#1 09-12-2016 21:48:06

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4461
Site web

Le régulateur allemand a l'intention de limiter la publicité des CFD

Le régulateur allemand BaFin a l'intention de limiter la publicité de certains CFD

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/bafin-cfd.PNG


L'allemagne est le cinquième pays européen à introduire des changements réglementaires pour les traders au détail. La BaFin (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht) ou l'autorité fédérale de surveillance des finances fédérales a franchi une étape pour limiter la publicité des CFD dans le pays.

Il y a quelques jours la Financial Conduct Authority UK a également introduit des révisions qui pourraient affecter sensiblement le marché de détail au Royaume-Uni. Le régulateur financier allemand BaFin a déclaré que la commercialisation et la distribution de produits CFD qui ne protègent pas les clients contre les soldes négatifs ne seront pas autorisées.

Commentant les nouvelles, Elisabeth Roegele, la directrice générale de la BaFin a déclaré : "Dans le cas des CFD avec une obligation de paiement supplémentaire, le risque de perte pour l'investisseur est incalculable. Pour des raisons de protection des consommateurs, nous ne pouvons pas accepter cela."

Les principaux courtiers en ligne au Royaume-Uni Plus500 et CMC Markets ont émis des déclarations en réponse aux nouvelles directives du régulateur financier allemand sur le trading de CFD.

En résumé, Plus500 et CMC ont déclaré avoir bien accueilli les démarches de la BaFin. Ces deux brokers CFD fournissent déjà une protection contre le solde négatif à leurs clients - la seule exigence réelle proposée par la BaFin.

Apparemment, les courtiers CFD qui servent les traders allemands sont satisfaits des propositions de la BaFin. Principalement, parce qu'elles sont beaucoup plus souples que les nouvelles règles mises en place récemment au Royaume-Uni par la FCA et à Chypre par la CySEC pour limiter l'effet de levier. Les brokers s'attendaient à des règles beaucoup plus sévères, comme l'action de la FCA ou de la CySEC, l'interdiction totale de la publicité Forex et CFD en France, ou l'interdiction totale du trading comme en Belgique.

Selon la BaFin, les risques liés au solde négatif ne peuvent être atténués par l'utilisation des ordres stops ou d'un appel de marge émis par les courtiers. La fermeture forcée des positions d'un investisseur peut entraîner des pertes substantielles comme nous l'avons vu dans les cas du flash crash du GBP.

Le communiqué officiel de l'autorité de régulation allemande indique que les problèmes découlant de l'exécution au prochain prix disponible, qui peut être sensiblement différent de la valeur prévue par l'ordre stop loss, augmente considérablement les risques pour les traders.

Le régulateur a publié la loi administrative générale sur son site Web et se félicite des commentaires des courtiers et des traders.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums