#1 17-05-2018 12:09:23

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4669
Site web

La CySEC clarifie les règles pour les CFD de crypto-monnaies

La CySEC clarifie les règles pour les CFD de crypto-monnaies

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/crypto-monnaies-1.jpg


Le régulateur financier chypriote CySEC vient de publier une nouvelle circulaire, décrivant les règles régissant les brokers qui offrent des services de trading de CFD basés sur des crypto-monnaies.

La CySEC a d'abord souligné - tout comme le régulateur britannique (FCA) le mois dernier - que les crypto-monnaies ne sont pas considérées comme des instruments financiers tels que définis par l'ESMA, mais les dérivés de crypto-monnaies, notamment les CFD, sont des instruments financiers. Pratiquement tous les brokers forex offrant des services de tradind de cryto-monnaies le font sous forme de CFD, et non dans avec crypto-monnaies "réelles".

Les brokers forex qui offrent ce type de service via des contrats pour différence doivent donc être autorisé par la CySEC (s'ils offrent le service depuis Chypre) et limiter l'effet de levier à 1:2.

Les brokers doivent également évaluer correctement les prix des CFD sur cryptomonnaies qu'ils présentent aux clients, afin de s'assurer que les prix respectent les exigences de meilleure exécution.

Voici la circulaire publiée par la CySEC :



Aux : entreprises d'investissement chypriotes

DE : Cyprus Securities and Exchange Commission

DATE : 15 mai 2018

CIRCULAIRE NO .: C268

OBJET : introduction de nouvelles règles régissant les produits dérivés sur des monnaies virtuelles

A. INTRODUCTION

Suite à la décision de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) du 27 mars 2018 d'inclure les Contracts For Differences (CFD) sur les monnaies virtuelles dans le champ d'application de ses mesures d'intervention, les CFD sont désormais considérés comme des instruments financiers.

Conformément à l'avis de la Securities and Exchange Commission (CySEC) daté du 28 mars 2018 notifiant aux sociétés d'investissement chypriotes (CIF) sur les mesures d'intervention de l'ESMA, la CySEC souhaite mettre à jour les CIF avec une nouvelle circulaire. Cette circulaire (C268) remplace la circulaire C244 (publiée le 13 octobre 2017) concernant la trading des monnaies virtuelles et/ou le trading des CFD relatifs à des monnaies virtuelles.

En effet, les monnaies virtuelles peuvent constituer une variable sous-jacente dans d'autres contrats dérivés, comme les CFD, les options et les contrats à terme (dérivée de monnaies virtuelles). À cette fin, la CySEC clarifie ce qui suit :

1. Toute activité relative aux monnaies virtuelles n'est actuellement pas réglementée par la CySEC, sauf si une monnaie virtuelle répond aux critères et relève du cadre réglementaire existant, conformément à l'annonce de la CySEC en date du 15 novembre 2017.

2. Toutefois, les produits dérivés de devises virtuelles sont maintenant qualifiés comme des instruments financiers en vertu de la loi. Un "instrument financier" désigne les instruments spécifiés dans la partie III de la première annexe de la loi. Parmi les instruments financiers énumérés, les dérivés de monnaies virtuelles peuvent relever des éléments suivants :

i. (4): "[...] tout autre contrat dérivé portant sur des titres [...]
Peut-être réglé physiquement ou en espèces ";

ii. (9): "contrats financiers pour différences" ;

iii. (10): "[...] tout autre contrat dérivé portant sur des actifs [...] non mentionnés ailleurs dans la présente section, qui présentent les caractéristiques d'autres instruments financiers dérivés".

3. Par conséquent, en fonction de leurs caractéristiques spécifiques et de leur utilisation, la fourniture de services d'investissement en relation avec des produits dérivés de monnaies virtuelles nécessite une autorisation spécifique de la CySEC.

B. OBLIGATIONS DES CIF LORS DE LA FOURNITURE DE SERVICES D'INVESTISSEMENT AVEC DES DÉRIVÉS DE MONNAIES VIRTUELLES

Les CIF exerçant des activités réglementées sur les dérivés de devises virtuelles, y compris les CFDs (ci-après dénommés collectivement "Dérivés Virtuels") doivent être autorisés et conformes à la législation nationale applicable, aux recommandations émises par les autorités européennes de surveillance (ESMA et l'Autorité bancaire européenne), qui sont adoptées par la CySEC.

Selon la CySEC et ses pairs, les risques associés à l'instrument sous-jacent des produits dérivés de monnaies virtuelles sont élevés. Les CIF doivent donc aborder la fourniture de ces services avec prudence, sachant qu'une attention particulière sera accordée à toutes leurs obligations légales. À cette fin, la CySEC aimerait rappeler particulièrement aux CIF leurs obligations :

i. Agir honnêtement, équitablement et professionnellement, conformément aux meilleurs intérêts de leurs clients;

ii. Fournir des informations claires et non-trompeuses à leurs clients ;

iii. Fournir des conseils appropriés et des avertissements sur les risques associés aux investissements dans ces instruments ;

iv. Avoir des dispositions adéquates en matière de gouvernance des produits ;

v. Exécuter les ordres dans les conditions les plus favorables au client ;

vi. Maintenir un capital suffisant.

À cette fin :

i. Les CIF doivent examiner attentivement leurs obligations en vertu de la Loi lorsqu'ils conçoivent / fabriquent et / ou distribuent des dérivés sur des monnaies virtuelles.

ii. Les CIF doivent informer leurs clients avant d'investir dans des dérivés de devises virtuelles :

a) Des risques associés à ces produits. Ces risques doivent être stipulés dans un avertissement de risque spécifique ;

b) Que ces produits sont complexes, extrêmement risqués et généralement hautement spéculatifs;

c) Qu'ils comportent un risque élevé de perdre tout le capital investi;

d) Que les valeurs des monnaies virtuelles sont sujettes à une extrême volatilité des prix et peuvent donc entraîner des pertes importantes sur une courte période de temps;

e) Ils ne conviennent pas à tous les investisseurs. En tant que tel, les clients ne devraient pas s'engager dans le trading de ces produits s'ils : a) n'ont pas les connaissances nécessaires dans ce produit spécifique; ou b) s'ils ne peuvent supporter la perte de la totalité du montant investi. Les clients doivent être pleinement conscients et comprendre les caractéristiques et les risques spécifiques à ces produits.

f) Des frais et coûts entraînés. En particulier, les CIF doivent divulguer et expliquer les frais de refinancement.

iii. Dans le cas où un CIF fournit des services d'investissement en relation avec des dérivés de gré à gré sur des monnaies virtuelles, le CIF doit s'assurer que les prix de référence utilisés par rapport à l'actif sous-jacent sont collectés à partir de sources publiques d'honorabilité. Les CIF doivent effectuer une évaluation approfondie avant de choisir ses sources de prix. De plus, les FIC doivent procéder à une évaluation et à une révision continues de leurs sources de prix, afin de s'assurer qu'elles respectent les exigences de meilleure exécution.

iv. Les CIF doivent également inclure les risques associés à leurs activités relatives aux dérivés de devises virtuelles lors du calcul de leurs ratios de fonds propres. Le cas échéant, ils doivent ajuster leurs stratégies d'atténuation des risques. Les CIF doivent tenir compte de l'incidence potentielle de leur activité sur les dérivés de monnaies virtuelles dans leurs opérations plus générales, et traiter adéquatement les risques associés à ces activités dans le contexte de leur processus interne d'évaluation de l'adéquation des fonds propres (ICAAP).

Compte tenu de la nature extrêmement volatile des monnaies virtuelles, les CIF qui se livrent à des activités d'investissement sur des dérivés OTC en devises virtuelles doivent maintenir des fonds propres adéquats de la plus haute qualité de leur capital (fonds propres de base 1), dans le contexte de leur ICAAP, afin d'améliorer leur résilience.

v. En plus de ce qui précède, lorsque vous fournissez des services aux clients avec des CFD de monnaies virtuelles, les mesures d'intervention des produits de l'ESMA relatives aux Contracts for Differences et aux options binaires s'appliquent également. Les CIF doivent donc s'assurer qu'ils respectent également les limites de levier (1:2), la règle de clôture des marges, la protection contre le solde négatif, la restriction sur les incitations et la fourniture d'un avertissement de risque spécifique à l'entreprise. Il est également souligné que les CIF fournissant des services aux clients avec des CFDs de monnaies virtuelles doivent également se conformer aux questions et réponses de l'ESMA relatives à la fourniture de CFD et d'autres produits spéculatifs aux investisseurs de détail dans le cadre de la directive MiFID.

C. PROCHAINES ÉTAPES

Les CIF ayant soumis une demande de prestation de services en matière de dérivés de monnaies virtuelles, en tant qu'autre service conformément à l'article 5, paragraphe 5, de la loi de 2017 sur les services et les activités de placement et n'ayant pas encore pris de décision de communiqué, peuvent réclamer les frais de dossier qu'ils ont payés en contactant le département de comptabilité de la CySEC.

Aucun remboursement ne sera accordé aux cas où la demande a été examinée en profondeur et qu'une décision a été prise et communiquée aux CIF respectifs.

Les CIF doivent rechercher l'autorisation appropriée pour fournir des services en relation avec la catégorie d'instruments financiers. Si un CIF n'est pas sûr de la catégorie dans laquelle un dérivé de monnaie virtuelle peut tomber, nous vous encourageons à demander conseil avant de soumettre une demande à la CySEC.

Les CIF offrant de tels produits sans l'autorisation appropriée rencontreront des actions d'application.

Cordialement,

Demetra Kalogerou
Présidente de la Cyprus Securities and Exchange Commission

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/Bitcoin-campaign-banner-728x90-FR.jpg


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums