Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 04-11-2020 18:22:34

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 111

La FCA va autoriser le trading des actions dans l'UE après le Brexit

Le Royaume-Uni va autoriser le trading des actions dans l'UE après le Brexit

brexit-EU.JPG

La Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni a publié mercredi ses lignes directrices concernant les obligations sur le trading des actions, permettant aux entreprises britanniques de s'adresser aux bourses de l'Union européenne après l'expiration de la période de transition du Brexit.

Ces lignes directrices de l'autorité britannique de régulation arrivent seulement une semaine après que son homologue de l'Union européenne ait publié son approche concernant le trading des actions après le Brexit.

L'Autorité fédérale de contrôle a souligné que seule une "équivalence mutuelle" garantirait aux entreprises de satisfaire aux obligations du trading des actions dans les deux juridictions. Dans le cas contraire, l'autorité britannique de régulation utilisera son pouvoir transitoire temporaire pour éviter toute perturbation, permettant aux entreprises de continuer à négocier toutes leurs actions sur les places boursières de l'UE et les internalisateurs systématiques.

Bien que cette approche permette aux acteurs du marché britannique d'accéder aux systèmes de trading de l'UE après le Brexit, ils devront respecter certaines obligations réglementaires.

Le régulateur a souligné que les lignes directrices garantiront une structure de marché ouverte, car les sociétés basées au Royaume-Uni seront libres d'exécuter leurs transactions sur les lieux offrant la meilleure exécution.

"À la fin de la période de transition, les régimes du Royaume-Uni et de l'UE seront les plus équivalents au monde, mais dans l'état actuel des choses, cela n'a pas été reconnu par l'UE", a déclaré le directeur exécutif international de la FCA, Nausicaa Delfas.

Une approche opposée de l'ESMA

L'autorité européenne des marchés financiers (ESMA) avait auparavant ordonné l'exécution des transactions sur actions au sein de l'Union européenne après l'expiration de la transition du Brexit. Toutefois, elle autorisera le trading des actions cotées dans l'Union européenne sur des plateformes à Londres si elles sont négociées en livre sterling.

"Bien que nous prenions note des récentes clarifications de l'ESMA visant à réduire le chevauchement potentiel des obligations du trading des actions de l'UE et du Royaume-Uni, nous avons choisi cette approche simple et globale plutôt que de reproduire les restrictions basées sur la juridiction de l'émetteur d'actions, ou la devise dans laquelle une action est émise", a ajouté M. Delfas.

"Nous avons adopté cette approche pour garantir que les investisseurs et les gestionnaires d'actifs basés au Royaume-Uni continuent à avoir la liberté de trouver les meilleures conditions de trading possibles et d'obtenir les meilleurs résultats pour eux-mêmes et leurs clients".

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

Hors ligne

Pied de page des forums