#1 25-07-2017 21:15:18

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4522
Site web

La FCA demande aux brokers de se préparer à la MiFID II

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/mifid-2.jpg



La directive européenne "Marchés d'Instruments Financiers" (MiFID II), représente la plus grande modification réglementaire du secteur financier britannique depuis la crise financière de 2008. Le nouveau règlement qui entrera en vigueur le mercredi 3 janvier 2018 concerne les entreprises qui fournissent des services liés aux actions, obligations, produits dérivés et d'autres produits financiers.

Les entreprises financières au Royaume-Uni devaient déposer des demandes auprès de l'autorité de réglementation avant le 3 juillet 2017 afin d'avoir les autorisations nécessaires avant la date de lancement.

Dans un communiqué, la FCA a noté: "Nous demandons aux entreprises qui n'ont pas soumis une demande complète avant le 3 juillet 2017 de le faire sans plus tarder. Nous examinerons les demandes complètes reçues après le 3 juillet 2017 dans les 6 mois, mais nous ne pouvons pas le garantir avant le 3 janvier 2018. "

Le régulateur a également recommandé aux entreprises de préparer des plans d'urgence s'ils ne reçoivent pas d'autorisation avant cette date. Le non-respect de la réglementation entraînera de lourdes pénalités. Les règlements visent à sauvegarder les opérations des marchés financiers et à veiller à ce que les entreprises fonctionnent conformément aux exigences réglementaires.

En vertu de la nouvelle législation, les entreprises ou les particuliers qui effectuent des activités de trading non autorisées contreviennent à la loi sur les services financiers et les marchés.

À l'approche de cette date d'échéance, de nombreux acteurs du marché se préparent à mettre en œuvre des changements pour se conformer aux nouvelles règles. Tandis que d'autres, préfèrent procrastiner le plus longtemps possible dans l'espoir d'obtenir plus de clarté sur ce règlement.

Quoi qu'il en soit, ce qui est clair à ce stade, c'est qu'un certain nombre de changements importants vont être obligatoire pour les brokers forex. L'objectif principal de la MiFID II est d'apporter plus de transparence sur les marchés financiers. Certaines normes devront être respectées par toutes les sociétés financières réglementées en Europe.

La nouvelle directive MiFID II stipule entre autres :

Divulgation des markups de spreads

Le Forex est un marché OTC très fragmenté. La plupart des courtiers créent des marges additionnelles à leur prix qui peuvent varier selon le client ou le groupe de clients. Les brokers auront l'obligation de divulguer le montant de cette marge à leurs clients sur demande.

Divulgation de la contrepartie

À l'heure actuelle, les brokers forex ne sont pas obligés de déclarer qui a exécuté ou traité une transaction. Ils n'ont pas à divulguer si une transaction a été envoyée sur le marché ou si le courtier est la contrepartie. En vertu de la MiFID II, les brokers devront divulguer cette information.

Cela pourrait modifier de manière significative le mode opératoire pour les départements de marketing de nombreux brokers forex, en particulier ceux qui basent leurs stratégies de marketing autour d'un certain modèle d'exécution (Prime of Prime, ECN, STP, NDD, etc.).

Quelles seront les difficultés pour les courtiers Forex pour mettre en œuvre ces exigences ?

Je pense que cela dépend beaucoup du modèle de courtage et de la stratégie de marketing utilisée. Cette couche supplémentaire de transparence est idéale pour le marché en général, mais elle nécessite beaucoup de temps et de ressources. L'adoption de ces nouvelles règles affectera plusieurs départements des brokers, de la conformité et du marketing à l'informatique et à la gestion des risques.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums