Menu

#1 11-04-2019 20:23:33

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4882
Site web

L'ASIC exige les données de tous les brokers

L'ASIC exige les données de tous les brokers

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ASIC.JPG


L'Australian Securities and Investments Commission (ASIC) ne perd pas de temps pour faire usage de ses nouveaux pouvoirs d'intervention sur les produits. La semaine dernière, le parlement australien a accordé au régulateur financier un nouvel ensemble d'outils, et l'organisme de surveillance a commencé à prendre des mesures avant l'entrée en vigueur du nouveau cadre régissant les brokers en Australie.

L'ASIC a soumis un avis de collecte de données aux brokers pour leur demander de nombreux renseignements.

Voici un bref résumé du document envoyé par l'ASIC aux courtiers :

Contrôle des clients européens

Les données que l'ASIC demande aux brokers suggèrent une évaluation de la part du régulateur sur ce qui est arrivé au marché entre fin 2017 et maintenant. L'événement de l'ESMA affectant clairement l'industrie locale, l'organisme de réglementation australien évalue l'impact de cet événement en examinant diverses données.

On demande également aux brokers de ventiler le nombre de clients par âge, tranche de revenu, taille du compte et autres. La distinction entre les clients particuliers et les clients professionnels est également présente dans l'espace australien, mais la distinction entre l'un et l'autre n'est pas clair.

Plus particulièrement, les brokers sont invités à soumettre à l'organisme de réglementation le nombre de clients qu'ils ont transféré d'entités étrangères entre janvier 2018 et mars 2019.

Perspectives d'affaires

Les brokers sont également mandatés pour informer l'ASIC si la rémunération de leurs employés est liée de quelque façon que ce soit aux dépôts, aux volumes de transactions ou aux profits ou pertes des clients. Le chiffre d'affaires pour 2017 et 2018 ainsi que les revenus par classe d'actifs et par produit, les détails de position, les taux swap et d'autres détails font de cette demande un monstrueux exercice de collecte de données pour les entreprises locales.

L'ASIC demande des informations sur la façon dont les brokers mènent leurs activités - ventilation des A-Book par rapport aux B-Book, comment la société applique un modèle hybride et quels sont les critères d'attribution des clients dans les différents livres.

Les partenariats de liquidités, les contreparties de couverture, les ententes en marque blanche, les agents de recommandation et à peu près tous les aspects des activités d'un broker ne sont pas exclus de l'équation. Les courtiers prendront probablement beaucoup de temps pour être en mesure de recueillir toutes les données demandées par l'ASIC.

Approche axée sur les données

L'approche de l'ASIC en matière de collecte de données contraste avec l'approche européenne, où les régulateurs ont commencé à collecter des données auprès des brokers seulement après la mise en œuvre des règles de l'ESMA.

Il faut reconnaître au régulateur qu'il s'agit d'un effort beaucoup plus prudent dans la période de consultation que les régulateurs européens ont présentée à l'industrie, pour ensuite ignorer les suggestions les plus sensées de la part des courtiers et des clients intéressés.

Cela dit, l'organisme de surveillance australien est susceptible d'adopter une approche axée sur les données pour appliquer ses pouvoirs d'intervention sur les produits. Reste à savoir si la quantité incroyable de données que les entreprises sont tenues de fournir à l'organisme de surveillance justifie ou non l'établissement d'un nouveau cadre réglementaire raisonnable.

http://www.broker-forex.fr/img/bannieres/XTB-728-90.gif


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums