#1 28-05-2018 14:39:20

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4646
Site web

L'ACPR préconise une réglementation plus stricte des crypto-monnaies

L'ACPR préconise une réglementation plus stricte sur les crypto-monnaies

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/crypto-monnaies-1.jpg


L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a publié aujourd'hui son Rapport Annuel 2017, le régulateur met en garde contre toutes sortes d'investissements dans les crypto-monnaies.

L'ACPR affirme avoir surveillé de près la montée en puissance des soi-disant "crypto-assets". Bien que la technologie blockchain sous-jacente offre de grandes perspectives, l'investissement dans ces actifs, qui ne peuvent être considérés comme des devises, présente un risque élevé pour les investisseurs étant donné l'extrême volatilité de ces produits. C'est pourquoi, l'ACPR et la Banque de France appellent à une réglementation stricte des crypto-monnaies et des sociétés proposant de tels produits. Ces réglementations devraient être axées sur la sécurité et atténuer les risques de blanchiment d'argent. Un tel cadre doit, bien sûr, être mis en œuvre au niveau international.

Le régulateur français note également la montée des escroqueries impliquant des crypto-monnaies.

La position prudente exprimée par l'ACPR fait écho au rapport annuel 2017 publié par l'autorité française des marchés financiers AMF. Dans son rapport, l'AMF indique que le nombre de plaintes concernant les produits financiers toxiques, comme les options binaires et le forex, a baissé en 2017. 566 plaintes ont été reçues par le régulateur en 2017, contre 1656 en 2015, soit une baisse de 67% par rapport à 2015 et de 48% par rapport à 2016.

Un nouveau thème qui a suscité des inquiétudes chez les investisseurs, selon le rapport de l'AMF, est le Bitcoin. Suite à la volatilité des prix du Bitcoin à l'automne 2017, le régulateur a constaté une augmentation du nombre de demandes de renseignements sur les crypto-monnaies. Le régulateur souligne que même si les plaintes sur les options binaires et le Forex, ainsi que les investissements dans les diamants, chutent, celles concernant les crypto-monnaies augmentent.

En novembre 2017, l'AMF a publié un guide spécial intitulé "Investir dans le Bitcoin : prudence !". Dans le document, le régulateur souligne que le Bitcoin, ainsi que toutes les autres monnaies virtuelles (il en existe plus de 4 500), n'offrent aucune protection pour les investisseurs, car elles ne sont pas comme les monnaies fiduciaires. Le régulateur fournit quelques éclaircissements utiles au grand public, l'informant que le Bitcoin n'est pas accepté partout comme moyen de paiement et que l'euro est la monnaie officielle en France.

Une attention particulière est accordée aux risques associés au battage publicitaire créé autour du Bitcoin, étant donné que diverses publications médiatiques et publicités vantent la monnaie virtuelle comme une opportunité d'investissement incroyable. L'AMF souligne que les risques liés à l'investissement dans le Bitcoin sont au moins deux fois plus élevés que ceux associés au trading des CFD. Investir dans le Bitcoin nécessite certaines connaissances techniques, informatiques et financières.


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums