#1 17-12-2017 16:51:38

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4667
Site web

L'ESMA envisage de réduire l'effet de levier entre 1:5 et 1:30

L'ESMA envisage de réduire l'effet de levier entre 1:5 et 1:30

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-1.png


L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) se prépare à déployer une nouvelle réglementation pour l'industrie du trading au détail.

L'ESMA envisage d'utiliser ses nouveaux pouvoirs d'intervention pour complètement interdire les options binaires. En ce qui concerne les CFD et les maisons de courtage, le régulateur européen se prépare à limiter la commercialisation de ces produits. Certaines autorités nationales ont déjà pris des mesures au niveau local, mais tous les régulateurs européens devront adhérer à la décision de l'ESMA.

En vertu des pouvoirs d'intervention que l'autorité européenne recevra à partir du 3 janvier 2018, plusieurs limitations sur les maisons de courtage sont possibles.

L'ESMA envisage de réduire les limites de levier entre 1:5 et 1:30. Les niveaux précis dépendront de la volatilité de chaque actif sous-jacent. De plus, les courtiers pourraient devoir mettre en place une règle de fermeture des marges, une protection contre le solde négatif et un avertissement de risque normalisé.

Les courtiers seront également confrontés à des restrictions sur tous les types d'avantages commerciaux qu'ils offrent. L'ESMA indique qu'elle ouvrira une "brève consultation publique" en janvier 2018 afin de déterminer les mesures à mettre en œuvre.

Toutes les mesures d'intervention que l'ESMA entreprendra auront une validité initiale de trois mois, mais l'action sera perpétuellement renouvelable. À moins que le régulateur ne subisse un contrecoup massif de la part des consommateurs, il est peu probable que les mesures soient inversées une fois prises.

La déclaration complète de l'ESMA est disponible ici (PDF en anglais)


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums