#1 09-10-2018 15:34:31

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4709
Site web

La CySEC prolonge la date limite de mise à jour des licences

La CySEC prolonge la date limite de mise à jour des licences

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/cysec.jpg


La CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission) collabore activement avec les brokers afin de garantir une protection contre le solde négatif. La dernière mesure prise par le régulateur chypriote consiste à s'assurer que les sociétés sont bien capitalisées et disposent de la licence appropriée.

Les brokers ont été obligés d'obtenir une licence de market maker ou de transférer la protection contre le solde négatif vers leurs fournisseurs de liquidités avant le 14 septembre. Cependant, de nombreux brokers n’ont pas été en mesure de soumettre leurs candidatures à temps. La CySEC a donc repoussé l'échéance jusqu'à la fin du mois d'octobre.

Le processus de mise à niveau d'une licence de courtage prend un certain temps et nécessite un capital supplémentaire. Entre-temps, certains fournisseurs de services ont proposé à leurs clients courtiers d’assumer la protection contre le solde négatif.

Recommandations de la FCA

La FCA (Financial Conduct Authority) n'a pas négligé le dossier et a exhorté les brokers à se moderniser. Les changements ne sont pas encore officiellement prescrits, mais l'organisme de réglementation surveillerait la situation avec vigilance.

Au Royaume-Uni, plusieurs entreprises ont obtenu une licence de market maker de 730 K €. En plus du respect de la recommandation réglementaire, ces brokers peuvent désormais effectuer des activités de teneur de marché.

Protection contre le solde négatif transférée vers les primes brokers

Le régulateur chypriote offre une autre option aux brokers qui ne souhaitent pas changer leurs licences. Ils peuvent répercuter la protection contre le solde négatif sur leurs fournisseurs de liquidités.

Les primes brokers qui offrent ce service le considèrent sous l’angle de la gestion des risques. L'inconvénient pour un broker qui a besoin de mettre à niveau sa licence est qu'il pourrait avoir besoin de fournir un accès supplémentaire aux identités des clients protégés.

Les primes brokers doivent être en mesure de surveiller des comptes individuels afin de gérer les risques efficacement. Ils peuvent donc imposer des conditions comme avoir un certain nombre de clients ou de volumes et une API permettant d'accéder au backend des courtiers.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums