#1 21-06-2018 15:24:24

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4640
Site web

Un trader français gagne 10 M € en pensant qu'il était sur une démo

Un trader français gagne 10 millions d'euros en pensant qu'il était sur un compte démo

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/trader-france.PNG


Un trader français poursuit une société de courtage britannique pour un montant comparable à la quasi-totalité de son chiffre d'affaires annuel. Le trader aurait gagné 10 millions d'euros en pensant qu'il était en train de négocier sur un compte démo.

L'été dernier, après avoir utilisé un compte de démonstration pour apprendre à négocier des contrats à terme, Harouna Traoré a ouvert un compte de 20 000 € chez Valbury Capital, une société de courtage basée au Royaume-Uni.

Quelques semaines plus tard, en pratiquant le trading à domicile sur ce qu'il croyait être la version démo, il perd plus d'un million d'euros avant de se rendre compte que c'était la plateforme live.

Après avoir accumulé 5 milliards de dollars de contrats à terme sur les actions américaines, il termine avec un profit de plus de 10 millions d'euros. "Je ne pouvais penser qu'à ma famille", a déclaré M. Traoré, marié et père de deux enfants. "J'étais stressé." Quelques jours plus tard, le courtier a annulé les positions pour rupture du contrat.

En janvier, M. Traoré a déposé un bref de convocation devant le tribunal de Pontoise, au nord de Paris, en invoquant la rupture du contrat et la négligence du courtier britannique et en lui demandant de lui verser les 10 millions d'euros.

Valbury, qui appartient à l'eponymous Indonesian financial services group, nie tout acte répréhensible et se prépare à déposer sa soumission initiale la semaine prochaine. On s'attend à ce que M. Traoré ne soit pas un trader particulier, mais un professionnel des services financiers, si c'est le cas, l'affaire ne devrait pas être entendue en France, où il bénéficierait d'une plus grande protection des consommateurs.

Les avocats de M. Traoré ont noté qu'il n'était pas un trader professionnel, bien qu'il ait travaillé chez Reuters jusqu'en avril de l'année dernière. Ils ont ajouté que les trades ne pouvaient pas être une "erreur manifeste" puisque toutes les transactions rentables ont été faites après avoir réalisé qu'il était en train de négocier de l'argent réel.

Selon la plainte déposée par M. Traoré, qui a été vu par le Financial Times, Valbury a affirmé qu'il avait commis comme une "erreur manifeste" parce qu'il pensait utiliser sa plateforme de démonstration. Le courtier lui a également dit qu'il avait violé ses limites de trading.

Les avocats de M. Traoré ont déclaré dans le dossier que l'homme de 41 ans n'avait aucune expérience préalable des marchés financiers. Il travaillait auparavant chez Thomson Reuters, vendant des logiciels d'analyse de performance aux investisseurs avant d'être licencié l'année dernière.

L'affaire devrait être entendue en France. Ses avocats ont également déclaré que des limites de trading prédéfinies auraient pu être imposées par Valbury pour que M. Traoré ne puisse pas négocier de tels montants.

L'enjeu est de taille pour Valbury qui a réalisé un chiffre d'affaires de 9,88 M £ en décembre 2016 par rapport aux 11,7 M £ de l'année précédente. Le broker a déclaré sa troisième perte annuelle consécutive de 455 405 £ en 2016.

Mark Hanney, directeur général de Valbury, a précédemment travaillé dans plusieurs autres sociétés de trading et passé cinq ans en tant que directeur financier de Refco Trading Services Ltd, la branche britannique de la société de courtage américaine qui a fait faillite en 2005. M. Hanney a refusé de commenter l'affaire.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums