Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 22-07-2020 17:20:46

Climax
Administrateur
Inscription : 30-08-2008
Messages : 5 111

Les brokers forex se préparent à la deuxième vague de COVID-19

Les brokers forex se préparent à la deuxième vague de COVID-19 aux États-Unis

coronavirus.jpg

Pour beaucoup, le début de la nouvelle décennie a été comme un cauchemar, principalement à cause de la pandémie de COVID-19. Elle a ébranlé non seulement le paysage social mondial, mais aussi les marchés financiers dans leur ensemble.

L'impact économique provoqué par le coronavirus serait pire que la crise financière de 2008. En effet, au cours du premier mois, les principales valeurs mondiales ont subi des baisses massives. D'autres marchés, notamment les marchés à terme, les indices et le pétrole, ont également été touchés, les prix du pétrole étant entrés en territoire négatif.

Alors que les marchés mentionnés ci-dessus ont ressenti l'impact négatif du COVID-19, le marché du Forex, le plus important au monde, a en fait connu une hausse significative des volumes de transactions. Ainsi, les brokers forex ont vu leurs revenus ou leurs recettes augmenter fortement au cours du premier trimestre de l'année.

Les cas de COVID-19 continuent d'augmenter dans le monde entier et l'on craint de plus en plus l'arrivée d'une deuxième vague d'infections. De nombreux pays qui comptent actuellement un nombre élevé de cas positifs y sont vulnérables, et les États-Unis ne font pas exception. Comment cela pourrait-il affecter le trading des devises dans ce pays ? Comment les brokers peuvent-ils se préparer à la deuxième vague ?

COVID-19, deuxième vague aux États-Unis ?

Récemment, une vague de cas confirmés a été signalée dans de nombreux États américains, y compris dans plusieurs points chauds émergents. Cela a renforcé les nouvelles craintes d'une seconde vague de la maladie dans le pays.

Cependant, plusieurs professionnels de la santé ont dit le contraire, à savoir que les États-Unis sont en fait toujours dans la première vague. Selon le Dr Anthony Fauci, conseiller à la Maison Blanche, la première vague ne s'arrêtera que lorsque le nombre de cas de COVID-19 atteindra un nombre à un chiffre.

Cela dit, il n'est pas encore certain que nous assisterons à une deuxième vague de cas COVID-19 aux États-Unis. Mais s'il devait y avoir une deuxième vague, nous ne pouvons pas non plus savoir avec certitude comment elle affecterait l'industrie du Forex aux États-Unis dans son ensemble.

Les brokers forex doivent planifier l'avenir. Nous avons constaté une augmentation des volumes de trading pour les brokers du monde entier au cours du premier trimestre 2020. Mais au cours du deuxième trimestre, la volatilité s'est atténuée. Mais plusieurs fournisseurs de services de trading sur le Forex ont constaté un retournement des volumes d'échanges en juin.

Avec l'augmentation des volumes de trading, le nombre de cas de COVID dans le monde a également augmenté, avec plus de 13 millions de cas positifs.

Les brokers forex seront-ils préparés à une plus grande volatilité ?

On peut également se demander si nous verrons un jour la deuxième vague de cas confirmés par la COVID-19, non seulement aux États-Unis mais aussi dans d'autres pays fortement touchés par la pandémie. Il est donc important de savoir ce que font les brokers forex pour se préparer à une éventuelle augmentation de la volatilité.

Pavel Spirin, directeur commercial du btoker Skilling, a déclaré que la société dispose d'une infrastructure solide qui est capable d'éliminer ou du moins de minimiser tout impact négatif sur les opérations de ses clients. Il a déclaré qu'une communication constructive est en place pour préparer les clients à toute condition de marché défavorable.

Denis Golomedov, directeur du marketing du broker RoboForex, a déclaré que la société se prépare à toute volatilité et instabilité possibles des marchés financiers. La probabilité de connaître le niveau de volatilité que nous avons observé en mars est cependant très faible pour lui.

Où iront les traders et les investisseurs si une volatilité forte revient ?

Denis Golomedov a également déclaré que si une telle volatilité revient, les traders et les investisseurs sur le Forex sont susceptibles de placer leur argent dans des actifs sûrs, y compris l'or et l'argent. Les investisseurs peuvent également s'intéresser aux devises refuges telles que l'USD, le JPY et le CHF.

Toutefois, si une forte volatilité présente un énorme potentiel de profits, il est préférable de rester attentif aux nouvelles et aux tendances du marché. Le marché peut être trop agressif, c'est pourquoi les traders doivent toujours développer une stratégie solide avant, pendant et après une transaction.

Pour les brokers forex, qu'une deuxième vague se produise ou non, ils doivent être en mesure de répondre aux besoins de leurs clients. Ils doivent s'efforcer d'être plus proactifs et innovants pour ne proposer que la meilleure et la plus sûre des expériences de trading. De nombreux brokers forex ont mis l'accent sur les plateformes numériques pour offrir des ressources éducatives, notamment des webinaires, des ateliers en ligne et des appels d'offres.

compte-demo.png


Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.

En ligne

Pied de page des forums