Menu

#1 20-12-2019 12:56:32

Climax
Administrateur
Date d'inscription: 30-08-2008
Messages: 4982
Site web

L'ESMA admoneste la CySEC comme étant "partiellement conforme"

L'ESMA admoneste la CySEC comme étant "partiellement conforme" aux nouvelles règles de reporting

http://www.broker-forex.fr/forum/userimages/ESMA-1.png


L'autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a récemment procédé à un examen des nouvelles règles relatives à la détection et à la déclaration des opérations suspectes. Les autorités nationales de surveillance de trente États membres ont été examinées. Ces règles sont en vigueur depuis 2017. Huit organisations membres ont été classées "Partiellement conformes", la catégorie la plus basse. La CySEC, qui a passé les trois dernières années à améliorer l'ensemble de son processus de surveillance, a été incluse dans ce groupe de huit. La CySEC s'est opposée aux conclusions de ce rapport.

L'ESMA et la CySEC sont en désaccord depuis un certain nombre d'années. L'année dernière, ForexFraud.com avait publié un rapport :

"Au cours des premiers mois de cette année et de l'année dernière, la CySEC a réagi aux fortes pressions exercées par l'ESMA, qui lui demandait d'être plus démonstrative sur les pratiques commerciales apparemment médiocres de ses titulaires de licences. Une rafale de changements de règles, de lignes directrices et de révisions de procédures a rapidement frappé l'île de Chypre, prétendument pour resserrer les vis sur les contrevenants de l'île qui avaient l'impression que la surveillance réglementaire était laxiste et absente."

L'évaluation s'est poursuivie :

"Cependant, c'est une chose d'émettre de nouvelles déclarations, et une autre de surveiller la conformité, de dénicher les méchants et d'imposer des amendes et des pénalités. Quelques amendes mineures ont été imposées, mais le jury ne sait toujours pas si la CySEC a changé de place."

Selon un rapport de la CySEC, publié en mars dernier, l'agence a accompli une tâche remarquable en mettant en oeuvre de nouvelles règles et de nouveaux règlements, en enquêtant sur les entreprises de l'île et en assumant un rôle accru. Demetra Kalogerou, présidente de la CySEC, avait déclaré à l'époque :

"Le nombre et les types croissants d'entités réglementées, leur taille croissante ainsi que leurs structures et activités de plus en plus complexes, ont entraîné une augmentation de la charge de travail de la Commission chypriote des valeurs mobilières et des échanges (CySEC)."

M. Kalogerou avait également noté que 25,5 millions d'euros d'amendes ont été infligés au cours des six dernières années et que l'agence a beaucoup fait pour "établir de bonnes pratiques de gouvernance d'entreprise et une culture éthique dans les entités réglementées, reflétant les principes fondamentaux d'intégrité, de transparence et de responsabilité". Avec ces progrès en toile de fond, la CySEC s'est opposée aux conclusions de l'ESMA, soulignant que : "Le rapport n'a pas pris en considération les caractéristiques du marché."

Le rapport constate une augmentation significative des déclarations de transactions et d'ordres suspects et estime que les autorités de surveillance nationales peuvent faire davantage pour que tous les acteurs financiers jouent leur rôle dans la lutte contre les abus de marché. Neuf autorités nationales compétentes ont été jugées pleinement conformes, treize autres comme globalement conformes et huit - dont Chypre - comme partiellement conformes.

Pour sa défense, les responsables de la CySEC ont pris note de ces éléments supplémentaires :

fleche L'agence effectue un nombre important d'audits à Chypre sur les transactions en ligne ;

fleche Plusieurs sociétés d'investissement émettent également un certain nombre d'instruments financiers qui ne relèvent pas des règles de la "réglementation sur les abus de marché" ;

fleche L'ESMA a omis de noter dans son rapport que la CySEC avait identifié au cours de ses audits un certain nombre de cas de "non déclaration ou de déclaration de mauvaise qualité de transactions suspectes" ; et

fleche La CySEC continue de travailler avec diligence avec d'autres Autorités nationales pour assurer le suivi de toutes les transactions transfrontalières de nature suspecte, telles que définies par les règles de l'ESMA.

http://www.broker-forex.fr/img/bannieres/compte-demo.png


Le trading de CFD repose sur la spéculation et implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs (74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD).

Hors ligne

 

Pied de page des forums