#1 07-12-2009 10:58:15

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4627
Site web

Avez-vous la psychologie d'un grand trader ?

Avez-vous la psychologie d'un grand trader ?
Isabelle Hennebelle -  05/12/2007 18:50  - L'Expansion.com


"Les grands traders réussissent car ils maîtrisent leurs émotions. Et ce n'est pas donné à tout le monde, loin s'en faut" lance l'ex-trader, agrégé en économie et gestion, Thami Kabbaj (1). Je vois des traders compétents, frais émoulus des plus grandes business schools, qui arrivent sur les marchés avec assurance, voire arrogance. Tout va bien, jusqu'à ce qu'ils commencent à perdre". Et là, soudain, l'homme réfléchi et sûr de lui des débuts, est tétanisé par la peur, plongé dans le doute, il se met à agir de façon irrationnelle, prend des décisions basées sur un vague tuyau donné par un collègue, sur la couverture d'un magazine, sur le temps qu'il fait...

Quand il gagne, ce même trader peut aussi se mettre à agir de façon incohérente. Grisé, euphorique, il se croit désormais infaillible, se relâche et oublie toute stratégie mise en place avec soin auparavant. Et comme dans un combat de coq, farouchement décidé à prouver à son voisin, sa femme, son chef qu'il avait raison, il s'entête, essaie d'imposer son point de vue sur les marchés. Il est victime de son propre ego! Et c'est la panique. Les traders particuliers (donc pas encadrés comme peuvent l'être ceux dans une banque) qui se lancent sur les marchés de produits dérivés par exemple résistent entre six mois et un an à ce régime. La tempête des émotions est si violente qu'au-delà de ce délai, ils craquent, certains tombent dans des états dépressifs graves.

A l'inverse, des grands traders comme Georges Soros, Steve Cohen ou Richard Denis affichent des qualités communes :
- la discipline. Ils établissent chaque matin leur plan de trading. Comme pour une partie d'échecs, ils prévoient différents scénarios d'évolution des marchés : hausse, baisse, stabilité, et se préparent à réagir en conséquence. Ils travaillent énormément avant l'ouverture et après la fermeture des marchés. Comme un sportif de haut niveau, ils analysent leur stratégie, font leur autocritique, et se notent chaque jour.
- l'humilité face aux marchés. Ils acceptent la tendance du marché, savent que tout est possible. En clair, ils ne sont pas emportés par leur ego qui les pousserait à s'entêter pour prouver qu'ils ont raison.
- ils savent évacuer la pression au fur et à mesure. Paul Rotter, le grand trader d'origine allemande, basé en Suisse, affiche une vraie distance par rapport aux marchés, décompresse régulièrement en vacances, pratique du sport à haute dose.

(1) auteur de "Psychologie des grands traders (Editions Eyrolles)


Le trading du forex et des CFD est réservé aux traders professionnels. Les compétences requises pour gérer les risques sont trop complexes pour les traders amateurs. Les pertes peuvent être supérieures au dépôt initial.

Hors ligne

 

Pied de page des forums