#1 02-04-2018 16:12:37

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4598
Site web

Les nouveaux règlements de l'ESMA pourraient remodeler l'industrie

Les nouveaux règlements de l'ESMA pourraient remodeler l'industrie

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-1.png


L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a donné son verdict sur la conduite des courtiers dans l'industrie.

Malheureusement, comme cela arrive souvent, les erreurs de quelques-uns, ont touché le plus grand nombre. Les courtiers non réglementés qui ont tourmenté l'industrie du trading forex, des CFD et des options binaires ont suscité une réponse radicale de la part de l'organisme de surveillance supranational à l'échelle de l'UE.

Les changements en bref

L'effet de levier maximal a été réduit à :

     fleche 1:30 pour le trading FX
     fleche 1:20 pour les indices et l'or
     fleche 1:10 pour les autres matières premières
     fleche 1:5 pour les actions

Les courtiers sont également tenus de fournir une protection contre le solde négatif et d'afficher clairement sur leurs sites le pourcentage de clients qui perdent de l'argent.

Impact pour les brokers market makers ou teneurs de marché

Nous allons examiner l'impact sur l'industrie de deux points de vue différents. Le premier est celui des courtiers teneurs de marché qui intériorisent leur flux. Ces brokers sont susceptibles d'être davantage affectés par les changements imposés par l'ESMA .

Les brokers market makers sont généralement plus tributaires du marketing direct, des incitations commerciales et surtout, des pertes de leurs clients. Un effet de levier plus élevé signifie toujours une durée de vie plus courte pour un compte de trading.

En général, les traders de détail pensent qu'un fort effet de levier permet de gagner beaucoup d'argent avec un dépôt relativement petit. Mais en réalité, 80 à 95% des clients de détail perdent leurs dépôts au bout de trois mois en moyenne. Les niveaux d'effet de levier imposés par l'ESMA réduisent automatiquement ce risque.

Pour ouvrir une position d'un lot sur l'EUR USD, les traders vont avoir besoin d'un dépôt de 3333 $. Quand auparavant 200 $ étaient suffisants avec un levier de 1:500, la différence est énorme. Les courtiers vont donc devoir changer complètement leur stratégie d'acquisition et de rétention des clients pour assurer la pérennité de leurs affaires.

Impact pour les brokers STP

Le traitement direct (STP) est un mode de fonctionnement différent pour l'industrie du courtage de détail. Les courtiers STP ne comptent en aucune façon sur les pertes subies par leurs clients puisque l'argent de ces comptes circule réellement sur les marchés.

Les revenus d'un courtier STP reposent sur les commissions perçues sur chaque opération. Par conséquent, nous pouvons déduire que ces brokers souhaitent que leurs clients ne perdent pas d'argent, car ils ne génèrent plus de commissions quand leurs comptes sont vides.

Ces brokers sont généralement plus enclins à fournir à leurs clients des outils amélioré leurs performances. La nouvelle réglementation de l'ESMA va avoir un impact sur ces entreprises de deux manières.

1. Le volume des transactions. Certes, les volumes de trading des courtiers vont diminuer, et probablement, au moins au début, l'écart sera important. Cependant, les restrictions de levier ont eu un impact mitigé sur d'autres marchés. Au Japon, par exemple, l'effet de levier maximal officiel de 1:25 n'a pas eu d'impact sur l'industrie à long terme, les brokers locaux affichent les volumes de trading les plus élevés au monde.

2. Les exigences de fonds propres. Tous les courtiers sont maintenant mandatés pour fournir une protection contre de solde négatif et la FCA a été l'un des premiers régulateurs à se rendre compte soudainement que le fait d'avoir des sociétés avec une exigence de capital de quelques centaines de dollars n'était plus adéquat. Les brokers STP auront très probablement besoin de demander une licence de 730 K € et de se préparer à répondre aux exigences de fonds propres qui vont avec.

Actuellement, la FCA du Royaume-Uni exige 125 000 EUR de capital réglementaire pour une licence STP et 730 000 EUR pour une licence de Market Maker en plus des frais d'application et des frais annuels.

Divulgation des pourcentages de pertes

Tous les courtiers vont devoir accompagner leurs messages publicitaires avec une phrase dans ce style : "90% de nos clients perdent de l'argent !".

L'annonce de l'ESMA vient de créer une nouvelle incitation pour les maisons de courtage, à savoir attirer les meilleurs traders possibles. Cela entraînera inévitablement un changement de paradigme pour les bonnes pratiques dans l'industrie. Les courtiers qui veulent rester dans cette industrie à long terme devront désormais attirer le bon type de clients.

Les règles ont été publiées par l'ESMA et les régulateurs locaux commencent à écrire des circulaires. Mais pour l'instant, il est temps pour les traders d'élaborer de nouvelles stratégies pour aborder ce nouveau marché qui va arriver dans quelques mois.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums