#1 06-12-2016 22:17:34

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4454
Site web

La FCA envisage d'interdire les bonus et de limiter le levier à 1:50

La FCA envisage d'interdire les bonus et de limiter l'effet de levier à 1:50

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/FCA-1.jpg


L'autorité de réglementation financière du Royaume-Uni (FCA) souhaite prendre des mesures pour protéger les clients au détail qui spéculent via le spot Forex et les contrats pour différence (CFD). Les mesures sont le résultat d'une étude qui montre que 82% des traders perdent de l'argent.

Les nouvelles directives de la FCA vont au-delà des limites proposées par la CySEC la semaine dernière. Le régulateur déclare que le nombre croissant de sociétés offrant de tels produits est inquiétant, car les clients ne comprennent généralement pas les risques associés au trading du Forex et des CFD.

La proposition de la FCA comporte plusieurs points. Les sociétés devront obligatoirement divulguer publiquement le ratio de pertes et de profits des comptes de leurs clients pour informer des risques associés au trading.

La FCA propose également de limiter l'effet de levier des clients avec moins de 12 mois d'expérience à 1:25. Tous les autres clients au détail seront plafonnés à un maximum de 1:50. L'organisme de réglementation souligne dans son annonce que certains clients reçoivent un effet de levier parfois supérieur à 1:200.

Enfin, la FCA propose de suspendre toutes les pratiques en matière de bonus, qu'ils soient liés au trading ou à l'ouverture d'un compte.

La FCA étudie également les paris binaires, elle est en train d'élaborer un nouveau cadre réglementaire.

Christopher Woolard, le directeur exécutif de la stratégie et de la concurrence de la FCA, a déclaré: "Nous craignons sérieusement qu'un nombre croissant de clients au détail négocient des produits CFD sans avoir une bonne compréhension des risques encourus. Le résultat peut entraîner des pertes rapides, importantes et inattendues. Nous souhaitons introduire des règles plus strictes pour les CFD afin de nous assurer que le secteur répond aux lacunes identifiées et que les entreprises veillent à ce que les clients au détail soient conscients des risques élevés associés au trading de ces produits complexes. Nous pensons également que les paris binaires posent des risques de protection des investisseurs et qu'ils ne répondent pas véritable à un besoin d'investissement".

La capitalisation boursière des brokers s'effondre

Quelques secondes après l'ouverture de la bourse de Londres, les actions de Plus500 ont chuté de 40% et celles de CMC Markets et IG Group de 20%. A la clôture de la bourse de Londres (LSE), la baisse s'est accentuée :

    fleche CMC Markets : -37%
    fleche IG Group : -38%
    fleche Plus500 : -28%

Durcissement de la réglementation en Europe

Depuis quelques mois la réglementation se durcit en Europe, la CySEC a imposé un effet de levier par défaut de 1:50 pour les clients qui n'exigent pas explicitement un niveau plus élevé, tandis que la FCA impose un plafond de 1:25 pour les traders qui ont moins de 12 mois d'expérience en trading du spot Forex et des CFD et 1:50 au maximum pour les autres clients.

Récemment, la France a créé un cadre législatif pour interdire la publicité du Forex et des CFD par voie électronique. La Belgique a complètement interdit le Forex et les CFD et les Pays-Bas envisagent également d'interdire la publicité.


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums