activité et l'inflation sont susceptibles de baisser et la monnaie nationale de prendre plus de valeur.

Taux interbancaire (Interbank Rate)
Le taux interbancaire représente le taux d'intérêt sur les prêts à court terme consentis aux banques.

Prêts au secteur privé (Loans to Private Sector)
Les prêts bancaires au secteur privé représentent la valeur totale des ressources financières fournies par les banques commerciales au secteur privé, y compris aux ménages et aux entreprises

Masse monétaire (Money Supply)
La masse monétaire représente le montant total des actifs monétaires disponibles dans un pays à un moment précis. Selon le Financial Times, la masse monétaire M0 et M1, comprend les pièces et les billets en circulation et d'autres actifs qui sont facilement convertibles en espèces. La masse monétaire M2 inclue M1 plus les dépôts à court terme dans les banques. La masse monétaire M3 inclut M2 plus les dépôts à terme.

Réserves de change (Foreign Exchange Reserves)
Les réserves de change représentent les avoirs étrangers détenus ou contrôlés par les banques centrales. Les réserves peuvent être en or ou dans une monnaie spécifique comme le dollar ou l'euro. Elles peuvent également être des droits de tirage spéciaux et des titres négociables libellés en monnaies étrangères comme des bons du Trésor, des obligations gouvernementales, des obligations de sociétés ou des titres de participation et des prêts en devises. Les réserves sont généralement utilisés pour financer le solde des déséquilibres de paiements ou pour contrôler les taux de change.

Entreprises

Faillites (Bankruptcies)
La faillite, aussi appelée liquidation ou insolvabilité, est un statut juridique d'une personne, d'une société ou d'une personne morale qui ne peut pas rembourser ses dettes aux créanciers ou qui pour des raisons diverses ne peut pas exercer ses activités. En principe, tous les actifs d'une organisation ou d'un individu sont pris en charge par l'ordonnance du tribunal afin de rembourser ses obligations. Les lois sur la faillite varie selon les pays. Par exemple, elle peut s'appliquer uniquement à des individus ou seulement à des entreprises. Elle peut être imposée par un tribunal ou être initiée par le débiteur lui-même.

Confiance des entreprises (Business Confidence)
L'indice de confiance des entreprises est un indicateur destiné à mesurer le degré d'optimisme de l'état de l'économie que les propriétaires d'entreprises expriment à travers leurs activités d'investissement et de dépenses. Une diminution de la confiance des entreprises implique souvent un ralentissement de la croissance économique, car les propriétaires d'entreprises sont susceptibles de diminuer leur investissement. Quant les propriétaires et gestionnaires d'entreprises se sentent plus confiants au sujet de l'économie, de leurs entreprises et de leurs emplois, ils sont plus susceptibles de faire des investissements et des achats.

Utilisation de la capacité (Capacity Utilization)
Le taux d'utilisation des capacités, aussi appelé taux d'exploitation, montre la relation entre la production réelle et la production potentielle qui pourrait être atteinte avec la main-d'oeuvre et les équipements disponibles. Par exemple, si une industrie travaille avec un taux d'utilisation des capacités de 65 %, cela signifie qu'elle a la capacité d'augmenter sa production de 35 % sans encourir de coûts élevés pour construire une nouvelle usine.

Immatriculation de véhicules (Car Registrations)
Cet indicateur reflètent le nombre de nouvelles immatriculations de véhicules par mois.

Variations de stocks (Changes in Inventories)
Les variations de stocks indiquent la différence entre le volume physique et la valeur des stocks détenus par les entreprises et les gouvernements à une certaine période de temps. Pour les entreprises, ces changements peuvent se référer aux matières premières, produits finis et aux travaux en cours. Pour les gouvernements, ils peuvent se référer à la nourriture, le pétrole et les stocks d'intervention sur le marché.

Indice des logements (Housing Index)
L'indice des logements montre l'activité de construction résidentielle dans un certain laps de temps. La mesure diffère selon les pays et peut se référer aux permis de construire accordés, aux logements achevés ou aux constructions qui démarrent. Vous pouvez également afficher l'indice des prix des logements (house price index), l'indice du prix des propriétés (property price index), l'indice du coût de la construction (construction cost index), le prix moyen des maisons (average houses price) ou la valeur des prêts hypothécaires résidentiels (value of residential mortgages).

Production industrielle (Industrial Production)
Les données montrent une variation sur l'année de l'indice de production industrielle après correction des variations saisonnières. L'indice de production industrielle est un indicateur économique qui mesure les variations de la production pour la fabrication, l'exploitation minière et les services publics. Ces secteurs contribuent seulement pour une petite partie du PIB, mais ils sont très sensibles aux taux d'intérêt et à la demande des consommateurs. La production industrielle est donc un bon outil pour prévoir le PIB et la performance économique. Les chiffres de production industrielle sont également utilisés par les banques centrales pour mesurer l'inflation, car des niveaux élevés de production industrielle peuvent conduire à des niveaux incontrôlés de consommation et à une inflation galopante.

Nouvelles commandes (New Orders)
Les nouvelles commandes offrent un indicateur avancé de la croissance du produit intérieur brut, car elles sont entraînées par la confiance et les attentes des entreprises.

Gouvernements

Budget du gouvernement (Government Budget)
Le budget de gouvernement prévoit les dépenses et les recettes publiques pour une période de temps spécifique. La période couverte par le budget est généralement d'un an (l'exercice), elle peut ne pas correspondre avec l'année civile.

Dette publique par rapport au PIB (Government Debt To GDP)
La dette nationale d'un pays est calculée en pourcentage de son produit intérieur brut. Fondamentalement, la dette publique est la somme due par le gouvernement à ses créanciers. Il existe deux types de dette publique : net et brut. La dette brute correspond à l'accumulation de la dette publique en cours, qui peut être sous la forme d'obligations d'État, de couvertures de défaillance (CDS - credit default swaps), de swaps de devises, de droits de tirage spéciaux (Special Drawing Rights : SDR), de prêts, assurances et de pensions. La dette nette correspond à la différence entre la dette brute et les actifs financiers que le gouvernement détient.

Dépenses du gouvernement (Government Spending)
Les dépenses du gouvernement correspondent à la quantité d'argent que les gouvernements dépensent pour les services publics fournis aux citoyens. Les dépenses des administrations publiques comprennent les dépenses en biens et services comme le système de défense, judiciaire et d'éducation. Pourtant, il exclut les transferts gouvernementaux comme la sécurité sociale et les allocations de chômage.

PIB - Produit Intérieur Brut

Croissance annuel du PIB (GDP Annual Growth Rate)
Le taux de croissance annuel du produit intérieur brut mesure l'augmentation de la valeur des biens et services produits par une économie sur une période d'un an. Par conséquent, contrairement au taux de croissance trimestrielle du PIB couramment utilisé, le taux de croissance annuel du PIB tient compte d'une année complète d'activité économique, évitant ainsi la nécessité de faire des corrections de variations saisonnières.

Taux de croissance du PIB (GDP Growth Rate)
Le taux de croissance du PIB montre une variation en pourcentage de la valeur du PIB corrigé des variations saisonnières trimestrielles, comparativement au trimestre précédent. En raison des conditions climatiques et des jours fériés, l'intensité de la production varie tout au long de l'année. La comparaison directe de deux trimestres consécutifs est donc difficile. Afin de tenir compte de ces conditions, de nombreux pays calculent le PIB trimestriel en utilisant la méthode dite dessaisonnalisée. Le produit intérieur brut peut être déterminée en utilisant trois approches différentes : le produit, le revenu et la technique de dépenses, ce qui devrait donner le même résultat. La technique du produit résume les résultats de toutes les classes d'entreprises. La technique de dépenses fonctionne sur le principe que chaque produit doit être acheté par quelqu'un, donc la valeur du produit total doit être égale au total des dépenses des gens qui ont acheté des produits et services. La technique de revenus fonctionne sur le principe que les revenus des facteurs de production doivent être égaux à la valeur de leurs produits, ils déterminent le PIB en trouvant la somme des revenus de tous les producteurs.

PIB par habitant (GDP per capita)
Le PIB par habitant ce calcul en divisant le PIB par le nombre d'habitant. Le PIB est la somme de la valeur brute ajoutée par tous les producteurs résidents, plus les taxes sur les produits et moins les subventions non incluses dans la valeur des produits. Il est calculé sans effectuer de déductions pour la dépréciation de biens fabriqués, ni de l'épuisement et de la dégradation des ressources naturelles.

PIB par habitant PPP (GDP per capita PPP)
Le PIB PPP par habitants représente le produit intérieur brut (converti en dollars aux taux de parité de pouvoir d'achat) divisé par la population. La base PPP est plus utile lorsque l'on compare les différences de niveaux de vie entre les nations, car le PPP prend en compte le coût relatif de la vie et les taux d'inflation des pays, plutôt que d'utiliser seulement des taux de change qui peuvent fausser les véritables différences de revenus.

Valeur totale du PIB (GDP Total Value)
Le produit intérieur brut (PIB) ou le revenu intérieur brut (RIB) est l'une des mesures du revenu et de la production nationale. Le PIB peut être défini de trois façons, ce qui devrait donner des résultats identiques. Tout d'abord, il est égal au total des dépenses pour tous les biens et services produits dans le pays pendant une période de temps déterminée (généralement une année de 365 jours). Deuxièmement, il est égal à la somme de la valeur ajoutée à chaque étape de la production de toutes les industries, plus les taxes et moins les subventions sur les produits. Troisièmement, il est égal à la somme des revenus générés par la production comme la rémunération des salariés, les impôts sur la production et les importations, moins les subventions et l'excédent brut d'exploitation.

Produit National Brut (Gross National Product)
Le produit national brut (PNB) mesure la valeur marchande de tous les biens et services produits au cours d'une certaine période de temps par le travail et les biens fournient par les résidents d'un pays.

Travail

Taux de chômage (Unemployment Rate)
Le taux de chômage peut être défini comme le nombre de personnes qui cherchent activement un emploi divisé par la population active.

Personnes employées (Employed Persons)
Ce rapport montre le nombre de personnes employées et légalement autorisées à travailler.

Emploi vacants (Job Vacancies)
Cet indicateur inclut toutes les activités économiques. Il offre une indication rapide de la prévision du nombre d'offres d'emploi dans le secteur privé.

Coûts de la main d'oeuvre (Labour Costs)
Le coût du travail unitaire correspond au coût moyen du travail par unité de production. Il est calculé en divisant le total des coûts du travail par la production réelle. Le coût moyen de la main-d'oeuvre représente la somme des salaires versés aux employés, le coût des avantages sociaux des employés et les charges sociales payées par l'employeur.

Population
Les estimations démographiques sont généralement produites par l'office statistique d'un pays. Le recensement de la population fournit une image fiable de la population d'un pays, car les données sont recueillies à un moment précis pour l'ensemble de la population. Pour les estimations mensuelles de la population, le nombre d'habitants est mis à jour en ajoutant les naissances, en soustrayant les décès et en ajoutant le solde migratoire international depuis la date du recensement.

Productivité (Productivity)
La productivité correspond à la valeur réelle de la production produite par une unité de travail dans une unité de temps. Elle est utilisée pour mesurer l'efficacité de l'économie. L'indicateur varie selon les pays. Dans la plupart des cas il se réfère au PIB produit par personne employée. Il peut également mesurer la production par travailleur, la production par emploi et la production par heure travaillée.

Chômeurs (Unemployed Persons)
Le rapport des personnes sans emploi représente seulement les personnes qui recherchent activement un emploi.

Salaires (Wages)
Cet indicateur fournir des informations utiles sur les salaires, mais ne permet pas de faire un classement ou une comparaison. Il faut prendre en compte que les pays ont des monnaies différentes, qu'ils publient leurs données à des dates différentes, certains ne font pas leur ajustement saisonnier et il existe différentes méthodes de calcul.

Consommateurs

Taux d'intérêt des banques pour les prêt (Bank Lending Rate)
Les taux d'intérêts des Banques, aussi appelés taux préférentiels, se réfèrent aux taux d'intérêts de références utilisés par les banques pour prêter de l'argent à des entreprises ou des particuliers.

Confiance des consommateurs (Consumer Confidence)
La confiance des consommateurs est un indicateur destiné à mesurer le degré d'optimisme des consommateurs sur l'état général de l'économie et de leur situation financière personnelle. Quant leurs revenus sont stables, les consommateurs sont confiants et font des achats plus importants qui stimulent l'expansion économique. D'autre part, si la confiance est plus faible, les consommateurs ont tendance à épargner plus qu'ils ne dépensent, provoquant une contraction de l'économie.

Dépenses de consommation (Consumer Spending)
Le chiffre de dépenses des consommateurs représentent le montant d'argent que les ménages dépensent en biens et services afin de satisfaire leurs besoins. L'indicateur est très important pour mesurer la santé de l'économie. Par exemple, lorsque la consommation des ménages est en baisse, cela signifie que l'économie ne fonctionne pas très bien.

Revenu personnel disponible (Disposable Personal Income)
Le revenu disponible représente le montant d'argent que les ménages ou les personnes disposent pour dépenser ou épargner après paiement des impôts sur le revenu et des cotisations de retraite. Le chiffre peut inclure la rémunération des salariés, les revenus de la propriété, les prestations sociales, l'argent gagné à l'étranger et d'autres revenus.

Épargne personnelle (Personal Savings)
L'épargne personnelle (épargne des ménages) est le plus souvent désignée comme le ratio du revenu des ménages par rapport au revenu net disponible des ménages sur une certaine période de temps. Il peut également indiquer la valeur totale des dépôts d'épargne dans l'économie.

Ventes au détail (Retail Sales)
Le rapport des ventes au détail est une mesure agrégée des ventes de marchandises au détail au cours d'une certaine période. Habituellement, le rapport sur les ventes au détail se fonde sur un échantillon de données qui est extrapolé pour modéliser tout un pays. En général, l'indicateur comprend les ventes des magasins, mais il décompose aussi les chiffres de vente par groupes de produits comme la nourriture, les boissons, les vêtements et l'automobile. C'est un des rapports les plus opportun qui fournit des données âgées de seulement quelques semaines. La mesure la plus populaire des ventes au détail est d'un mois (MoM), le volume des ventes au détail est souvent comparé au mois précédent. Toutefois, certains pays préfèrent regarder le chiffre sur un an (YoY), le mois donné est alors comparé au même mois de l'année précédente, ce qui explique la saisonnalité et d'autres oscillations dans les ventes au détail.

Précédent : Les principaux indicateurs économiques des États-Unis
 Suivant : Le trading du non farm payrolls