Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 09-01-2021 15:16:57

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 143

XTB lance une filiale à Dubaï et attend la licence de la DFSA

XTB lance une filiale à Dubaï et attend la licence de la DFSA

xtb-logo.jpg

Le broker polonais XTB cherche à obtenir une licence de la Dubaï Financial Services Authority (DFSA) après avoir incorporé sa nouvelle filiale, XTB MENA Limited, dans le Centre financier international de Dubaï (DIFC).

Le site web du DIFC indique que le statut d'enregistrement de la nouvelle entreprise est "Actif" tandis que sa demande réglementaire est "En attente d'autorisation de la DFSA".

L'ajout de cette licence convoitée élargit l'arsenal réglementaire du groupe pour inclure les sociétés réglementées autorisées par la CySEC à Chypre, la KNF en Pologne et la FCA au Royaume-Uni.

L'organisation de la filiale de Dubaï a été assurée par une petite équipe dirigée par Omar Arnaout (PDG de X-Trade Brokers DM SA), Michał Sobczyk (directeur général adjoint de XTB Chypre, directeur des opérations et responsable de la conformité de XTB Belize) et Jakub Kubacki (directeur du département juridique et membre du conseil d'administration de XTB).

XTB poursuit sa percée en Afrique

XTB a récemment annoncé son intention d'étendre ses activités de courtage en Asie pour atteindre ses objectifs de croissance pour 2021, ou éventuellement pour compenser l'impact de la morosité économique et des restrictions réglementaires sur ses principaux marchés.

"Nous supposons que d'ici la fin de l'année, nous serons en mesure de paramétrer le marché asiatique, de sorte que nous puissions commencer à y opérer au début de 2021", a déclaré Omar Arnaout, PDG de X-Trade Brokers DM SA.

Arnaout a refusé de divulguer le nom d'un pays en particulier, car XTB opère dans un environnement concurrentiel, et ne veut donc pas révéler d'autres détails à ses concurrents.

Le broker coté en bourse veut accueillir en moyenne 30 000 nouveaux clients par trimestre en 2021, contre 21 178 clients au troisième trimestre 2020. Le nombre moyen de clients actifs sur la plateforme au troisième trimestre est resté de 55 760, le plus élevé de l'histoire du broker.

En réfléchissant à l'expansion de XTB dans d'autres régions, M. Arnaout a déclaré que la société fait de nouvelles percées en Afrique et au-delà. Toutefois, la filiale du  broker en Afrique du Sud, qui est en cours d'autorisation depuis deux ans, n'a pas encore obtenu l'approbation du FSCA.

"Cela est dû à la complexité des lois locales et aux changements réglementaires qui sont intervenus récemment", a déclaré M. Arnaout.

Si elle est approuvée, cette nouvelle licence permettra à XTB de fournir sa gamme de produits de change et de CFD à des clients particuliers et professionnels non seulement des EAU, mais aussi d'étendre l'offre aux autres États du CCG, à savoir le Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar, l'Arabie Saoudite et l'Afrique du Nord.

Le centre financier international de Dubaï (DIFC) est une zone fédérale financièrement libre, complètement séparée du reste du pays et dotée de son propre système juridique et de ses propres tribunaux.

Le DFSA a reçu un intérêt croissant de la part des sociétés autorisées et des brokers mondiaux pour offrir des opérations de change aux clients de détail du DIFC ou du DIFC.

xtb-mourinho.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums