Menu

#1 11-03-2019 14:39:38

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4864
Site web

Analyse : comment l'ESMA a révolutionné les efforts d'affiliation des

Analyse : comment l'ESMA a révolutionné les efforts d'affiliation des brokers


L'ESMA a eu un impact significatif sur les brokers, mais les affiliés en ligne ont également été fortement impactés. Si l'on tient compte du fait que certains sites Web affiliés ont récemment été vendus à sept chiffres, l'importance des affiliés ne doit pas être sous-estimée. Voici une analyse de l'impact de l'ESMA sur le marketing en ligne.

Les affiliés à qui nous avons parlé ont souhaité garder l'anonymat.

Affilié anonyme #1 : "J'ai des activités d'affiliation dans le secteur financier depuis un certain temps, environ 80 % de mon public vient de l'UE, principalement de la République Tchèque.

Affilié anonyme #2 : "Je gère forextradingbonus.com et j'ai commencé mon premier site sur le forex, il y a environ quatre ans et demi. Bien que j'obtienne une part équitable du trafic de l'UE (environ 35%), le principal marché européen pour moi est le Royaume-Uni."

Anonyme Affilié #3 : "Je gère topbrokers.com/ et ma part du trafic de l'UE se situe entre 25 et 40 %. Les principaux pays sont le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne."

Affilié anonyme #4 : "Je me concentre beaucoup sur le trafic de l'UE, actuellement la part de celui-ci est d'environ 70 % pour moi. Je préfère ne pas révéler mes principaux pays."

Affilié anonyme #5 : "J'exploite www.topratedforexbrokers.com ainsi que quelques autres sites dans le secteur du forex. Le trafic de l'UE représente moins de 25 % pour moi, il se compose principalement du Royaume-Uni, de l'Allemagne et de l'Italie."

Avant l'ESMA, quelle était la part des programmes d'affiliation avec lesquels vous travailliez via le partage de revenue ? Quelle est la part des programmes d'affiliation qui fonctionnent avec un partage de revenues maintenant ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-affiliation-forex.PNG


Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, deux affiliés sur cinq ont complètement cessé de travailler via des accords de partage de revenus. Pour les deux autres, le pourcentage de partage des revenus a chuté de 50 % à 25 %. Cependant, l'affilié n°2 n'a pas ressenti l'impact de l'ESMA dans ce sens.

Après avoir changé une partie (ou la totalité) des programmes d'affiliation en mode CPA (coût par acquisition), votre revenu a-t-il augmenté ou diminué ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-affiliation-forex-2.PNG


Les affiliés #1 et #3 ont connu une baisse significative de leurs revenus, les affiliés #2 et #5 ont connu une baisse insignifiante de leurs revenus et l'affilié #4 a vu son revenu légèrement augmenter. Par conséquent, nous constatons que la majorité des affiliés ont en fait commencé à gagner moins d'argent par rapport à la période pré-ESMA.

Qu'en est-il de la restriction de l'ESMA sur l'effet de levier, a-t-elle eu une influence négative sur le nombre de nouveaux traders ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-affiliation-forex-3.PNG


Bien qu'il soit clair que la diminution de l'effet de levier réduit la taille des transactions, il semble que le volume total des opérations diminue également, puisque trois sociétés affiliées sur cinq ont moins de déposants admissibles à un paiement CPA.

Avez-vous dû abandonner des programmes d'affiliation ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-affiliation-forex-4.PNG


Il semble également que certains brokers n'aient pas été en mesure de démarrer avec un système de CPA efficace pour les traders de l'UE, c'est pourquoi un affilié a dû abandonner un programme d'affiliation.

Quant à l'avenir, envisagez-vous d'investir davantage dans les sites web qui ciblent les traders de l'UE ?

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-affiliation-forex-5.PNG



S'il est clair que les réglementations de l'UE ne font que devenir de plus en plus strictes, le marché reste néanmoins intéressant et, de toute évidence, profitable pour les affiliés. Un affilié a décidé d'arrêter d'investir dans des sites web qui ciblent les traders de l'UE, et deux autres prévoient d'investir au moins autant qu'auparavant.

Quelle est la perte estimée des mises à jour de l'ESMA pour votre activité ?

Tous les affiliés ont estimé leur perte entre 10 % et 30 %, en incluant et en excluant l'interdiction des options binaires.

Êtes-vous pour ou contre les politiques de l'ESMA ? Pourquoi ?

Affilié anonyme #1 : "Contre !"

Affilié anonyme #2 : "D'une certaine façon pour, et d'une autre contre. Les bonus (ou avantages commerciaux) étaient une bonne chose. Je ne comprends pas pourquoi d'autres sociétés financières (p. ex. les banques) peuvent offrir divers avantages à leurs clients, mais pas les brokers. La diminution de l'effet de levier est certainement bénéfique pour les nouveaux venus, mais cela peut aussi éloigner certain traders des brokers réglementés."

Affilié anonyme #3 : "Je suis pour la politique de l'ESMA. J'aime bien l'idée de l'exigence de "mise en garde contre les risques". Même si les revenus diminuent à cause de ça, je pense que c'est une étape de l'évolution pour l'industrie et les traders devraient certainement être conscients des risques."

Affilié anonyme #4 : "Je suis fermement opposé à la politique de l'ESMA. Pourquoi les bureaucrates de l'UE devraient-ils restreindre le droit des personnes qui souhaitent prendre plus de risques ?"

Affilié anonyme #5 : "Je suis en faveur d'une réglementation lourde. L'industrie du Forex peut parfois être comme le Far West. Actuellement, de nombreux brokers agissent comme des bookmakers en ligne. Ils ont un avantage sur tous les échanges et très peu de traders gagnent de l'argent, surtout ceux qui négocient à long terme. Pour qu'une industrie ait de la longévité, elle doit offrir de la transparence sur la façon dont elle fonctionne et donner la priorité au client. Les règlements de l'ESMA vont dans ce sens."

Il est clair que les nouvelles politiques de l'ESMA ont eu un impact négatif sur les affiliés, du moins en termes de bénéfices. Étant donné que les affiliés sont moins susceptibles de générer des revenus par le biais de modèles de partage des revenus et qu'ils sont désormais payés avec un CPA, il semble que les restrictions sur l'effet de levier ont largement contribué à la baisse des revenus, car le nombre de nouveaux traders admissibles au paiement CPA a diminué. De plus, il semble que certains brokers perdent des affiliés, car ils n'ont tout simplement pas été en mesure de changer leurs systèmes de rémunération des partenaires à temps ou n'ont tout simplement pas réussi à les rendre attrayants.

Ceci étant dit, il est tout de même formidable de voir les affiliés être pour la plupart pro-ESMA (même si leurs revenus ont diminué de 10% à 30%), car ils voient l'importance d'avertir sur les risques du trading.

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/avapartner.PNG


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums